Magazine Culture

Ténébreux samedi : au bord de l’abîme, de Nicci French

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

⭐ Ténébreux samedi: Au bord de l’abîme de Nicci French

Ténébreux samedi : au bord de l’abîme, de Nicci FrenchNombre de pages :  480 pagesÉditeur :  Fleuve éditionsDate de sortie :  9 mars 2017
Collection : Fleuve Noir
Langue :  FrançaisISBN-10 :  2265098949ISBN-13 :  978-2265098947Prix Éditeur :  20,50 eurosDisponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Lorsqu’une ancienne relation de travail lui demande d’établir le bilan psychiatrique de Hannah Docherty, Frieda Klein se retrouve dans une situation délicate.
Elle ne peut refuser de rendre service à ce collègue influent, or elle éprouve un véritable choc en rencontrant la jeune femme. Incarcérée depuis treize ans dans une institution douteuse pour avoir assassiné sa famille, Hannah n’est plus que l’ombre d’elle-même.
En dépit des preuves écrasantes, pour Frieda, la jeune femme, traumatisée par des années de maltraitance et d’abus, se trouve plutôt de côté des victimes que des bourreaux.
Convaincue de l’innocence de Hannah et malgré les injonctions de la police, la psychothérapeute rouvre le dossier de ce crime sordide et met au jour des incohérences accablantes.
Cependant, chacun de ses pas semble être suivi de près : quelqu’un cherche à tout prix à cacher ce qui s’est véritablement passé cet après-midi du 19 mai 2001…

Mon avis :

Jusqu’à ma lecture de ce roman, je ne connaissais pas du tout la série de Nicci French. Je ne pourrai pas vous dire mon ressenti face aux précédents tomes et à l’évolution des personnages. C’est donc un regard neuf qui se pose sur la suite des aventures de Frieda Klein.

Elle avait décidé de laisser les affaires criminelles derrière elle et d’essayer de reprendre un semblant de vie normale. Pourtant, Frieda Klein se retrouve de nouveau plongée dans un dossier des plus macabre où une jeune femme, Hannah Docherty, fut accusée du massacre de sa famille. Alors qu’elle éprouve des doutes sur la culpabilité de la jeune femme, elle constate que la réouverture de l’enquête semble gêner plus d’un.

Le sujet de l’intrigue avait retenu toute mon attention, au point de me plonger dans la lecture du roman dès sa réception. En à peine quelques pages,  j’ai très vite accroché au personnage de Frieda Klein bien je n’aie aucune idée de tout son parcours. Observatrice, intuitive et forte face à l’adversité,  j’étais assez impressionnée par sa manière de mener ses investigations et de tenir tête à ceux qui voudraient lui mettre des bâtons dans les roues. Mais l’auteure nous dévoile aussi ses failles et ses craintes qui continuent à l’habiter. Je me demandais avec curiosité qu’elles étaient les causes.
Les autres personnages sont, eux aussi, bien travaillés apportant beaucoup de force à l’intrigue. J’avoue avoir eu tout de même un léger flottement pour l’entourage de Frieda n’ayant pas lu les précédents tomes. Mais n’ayez crainte, l’auteure réussit assez habilement à nous les présenter avec leurs différents liens relationnels.

Mais revenons à l’intrigue ! Pour une fois, je n’ai pas su deviner la fin. Jusqu’au dénouement, je n’aurais pas su dire si Hannah était bien ou non responsable du massacre de sa famille. L’auteure nous offre de nombreux détails qui peuvent nous conduire sur pas mal de fausses pistes. Le récit est bien rythmé et on se laisse vite happer par l’histoire. Je trouve simplement dommage la présence de petits intermèdes en italique qui se déroulent dans la clinique où se trouve Hannah. J’avais l’impression d’être coupé de la trame principale et de perdre un peu mes repères.

Pour conclure, « Ténébreux samedi » est un thriller efficace qui saura vous retenir jusqu’à la dernière page. Il fera, à coup sûr, plaisir aux amateurs du genre.
Si comme moi, vous ne connaissiez pas la série et que vous êtes tentés par ce roman, je vous conseillerais de commencer tout depuis le début. Pourquoi ? Tout d’abord pour bien se familiariser avec le personnage principal et son entourage, mais surtout pour un antagoniste qui mérite bien toute votre attention.
Pour ma part, je continuerai avec plaisir à suivre ses aventures. D’autant plus que l’auteur nous offre une fin qui vous fera demander avec impatience la suite.

cetaient-tres-bien

Acheter ce livre sur Amazon

⭐ Ténébreux samedi: Au bord de l’abîme de Nicci French

Ténébreux samedi : au bord de l’abîme, de Nicci FrenchNombre de pages :  480 pagesÉditeur :  Fleuve éditionsDate de sortie :  9 mars 2017
Collection : Fleuve Noir
Langue :  FrançaisISBN-10 :  2265098949ISBN-13 :  978-2265098947Prix Éditeur :  20,50 eurosDisponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Lorsqu’une ancienne relation de travail lui demande d’établir le bilan psychiatrique de Hannah Docherty, Frieda Klein se retrouve dans une situation délicate.
Elle ne peut refuser de rendre service à ce collègue influent, or elle éprouve un véritable choc en rencontrant la jeune femme. Incarcérée depuis treize ans dans une institution douteuse pour avoir assassiné sa famille, Hannah n’est plus que l’ombre d’elle-même.
En dépit des preuves écrasantes, pour Frieda, la jeune femme, traumatisée par des années de maltraitance et d’abus, se trouve plutôt de côté des victimes que des bourreaux.
Convaincue de l’innocence de Hannah et malgré les injonctions de la police, la psychothérapeute rouvre le dossier de ce crime sordide et met au jour des incohérences accablantes.
Cependant, chacun de ses pas semble être suivi de près : quelqu’un cherche à tout prix à cacher ce qui s’est véritablement passé cet après-midi du 19 mai 2001…

Mon avis :

Jusqu’à ma lecture de ce roman, je ne connaissais pas du tout la série de Nicci French. Je ne pourrai pas vous dire mon ressenti face aux précédents tomes et à l’évolution des personnages. C’est donc un regard neuf qui se pose sur la suite des aventures de Frieda Klein.

Elle avait décidé de laisser les affaires criminelles derrière elle et d’essayer de reprendre un semblant de vie normale. Pourtant, Frieda Klein se retrouve de nouveau plongée dans un dossier des plus macabre où une jeune femme, Hannah Docherty, fut accusée du massacre de sa famille. Alors qu’elle éprouve des doutes sur la culpabilité de la jeune femme, elle constate que la réouverture de l’enquête semble gêner plus d’un.

Le sujet de l’intrigue avait retenu toute mon attention, au point de me plonger dans la lecture du roman dès sa réception. En à peine quelques pages,  j’ai très vite accroché au personnage de Frieda Klein bien je n’aie aucune idée de tout son parcours. Observatrice, intuitive et forte face à l’adversité,  j’étais assez impressionnée par sa manière de mener ses investigations et de tenir tête à ceux qui voudraient lui mettre des bâtons dans les roues. Mais l’auteure nous dévoile aussi ses failles et ses craintes qui continuent à l’habiter. Je me demandais avec curiosité qu’elles étaient les causes.
Les autres personnages sont, eux aussi, bien travaillés apportant beaucoup de force à l’intrigue. J’avoue avoir eu tout de même un léger flottement pour l’entourage de Frieda n’ayant pas lu les précédents tomes. Mais n’ayez crainte, l’auteure réussit assez habilement à nous les présenter avec leurs différents liens relationnels.

Mais revenons à l’intrigue ! Pour une fois, je n’ai pas su deviner la fin. Jusqu’au dénouement, je n’aurais pas su dire si Hannah était bien ou non responsable du massacre de sa famille. L’auteure nous offre de nombreux détails qui peuvent nous conduire sur pas mal de fausses pistes. Le récit est bien rythmé et on se laisse vite happer par l’histoire. Je trouve simplement dommage la présence de petits intermèdes en italique qui se déroulent dans la clinique où se trouve Hannah. J’avais l’impression d’être coupé de la trame principale et de perdre un peu mes repères.

Pour conclure, « Ténébreux samedi » est un thriller efficace qui saura vous retenir jusqu’à la dernière page. Il fera, à coup sûr, plaisir aux amateurs du genre.
Si comme moi, vous ne connaissiez pas la série et que vous êtes tentés par ce roman, je vous conseillerais de commencer tout depuis le début. Pourquoi ? Tout d’abord pour bien se familiariser avec le personnage principal et son entourage, mais surtout pour un antagoniste qui mérite bien toute votre attention.
Pour ma part, je continuerai avec plaisir à suivre ses aventures. D’autant plus que l’auteur nous offre une fin qui vous fera demander avec impatience la suite.

cetaient-tres-bien

Acheter ce livre sur Amazon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines