Magazine Culture

Abderrahman MEDJDOUB : le sage qui a survécu à l’histoire

Par Citoyenhmida

Voilà un livre que chacun de nous devrait avoir sous la main. On peut l'ouvrir à n'importe quelle page et en tirer profit ou du moins y prendre un plaisir lût-il fugace!

En effet, il ne faut pas laisser l'occasion lire dans le texte en arabe l'oeuvre du poète maghrébin Abderrahman MEJDOUB, qui consiste totalement en des quatrains, réunis, classés, traduits et commentés pat J. SCELLES-MILLIE et Boukhari KHELIFA, dans un ouvrage intitulé " LES QUATRAINS DE MEJDOUB LE SARCASTIQUE - poète maghrébin du XVI+ siècle", paru d'abord en 1966 chez les éditions MAISONNEUVE ET LAROSE, PARIS en 1966 et récemment réédité par DAR AMAN RABAT.

Abderrahman MEDJDOUB : le sage qui a survécu à l’histoire
]

Nous connaissons tous au moins quelques vers de ce poète, qui n'a pourtant laissé aucune oeuvre écrite. Ses quatrains se sont transmis de bouche à oreille à travers les siècles, sans perdre une once de leur contenu ni de leur rythme. ls ont traversé les périodes les plus diverses de l'histoire de l'Afrique du Nord et gardent en ce début du vingt-et-unième sicle toute leur actualité, sociale, morale, et même politique.

Par un sens de la formule incomparable, et dans une langue populaire mais affinée, Abdeerrahman MAJDOUB a su exprimer les idées les plus diverses qui sont encore à l'odre du jour dans ces temps modernes.

Les 339 quatrains recensés par les auteurs, après des recherches approfondies, recouvrent les domaines les plus divers de la vie quotidienne : ils ont été catalogués par les auteurs autour de la religion, la morale, les relations humaines et notamment les relations avec la femme.

Quelques exemples, pris au hasard, pourront surement vous rafraîchir la mémoire et vous inciter à une lecture plus approfondie :

- sur la santé

صــحــتي يــــا صحــتي صـحــتي يـا مـالي
إذا مشات لي صحتي آش من حبيب يبقى لي

(Ô ma santé !Ô ma santé ! / Ô ma santé, tu est ma richesse // Situ me laissais en détresse / Quela mi pourrait me rester)

- sur les cancans et la médisance
الصمت الدهب المسجّر الكلام يفــــسّـــد المســــألة
إذا شــفـــت لا تخـــــبّـــــر و إذا سألوك قول لا لا

(Le silence est semblable à l'or qui festonne / alors que la parole avilit tout sujet // Si tui vopis une chose gardes-en le secret / refuse de répondre à ceux qui te questionnent)

- sur les conseils aux jeunes

يا ألّي تعشق النساء لا يــغويك اـلـزيــــن
الزين كـنوار الدفلـــــة في الفم عروقه مرّين

(Ô vous dont la passion pour les femmes exagère / Point ne vous laisserez par la beauté rallier // Car la beauté ressemble à ces fleurs de lauriers / Qui, si on les mastique, ont racines amères).

- sur les gouvernants

تخلطت و لا بغات تصفى و لعب خزها فوق ماها
ريّـاس عـــلى مــرتبــة هــــــــــما ســـبــب خـلاها

(La mare est trouble sans pouvoir s'éclaircir / Voici la pourriture qui monte à sa surface // Lorsque les gouvenants ne sont pas à leur place / Ils amènent les peuples jusqu'à s'anéantir.)

Vous aurez donc largement le choix de piocher à votre convenance dans les dires de ce grand sage, pour trouver le quatrain qui correspondra à votre humeur du moment, tout en découvrant la genèse de chaque quatrain, et une foule de renseignements sur le style et le talent du poète.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines