Magazine Culture

Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés

Publié le 11 mars 2017 par Hunterjones
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés Un homme aux airs sympathiques, à qui on confierait nos filles, même si (au minimum) l'une d'entre elle en tomberait amoureuse, invite des gens à venir le rejoindre. Comme un prince inviterait la plèbe au château.
Des gens, de tout âge, s'avancent, comme des enfants de maternelles le feraient le premier jour d'école. et avec l'assurance d'une femme avançant pour la première fois dans un donjon sado-maso.
Tout ce qui passera sera justement entre l'enfance absolue et la maturité adulte.
Celui qui accueille est souriant, rassurant, c'est le joueur de tam tam derrière la danseuse.
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
"Venez, venez me voir, n'ayez crainte, merci tout d'abord de prendre un peu de votre temps, de votre précieux temps de gens normaux, avec des jobs normaux..."
Les 4 invités se regardent entre eux comme si ils se découvraient pour la première fois. Ils étaient pourtant dans les mêmes salles de maquillages et la même salle d'attente depuis plusieurs minutes. Il y a un grand maigre à lunettes, une blonde au sourire facile, une petite brune, un peu sexe et un jeune homme un peu douchebag. Tous les invités représentent les tranches d'âge souhaités. C'est ce que la dernière réunion de marketing avait conclu: il faut ratisser large et soigner notre image.
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
L'hôte continue:
"...je vous invite à prendre les lampes de poches ici sur la table et de vous amuser avec un peu..."
Chacun, un brin timide, dandine un peu sur lui-même, prend gauchement la lampe de poche, l'ouvre.
La grand maigre à lunettes la regarde avec circonspection, l'ouvre et reste stupéfait. La blonde l'ouvre comme un adolescente raconterait une blague dont elle n'est pas certaine que tous le monde la rira, en reculant sur ses pas et en bougeant mal, quand la lumière est, elle laisse tomber un "WHAAAAT?" impressionnée. La brune et le douche ouvrent en même temps et échappent un "woooooo!" synchronisé, la première en éclatant de rire, le second en regardant dans la direction où la lumière à pointé puisqu'il tenait gauchement la lampe de poche, pointant vers les murs (c'est un artiste, il utilise généralement son téléphone intelligent comme lampe de poche), Tout le monde est sous l'emprise de la stupéfaction béate, ensemble pour la caméra,
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
"OH! Ça éclaire vraiment bien!" dit d'une voix grave et solennelle le grand à lunettes.
"Bien entendu, c'est une lampe de poche" répond sagement l'hôte.
"La lumière est franche et impeccable..." dit la blonde, précise.
"Et si je vous disais que ces lampes de poches, que vous tenez en ce moment dans vos mains..."
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
Les 4 têtes se penchent vers lui, dans la confidence anticipatoire, avec fébrilité.
"...sont alimentées par des batteries Tezesselkipu..."
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés Le grand à lunettes a le visage du gars avec lequel on essaie de lui en passer une. La blonde sourit à pleine dent comme si on venait de lui révéler un amoureux secret. La brune se porte la main à la bouche comme si une chose impossible venait d'être révélée. Le douche rit et dit "tu-nous-niaise!"
"Noooon!"
"Pour vrai?"
"Tout à fait!"
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
"Allez! tu nous dit de la marde" dit la brune.
"Tu as vraiment dit des batteries Tezesselkipu, tu as vraiment dit ça, là?" dit le douche
L'hôte acquiesce de la tête.
"Tu me dis, que la batterie verte à la tête argentée, celle qui fait que le monde se sent mieux, alimente en ce moment, TOUTES ces lampes de poches...?" dit la blonde. Le grand à lunettes inspecte la chose de tous les angles. Il connait la quincaillerie. Il saura déceler l'arnaque. L'hôte mène toujours le cirque.
"...et si je vous disais que la batterie Tezesselkipu a remporté le grand prix Supervolt Canadien d'Amérique vous diriez quoi?".
Ils ne diraient pas des mots, mais ils prononceraient une séries d'onomatopées, en déplaçant leur corps et en pointant le trophée, dévoilé par l'hôte, comme si un penis était maintenant exposé. Entre la stupeur effrayée et l'amusement.
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
"Tu nous bullshit mon dude, tu veux nous bullshiter solide!" dit le grand à lunettes.
"Pas vraiment non!" dit fièrement l'hôte.
"FUCK OFF!" dit la brune, agressivement.
"Non merci"
"Ils ont vraiment fait ça?"
"Tout à fait!"
"FUCK YOU FUCK, FUCKER! Faut tu croire qu'on aura bientôt le bluetooth dans les voitures?" conclu la brune entre la fierté, l'affront et la confusion.
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés "Mais c'est déjà., Un jour le futur nous surprendra" conclu l'hôte, pour la seule fois, un peu déstabilisé. Pendant que tout le monde rit, n'arrivant pas à se remettre de la récompense, n'arrivant pas à fermer leurs bouches d'aucune manière, béat baignant dans la stupéfaction absolue, l'hystérie se forme peu à peu.
"La batterie Tezesselkipu a remporté le prix de la meilleure batterie du Canada d'Amérique!" se répète la blonde pour bien en croire ses oreilles.
"C'est la chose la plus folle que je n'ai jamais entendue de ma vie!" dit le grand à lunettes, vaincu par la supériorité du produit sur le petit citoyen ignare qu'il était. L'hôte le confirme, aussitôt.
"Cette batterie a remporté un prix que tous les citoyens normaux comme vous connaissent"
Il ne leur laisse pas le temps de réaliser que ce n'est pas le cas, qu'absolument personne ne connait ce prix puisqu'il a été inventé, et il enchaîne aussitôt.
"Mais ce n'est pas tout..."
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés Les 4 invités vont pisser dans leurs culottes.
"...ce prix, ils l'ont gagné trois ans de suite..." et l'hôte, comme la première fois, enlève un mouchoir cachant les deux autres trophées pour dévoiler l'honneur. Quel punch! Les deux filles hurlent. Les bras sur la table, comme pour gronder l'hôte, la blonde lui dit gravement:
"VA DONC CHIER!"
La brune donne une tape sur le bras de la blonde, fière et intense. La blonde lui renvoie la même chose. Elles sont ahuries et égayées. L'hôte fait le paon. Les deux filles sautent comme deux collégiennes qui viennent d'apprendre que le quart-arrière de l'école secondaire en trouve une jolie. C'est l'hystérie. Le douche rayonne:
"Il y a tant d'énergie, tant de chaleur, je frissonne!"
Le grand à lunettes hurle:
"LES BATTERIES LES BATTERIES!!!!" Il en oublie d'y placer un verbe,
La blonde se croit dans un rêve:
"MAIS QUE SE PASSE-T-IL?"
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
"Il n'y a pas de Dieu, mais il y a Tezesselkipu" dit profondément la brune.
Tout le monde reprend, s'éclairant le visage par le dessous, en pleine incantation.
"LA PLANÈTE SE SENT MIEUX AVEC TEZESSELKIPU!"
Ce qui se trouve à être le slogan de la compagnie multimilliardaire de batteries.
"Saviez vous aussi que Tezesselkipu a été votée la seconde meilleure batterie au monde..."
Délire soudain.
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés Cette fois la foire pogne. Le grand à lunettes essaie inexplicablement d'avaler la lampe de poche et découvre qu'il peut éclairer le plafond avec ses dents. La blonde crie en s'arrachant les cheveux. Le douche s'assoit sur un petit banc et a peur comme un marmot à la garderie au premier jour. La brune perd la tête et saute de tout son corps sur la table qui sépare l'hôte de ses invités et la fend en deux. Elle se relève, danse une danse tribale en criant un chant de guerre. Le douche pointe sa tête vers le ciel, ses yeux jaunissent, une lumière sort de sa bouche. Aurait-il avalé sa lampe de poche? Peu importe, il se désintègre et seuls ses vêtements se retrouvent sur le sol.
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
L'hôte reste inébranlable. Maître du jeu,
Le grand à lunettes est le premier à reprendre ses sens. La brune court dans toutes les directions, la blonde passe des rires aux pleurs. Elle a peur. Le grand à lunettes s'avance dignement, tout torse gonflé, devant l'hôte et lui dit:
"Et bien me voilà impressionné, j'achèterai des produits Tezesselkipu dès ce soir"
Ces Gens Sont Vrais, Aucuns Acteurs Utilisés
Puis il rajoute:
"...C'est fini l'impro? parce que j'ai une autre audition tantôt..."
La robe cousue de fil blanc était prête depuis le dernier printemps.
On en confectionne plein d'autres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines