Magazine Culture

Franz Bartelt

Par Florinette

Franz Bartelt

Biographie :

Né en octobre 1949 le petit Franz suit son père, menuisier ébéniste d'origine poméranienne, dans les Ardennes, pays d'Arthur Rimbaud, de René Daumal et d'André Dhôtel, dont la lecture du « Pays où l'on n'arrive jamais » fut un choc.

Un endroit prédestiné pour le jeune Franz qui apprend à lire dans les romans policiers que sa mère dévore au rythme d’un titre par jour. Il commence à écrire à l'âge de treize ans.

Un an plus tard, il quitte l'école et gagne sa vie en enchaînant les petits boulots. À dix-neuf ans, il entre dans une usine de transformation de papier, un autre lieu symbolique pour l'écrivain qu'il est en passe de devenir.

En 1980, il s'installe dans la vallée de la Goutelle, près de Charleville-Mézières, et se consacre à l'écriture. Pendant cinq ans de labeur au rythme des trois-huit, il aligne deux volumes par an sans se soucier de se faire publier.

C'est à partir de 1985 qu'il fait de l'écriture son unique moyen de subsistance. Poète, nouvelliste, dramaturge et feuilletoniste, il donne également huit pièces de théâtre à France Culture et des chroniques estivales à L'Ardennais.

À partir de 1995, il connaît la consécration avec la publication de ses romans, tous applaudis par la critique et certains sélectionnés pour les prix littéraires.

Franz Bartelt vit dans les Ardennes. Il est l’auteur d’une dizaine de romans dont Chaos de Famille, paru à la Série Noire.


Pol’art Noir, lire l’interview de Franz Bartelt


Bibliographie :

* 1995 – Les fiancés du paradis, (Éditions Gallimard),
* 1996 – La chasse au grand singe, (Éditions Gallimard),
* 1998 – Le costume, (Éditions Gallimard),
* 1998 – Les marcheurs, (Éditions Finn),
* 1999 – Suite à Verlaine, avec J.M. Lecomte, (Éditions
         Finn),
* 1999 – Simple, (Éditions Mercure de France),
* 2000 – L’Ardennais, avec J.M. Lecomte, (Éditions
         Castor & Pollux),
* 2000 – Les bottes rouges, (Éditions Gallimard),
* 2002 – Le grand bercail, (Éditions Gallimard),
* 2003 – Nulle part, mais en Irlande, (Éditions Le temps
         qu’il fait),
* 2004 – Charges comprises, (Éditions Gallimard),
* 2004 – Plutôt le dimanche, (Éditions Labor),
* 2004 – Le jardin du Bossu, (Éditions Gallimard),
* 2004 – Terrine Rimbaud, (Estuaire Éditions),
* 2005 – Liaison à la sauce, (Éditions Galopin),
* 2005 – La beauté maximale, (Éditions Galopin),
* 2005 – Le bar des habitudes, (Éditions Gallimard),
* 2005 – Teddy, avec Blutch, (Éditions 6 pieds sous
         terre),
* 2006 – Chaos de famille, (Éditions Gallimard),
* 2007 – Pleut-il ?, (Éditions Gallimard),
* 2008 – Les biscuits roses, (Éditions La Fontaine),
* 2008 – Les nœuds, (Éditions Le Dilettante),
* 2008 –
La Belle Maison, (Éditions Le Dilettante),
* 2008 – Nadada, (Éditions La Branche)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florinette 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines