Magazine Beaux Arts

Exposition “A corps rompu” Fatima MAZMOUZ | Galerie NegPos – Nîmes

Publié le 10 mars 2017 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Du 17 mars au 30 avril 2017 - Vernissage samedi 4 février à partir de 18h30.

http://negpos.fr/negposphoto/

A CORPS ROMPU

http://negpos.fr/negposphoto/ NEGPOS, 1 Cours Nemausus 30000 Nîmes (2ème étage du batiment B) - Tél: 04 66 76 23 96 - 06 71 08 08 16

En prenant appui sur des faits autobiographiques, depuis 2005 la problématique de l'avortement s'installe parmi mes préoccupations artistiques. Des travaux sont réalisés régulièrement. Entre 2009 et 2013, le corps pansant, voit le jour ; un projet qui interrogeait le corps de la grossesse, le corps de la mère dialoguant avec le concept de la mère patrie dans son rapport à la réparation. C'est seulement à partir de là que la question de l'avortement prit véritablement tout son sens et fut penser comme un projet global regroupé sous le titre de mes avortements. Ce projet comporte donc un ensemble de photographies, de vidéos et d'installations revisitant dans un premier temps les différentes étapes de l'avortement. Dans un deuxième temps, il tente d'expérimenter les multiples langages du corps rompu.
BIO
La production artistique de Fatima Mazmouz débute en 1998 comme un moyen d'interroger la notion d'identité dans toute sa complexité : le genre, le corps, l'immigration, et cetera, avec tout ce que cela implique de stéréotypes et de clichés. Fatima Mazmouz crée des passerelles entre l'intime et les problématiques d'ordres politico-socio-culturelles qui la traversent. La question du multiculturalisme entre autre devient l'axe principal de son travail où la réflexion sur le corps s'impose.
Elle a exposé dans des lieux très divers entre autre à Rome, Madrid, Amsterdam, Anvers, Paris et le Caire, en participant notamment à de grandes manifestations culturelles comme en 2005 aux 6ème Rencontres Africaines de la photographie de Bamako, en 2006 au Festival Internationales de la Photographie de Arles, en 2009 à Paris-Photo au Carrousel du Louvre et en 2015 à l'Institut du Monde Arabe à Paris.
Elle est représentée par la galerie Fatma Jellal à Casablanca et la Mamia Bretesché Gallery à Paris.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 31058 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte