Magazine Culture

L’histoire de la Bête

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

⭐ L’histoire de la Bête, de Serena Valentino et Disney

L’histoire de la BêteNombre de pages : 192 pages
Editeur : Hachette Romans
Collection : Hors-séries
Date de sortie : 1er mars 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 2012904564
ISBN-13 : 978-2012904569
Prix éditeur : 13,90 €
Disponible sur Liseuse : Non

De quoi ça parle ?

C’est une histoire vieille comme le monde : celle d’un prince cruel transformé en Bête. Et celle d’une belle jeune fille qui surgit dans sa vie. Le monstre est métamorphosé par la compassion de la jeune fille et l’amour qu’il ressent pour elle. Puis ils se marient et ont beaucoup d’enfants. 

Mais comme pour chaque histoire, il y a plusieurs versions. Qu’importe ce que l’on a pu dire ou écrire, une seule question demeure : qu’est-ce qui a changé le prince en la Bête que l’on connaît ?

Voici l’une de ces histoires. Une histoire de bêtes, et, bien sûr, de belles.

⭐ Mon avis :

Vous avez peut-être déjà eu l’occasion de découvrir ces romans publiés chez Hachette et évoquant le passé des « méchants » de nos Disney préférés avec Miroir, miroir qui évoque celui de Maléfique. Eh bien à l’occasion de la sortie prochaine du film avec Emma Watson (le 22 mars je vous le rappelle *ici on a carrément hâte !!*) c’est L‘histoire de la Bête que nous pouvons enfin découvrir !

Comment le charmant Prince s’est-il transformé en la Bête que nous connaissons ? Qui est vraiment derrière ce sortilège ? Le Prince était-il si orgueilleux et arrogant que ça pour mériter un tel sort ? Voilà les questions auxquelles le lecteur a des réponses dans ce joli roman. Joli déjà visuellement, comme vous pouvez le voir sur la photo avec sur la couverture la tête de la Bête et sur la 4ème la tête du Prince. Le livre est aussi dans un format très sympa et original : presque carré et avec de grands rabats. Par contre il n’y a pas d’illustrations à l’intérieur, seulement le texte.

L’histoire de la Bête

Joli aussi et surtout pour son contenu ! Qui n’a jamais voulu prolonger les premières minutes du dessin-animé et en savoir plus sur la malédiction du Prince, sur sa vie avant d’être la Bête ? En tout cas c’était mon cas et j’ai été ravie de découvrir tous les événements qui ont précédé l’arrivée de Belle.

Bien sûr les fans inconditionnels ou les personnes aimant que tout soit respecté à la lettre grinceront peut-être des dents en voyant que certains aspects ont été modifiés (le Prince ne se transforme pas d’un coup par exemple) mais pour ma part je n’ai pas trouvé cela gênant, au contraire, à trop suivre à la lettre ce qui a déjà été fait on perd un peu d’originalité ! J’ai trouvé les choix effectués par les auteurs très justes et j’ai eu l’impression de lire une histoire nouvelle et d’apprendre des choses que je pouvais parfaitement associer à ce que je savais déjà en ayant vu le Disney. Certains passages du livre sont d’ailleurs des extraits du film et j’ai pris un grand plaisir à entendre dans ma tête les voix des personnages et à revisualiser les scènes ! Pas de soucis donc pour moi niveau crédibilité, c’est ce qui me faisait un peu peur au début mais non, tout colle.

L’écriture est fluide, empruntant un peu la tonalité du conteur qui nous raconte l’histoire au début du dessin-animé ce qui donne encore plus de vraisemblance au roman. Les chapitres sont courts, tout comme le livre, il ne faut donc pas s’attendre à une histoire très développée avec de multiples détails. Je ne dis pas que c’est survolé au contraire, le format est pour moi adapté à l’histoire et, encore une fois, rappelle celui des contes. Par contre certains passages sont peut-être tout de même un peu trop rapides ou faciles mais dans l’ensemble j’ai fortement apprécié ma lecture ! Et puis retrouver Big Ben, Lumière, Mrs Samovar et les autres ça fait toujours plaisir !

L’histoire de la Bête

C’était très bien

" data-orig-size="546,68" sizes="(max-width: 546px) 100vw, 546px" data-image-title="C’était très bien" data-orig-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"","orientation":"0"}" data-medium-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980?w=250" data-permalink="https://songedunenuitdete.com/les-notations-des-songeuses/cetaient-tres-bien/" alt="" srcset="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png 546w, https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=100 100w, https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=250 250w" class="alignnone wp-image-131826 size-full" data-large-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980?w=546" />

Acheter ce livre sur Amazon

⭐ L’histoire de la Bête, de Serena Valentino et Disney

L’histoire de la BêteNombre de pages : 192 pages
Editeur : Hachette Romans
Collection : Hors-séries
Date de sortie : 1er mars 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 2012904564
ISBN-13 : 978-2012904569
Prix éditeur : 13,90 €
Disponible sur Liseuse : Non

De quoi ça parle ?

C’est une histoire vieille comme le monde : celle d’un prince cruel transformé en Bête. Et celle d’une belle jeune fille qui surgit dans sa vie. Le monstre est métamorphosé par la compassion de la jeune fille et l’amour qu’il ressent pour elle. Puis ils se marient et ont beaucoup d’enfants. 

Mais comme pour chaque histoire, il y a plusieurs versions. Qu’importe ce que l’on a pu dire ou écrire, une seule question demeure : qu’est-ce qui a changé le prince en la Bête que l’on connaît ?

Voici l’une de ces histoires. Une histoire de bêtes, et, bien sûr, de belles.

⭐ Mon avis :

Vous avez peut-être déjà eu l’occasion de découvrir ces romans publiés chez Hachette et évoquant le passé des « méchants » de nos Disney préférés avec Miroir, miroir qui évoque celui de Maléfique. Eh bien à l’occasion de la sortie prochaine du film avec Emma Watson (le 22 mars je vous le rappelle *ici on a carrément hâte !!*) c’est L‘histoire de la Bête que nous pouvons enfin découvrir !

Comment le charmant Prince s’est-il transformé en la Bête que nous connaissons ? Qui est vraiment derrière ce sortilège ? Le Prince était-il si orgueilleux et arrogant que ça pour mériter un tel sort ? Voilà les questions auxquelles le lecteur a des réponses dans ce joli roman. Joli déjà visuellement, comme vous pouvez le voir sur la photo avec sur la couverture la tête de la Bête et sur la 4ème la tête du Prince. Le livre est aussi dans un format très sympa et original : presque carré et avec de grands rabats. Par contre il n’y a pas d’illustrations à l’intérieur, seulement le texte.

L’histoire de la Bête

Joli aussi et surtout pour son contenu ! Qui n’a jamais voulu prolonger les premières minutes du dessin-animé et en savoir plus sur la malédiction du Prince, sur sa vie avant d’être la Bête ? En tout cas c’était mon cas et j’ai été ravie de découvrir tous les événements qui ont précédé l’arrivée de Belle.

Bien sûr les fans inconditionnels ou les personnes aimant que tout soit respecté à la lettre grinceront peut-être des dents en voyant que certains aspects ont été modifiés (le Prince ne se transforme pas d’un coup par exemple) mais pour ma part je n’ai pas trouvé cela gênant, au contraire, à trop suivre à la lettre ce qui a déjà été fait on perd un peu d’originalité ! J’ai trouvé les choix effectués par les auteurs très justes et j’ai eu l’impression de lire une histoire nouvelle et d’apprendre des choses que je pouvais parfaitement associer à ce que je savais déjà en ayant vu le Disney. Certains passages du livre sont d’ailleurs des extraits du film et j’ai pris un grand plaisir à entendre dans ma tête les voix des personnages et à revisualiser les scènes ! Pas de soucis donc pour moi niveau crédibilité, c’est ce qui me faisait un peu peur au début mais non, tout colle.

L’écriture est fluide, empruntant un peu la tonalité du conteur qui nous raconte l’histoire au début du dessin-animé ce qui donne encore plus de vraisemblance au roman. Les chapitres sont courts, tout comme le livre, il ne faut donc pas s’attendre à une histoire très développée avec de multiples détails. Je ne dis pas que c’est survolé au contraire, le format est pour moi adapté à l’histoire et, encore une fois, rappelle celui des contes. Par contre certains passages sont peut-être tout de même un peu trop rapides ou faciles mais dans l’ensemble j’ai fortement apprécié ma lecture ! Et puis retrouver Big Ben, Lumière, Mrs Samovar et les autres ça fait toujours plaisir !

L’histoire de la Bête

C’était très bien

" data-orig-size="546,68" sizes="(max-width: 546px) 100vw, 546px" data-image-title="C’était très bien" data-orig-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"","orientation":"0"}" data-medium-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980?w=250" data-permalink="https://songedunenuitdete.com/les-notations-des-songeuses/cetaient-tres-bien/" alt="" srcset="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png 546w, https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=100 100w, https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=250 250w" class="alignnone wp-image-131826 size-full" data-large-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980?w=546" />

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines