Magazine Côté Femmes

J’ai testé pour vous : le film Patients de Grand Corps Malade

Publié le 12 mars 2017 par Jedeviensmaman

Sorti le 1er mars 2017, le film Patients de Grand Corps Malade est une adaptation du roman autobiographique de Fabien Marsaud, tétraplégique incomplet, qui raconte le séjour au Centre de Rééducation de ce dernier à la fin des années 90.

J’ai testé pour vous : le film Patients de Grand Corps Malade

Le slameur au corps brisé travaille en binôme avec Mehdi Idir pour réaliser ce film qui met en scène Benjamin - et non Fabien pour que le biopic puisse permettre de véhiculer une aventure collective plutôt que la seule histoire de Grand Corps Malade - incarné par Pablo Pauly.

J'ai trouvé ce film pédagogique car nous apprenons véritablement ce qui se cache derrière une personne sur fauteuil roulant : avoir un carrosse ne se limite pas à ne pas pouvoir marcher ... il y a la perte d'autonomie, la dépendance, la difficulté d'actes de la vie quotidienne ... et, aussi, les émotions qui sont traitées de façon pudique sans les surjouer. J'ai apprécié de voir ce film qui se veut non larmoyant qui ne sombre pas dans l'apitoiement. Pourtant, il prend aux tripes tant l'histoire des cinq protagonistes est émouvante : merci à cette team portée par un magnifique casting. En même temps, l'humour est omniprésent dans ce film. Il s'agit d'un film de l'authenticité.

J’ai testé pour vous : le film Patients de Grand Corps Malade

L'infirmier qui s'adresse aux patients à la 3ème personne, certainement pour mieux prendre le recul nécessaire lui permettant de gérer sa relation avec des personnes handicapées attachiantes, m'a fait véritablement rire tout en me rappelant ces réveils difficiles qu'on peut avoir quand on séjourne à l'hôpital.

J'ai été touchée par le patient dont la mémoire défaille et qui se prête volontiers à écouter attentivement Ben quand celui-ci craque au moment où on lui annonce que ses espoirs sportifs sont à réévaluer.

Ce film est aussi une ode à l'amitié et à la camaraderie ; on avance ensemble comme en témoignent les personnages unis dans leur parcours de reconstruction.

Honnêtement, je me suis dit en arrivant dans la salle de cinéma que c'était peut-être une mauvaise idée que de voir ce film alors que ça fait plusieurs mois que je suis en fauteuil et que je vis des moments compliqués du fait de la fibromyalgie, des instants de dépendance accrue du fait de cette maladie invalidante mais, au final, je ne regrette pas. Je suis sortie de ce film en me disant que la vie valait la peine d'être vécue qu'importe mes difficultés actuelles.

Je n'ai pas lu l'ouvrage de Grand Corps Malade mais je compte bien m'y atteler sous peu.

Ci-dessous la bande originale :

Je vous laisse ci-dessous la chanson finale que j'ai adorée car elle ne fait que corroborer ma façon de voir la vie maintenant avec la fibro : il est nécessaire de trouver un " espoir adapté "


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jedeviensmaman 3301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte