Magazine Culture

Ascension, chorégraphie de Denis Welkenhuyzen

Publié le 09 mars 2017 par Onarretetout

img_7988_-_copie

Ils partent d’en bas, de la vallée, de là où nous sommes, et montent ensemble parce qu’ils sont deux et veulent porter là-haut la preuve de leur couple. Et les voilà grimpant en deux solitudes parce que l’un a un rythme différent de l’autre, mais ils se retrouvent, parfois longtemps après, pour s’appuyer l’un sur l’autre, sachant que « notre monde repose sur les épaules de l’autre ». Les mots d’Erri de Luca reviennent dire l’effort, l’altitude, la solidarité, l’amour, le danger, le vide et la surface. Nos yeux les suivent là-haut, ils nous donnent le vertige à nous, qui sommes en bas. Il l’écrit, Erri de Luca : ce n’est pas le même souffle quand tu descends. Nous ne vivons pas les mêmes choses en bas et en haut. Et il y a le temps de la montée. Parfois, quand les deux danseurs — puisqu’il s’agit bien de danse, d’un mouvement qui prend appui sur le sol ou sur une paroi — passent à proximité du filet qu’ils escaladeront tout à l’heure, ils frôlent cette courbe qui me fait penser aux images qu’envoie régulièrement un astronaute depuis la capsule encore plus haut que les montagnes. Le regard change, bien sûr, pas seulement le souffle. Est-ce qu'on peut toucher le ciel ? La musique dont le corps a besoin nait d’une sorte de sphère aplatie sensible en chacun de ses points, qu’on appelle le hang. Il y a aussi un instrument à lamelles. Ce sont deux façons de produire du son en accord avec l’espace, en accord avec la matière même de l’instrument. Une forme de simplicité, d’immédiateté, une façon d’être présent, comme l’exige la montagne quand on y vient, qu’on écoute le vent, qu’on en est l’invité.

ASCENSION Conte aérien

imaginé par
Denis Welkenhuyzen : direction artistique

Inspiré des textes du livre
« Sur la trace de Nives » d’Erri De Luca et adapté
par Agnès Arnaud, auteure pour le théâtre

Création menée avec la complicité de

Sébastien Ehlinger : acteur et musicien

Stéphane Couturas et Jérémy Paon : danseurs alpinistes

Olivier Penel : Régisseur 

En cliquant sur la photo, vous atteindrez le site de Retouramont - Pôle de danse verticale.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 2909 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine