Magazine Culture

J'ai lu : les enfants d'erebus tome 2 : nymphose

Par Venezia
J'AI LU : LES ENFANTS D'EREBUS TOME 2 : NYMPHOSE
Les Enfants d'ErébusTome 2 : NymphôseJean-Luc MarcastelEditions J'Ai LuFantasy, Steampunk

A Paris, Jade a échappé de justesse aux horreurs qui se cachent sous Montmartre. A présent, un million de questions se bousculent dans sa tête. Il est temps pour elle de rencontrer les membres de la confrérie des Chevaliers de Saint-Michel, adversaires acharnés des enfants d'Erébus.
MON AVIS

Dans ce 2e tome des aventures de Jade de Carsac, celle-ci fait la connaissance de la Confrérie des Chevaliers de Saint-Michel, tapie dans leur fief Auvergnat. Le grand maître, Géraud de Morlon, apprend à Jade qui sont les Enfants d'Erébus, mais il y a urgence à contrecarrer leurs plans, Jade, Arsène et Ahar partent alors pour Le Caire où se trouve une certaine clé... Dans ce second opus, l'auteur entretient le suspens, il nous le dévoile au compte-goutte, nous détisse un à un les fils de l'intrigue, il nous ménage tout comme le fait Géraud de Morlon, dans son château du Cantal, lorsqu'il livre à Jade les origines des Enfants d'Erébus... Mais il ne lui dit pas tout, pas tout d'un coup... 

Yasmine, l'épouse du comte, elle, se fait plus intrigante... Elle a ses raisons. Ce n'est certes pas pour nous déplaire. Et puis il y a Willem, l'extraordinaire jeune ingénieur assistant de Géraud, le créateur de toutes ces machines volantes et autres prothèses... La lecture va au rythme de l'histoire de Jade. Et l'on se sent comme le double intérieur de notre héroïne, ce double refoulé chaque fois qu'il tente de jaillir à la surface... Jusqu'à l'assaut final, au Caire, où cet autre Jade est loin d'être tombée de la dernière averse, mais l'amour de la jeune fille pour Arsène sera plus fort que la folie des enfants d'Erébus, et fera toute la différence.Cependant, n'oublions pas le machiavélique Schwartzkönig... 

J'imagine le ton du 3e tome, tout va se jouer, et tout ne sera que surprises... Et passion ! Quelle arrivée ! Au dessus de l'Egypte, nous sommes dans le cockpit de cette libellule géante, et nous survolons, tout comme Jade, les pyramides de Gizeh, les boulevards et les ponts du Caire... Et ce château dans le Cantal, il me semble bien le reconnaître, il s'agit du même château que celui de la Geste d'Alban : Anjony ! 

 Je me tais, je ne veux rien dévoiler, je vous laisse en compagnie de Jade et ses amis, bien des mystères planent encore sous la plume de l'auteur, mystères toujours écris avec la même virtuosité. Bonne lecture !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Venezia 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines