Magazine Culture

[Critique] Traque à Boston : deux heures pour résumer l’horreur

Publié le 26 février 2017 par Linfotoutcourt

Traque à Boston revient sur les attentats qui ont frappé les Etats-Unis le 15 avril 2013. Un film dur et glaçant qui salue le courage et la solidarité des habitants.

Du sang, de la sueur et des larmes. On entre rapidement dans le vif du sujet avec une scène apocalyptique d'explosions sur Boylston Street. Les cris, la poussière, les pleurs. C'est l'horreur absolue, et Peter Berg ne nous épargne pas les détails. Il montre l'ampleur des dégâts et la panique qui bouleverse Boston avec une réalisation dynamique qui nous plonge au cœur de cette agitation post chaotique.

Au delà de la terreur, le côté humain. Les victimes, les habitants, tous touchés, tous dévastés. Le réalisateur personnalise la douleur en lui donnant un visage, plusieurs même. C'est alors sur quelques personnes (inspirées de vrais rescapés), que sa caméra se pose. Elle les suit avant et après l'attentat, et permet ainsi une identification forte qui décuple les émotions. D'ailleurs, Traque à Boston se concentre vraiment sur la dimension d'entraide. On remarque qu'il n'y a pas vraiment de premier rôle (même pas Mark Wahlberg). Ce n'est pas un seul héros, mais toute une équipe. Tous réunis par la tragédie, mais avec un but commun : arrêter les responsables de ce carnage.

Traque à Boston sort le 8 mars 2017 dans les salles.

(Visited 14 times, 14 visits today)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 84898 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine