Magazine Cuisine

Le Curcuma protège contre les effets néfastes du tabagisme

Par Affaircenter @affaircenter
Merci de partager Share on Facebook Share 0 Share on TwitterTweet Share on Google Plus Share 0 Share on Pinterest Share 0 Share on LinkedIn Share 0 Share on Digg Share Send email Mail Print Print 0 Total Shares

4 protections du curcuma contre les effets néfastes du tabagisme

 Le Curcuma protège contre les effets néfastes du tabagisme

Curcuma et Tabagisme

Le tabagisme est une pratique courante depuis plus d’un siècle maintenant. Même si elle a des effets secondaires mortels, il n’y a jamais eu de diminution du nombre de fumeurs dans le monde. En revanche, leur nombre a augmenté régulièrement. Le tabagisme est le fait d’inhaler de la fumée d’une substance pendant sa combustion, tel que le tabac.

Les feuilles sèches de tabac sont fumées sous forme de cigarette, narguilé, pipe, cigare, etc. Dans le cas des cigarettes, le tabac est mélangé avec un ensemble de particules diverses et de la nicotine. Le fumeur lorsqu’il « tire » sur sa cigarette, aspire la fumée chaude et chargée de ces mélanges nocifs et de la nicotine. Ces fumées sont inhalées profondément dans les poumons. Dans les poumons, ces composants nocifs sont transportés dans la circulation sanguine.

La nicotine est un composé stimulant trouvée dans les plants de tabac (Nicotiana tabacum) et de plantes apparentées.  La plante est composée de 0,6 à 3% de nicotine et une cigarette fournit 2 mg de nicotine en moyenne.

La nicotine est associée à des maladies des poumons, des problèmes cardio-vasculaires, des anomalies congénitales, etc. La nicotine est l’un des principaux composants de la fumée de cigarette. C’est une substance addictive qui affecte le système de récompense du cerveau.

Lorsque la nicotine pénètre dans le sang des poumons, elle augmente la pression artérielle, resserre les artères et réduit l’apport en oxygène. En outre du monoxyde de carbone accompagne la nicotine ce qui réduit en plus la capacité de transport de l’oxygène dans le sang.

La nicotine provoque également une inflammation et des spasmes dans les muscles des voies aériennes conduisant à l’asthme et les maladies inflammatoires, les maladies pulmonaires obstructives chroniques. La nicotine ne cause pas le cancer du poumon, mais elle protège et améliore la croissance des cellules cancéreuses du poumon.

Le Curcuma protège contre les effets néfastes du tabagisme

4 Avantages de Curcuma contre les dégâts du tabagisme

La curcumine présente dans le curcuma a de puissantes propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-cancer qu’il utilise pour protéger les poumons des dommages induits par la nicotine.

1. La curcumine extraite du curcuma réduit la toxicité de la nicotine dans les poumons

La nicotine induit une toxicité pulmonaire qui altère le statut anti-oxydant de l’organisme. Ceci est marqué par une diminution des enzymes antioxydantes et une augmentation de la peroxydation des lipides. La lipoperoxydation est un processus naturel qui se produit dans notre corps, mais quand il est incontrôlé, il provoque des maladies et des dommages graves, voir irréversibles.

C’est la destruction des acides gras essentiels présents dans la membrane cellulaire par des espèces réactives de l’oxygène qui conduit à la mort cellulaire et à des lésions tissulaires. L’étude animale montre que la curcumine par son action freine la peroxydation des lipides et augmente le niveau d’enzymes antioxydantes permettant la restauration en minéraux à des niveaux normaux.

Ce phénomène est connu sous la désignation de stress oxydatif (déséquilibre entre pro-oxidant et agents antioxydants).

La curcumine, comme antioxydant, améliore un tel stress oxydatif induit par la nicotine.

Qu’est-ce que ça veut dire?
Que la curcumine est un antioxydant puissant et efficace dans la prévention et protection des poumons contre les dommages oxydatifs induits par la nicotine.

2. Le curcuma diminue l’inflammation pulmonaire causée par la fumée de cigarette

Une maladie pulmonaire obstructive chronique est un état dans lequel le poumon est endommagé en premier lieu par une obstruction et une difficulté à ventiler, à respirer. Non seulement l’exposition à la fumée de cigarette, mais l’accumulation de bactéries dans les voies respiratoires peuvent aussi causer cette accumulation menant à l’obstruction inflammatoire. C’est donc un danger tant pour les fumeurs que les fumeurs passifs.

La curcumine réduit cette inflammation, réduit l’activation et la migration des cellules immunitaires vers le liquide pulmonaire. Il empêche également la formation de tumeurs dans de tels cas. Les chercheurs estiment que le traitement avec de la curcumine en phase précancéreuse peut protéger les patients atteints de BPCO à haut risque de développer un cancer du poumon.

L’emphysème pulmonaire est une affection pulmonaire qui provoque l’augmentation du volume des alvéoles pulmonaires et détruit leur paroi élastique. La fumée de cigarette peut causer l’inflammation et l’emphysème.

Dans une étude animale, la curcumine a été prouvé atténuer la migration induite des cellules immunitaires vers les fluides présents dans les poumons. Elle a également réduit l’inflammation et l’emphysème causés par la fumée de cigarette.

Qu’est-ce que ça veut dire?
La fumée de cigarette peut causer l’inflammation et l’obstruction des voies respiratoires. La curcumine protège contre le développement de ces maladies inflammatoires des poumons comme la BPCO.

3. La curcumine empêche la progression d’un cancer au poumon

De nos jours 90% des cancers du poumon sont causés par la fumée de cigarette. La fumée de cigarette a un certain nombre de composants qui sont tous plus nocifs et cancérigènes les uns que les autres.

La nicotine est responsable de la dépendance , mais n’est pas cancérogène. Toutefois , la nicotine nuit en aidant à la croissance des cellules cancéreuses et à l’angiogenèse. (Lire Curcuma & angiogénèse )

Une étude de laboratoire a montré que la nicotine peut stimuler les facteurs de régulation du cycle cellulaire afin de soutenir la survie des cellules cancéreuses.

Ces cellules ont des protéines ayant une déficience dans leur fonctionnement de suppression de la tumeur. La curcumine supprime tous ces signaux de survie activés par la nicotine, indépendamment du fonctionnement de la protéine de suppression de tumeur.

Le Benzopyrène est un cancérigène inclut dans la fumée de cigarette. Il favorise la formation de tumeurs par l’activation d’une protéine appelée facteur nucléaire kappa B.

Cette protéine joue un rôle important dans l’inflammation et la croissance cellulaire. Son activation peut bloquer l’apoptose et stimuler la prolifération (métastases).

Une étude d’une culture cellulaire a montré que la curcumine empêche une telle activation du facteur nucléaire kappa B et de ses gênes inclut dans les cellules cancéreuses du poumon, ce qui empêche la progression du cancer du poumon.

La curcumine supprime un certain nombre d’autres agents biologiques afin d’éviter que le benzo [a] pyrène induise la formation d’un cancer.

Qu’est-ce que ça veut dire?
La curcumine protège les poumons contre les substances cancérigènes présentes dans la fumée de cigarette et empêche le développement du cancer du poumon.

Biocurcumax™

4. La curcumine du curcuma protège d’autres organes de la toxicité induite par la tabagisme

Les puissants antioxydants de curcumine par leur action protégent la santé des reins du stress oxydatif causé par la fumée de cigarette. La recherche montre que les curcuminoïdes peuvent stimuler la défense antioxydante et protéger le foie contre les dommages induits par la nicotine.

Il est intéressant de constater l’action éducationnelle de la curcumine sur l’organisme. En effet, si par son action à large spectre la curcumine combat l’inflammation de façon systémique n’importe où dans le corps, elle aide et soutien l’organisme afin qu’il reprenne son pouvoir d’autoguérison et de combat du mal.

La curcumine prouve également pouvoir inverser les effets néfastes causés par le tabagisme sur le sang et prévenir la formation de caillots. Une étude récente publiée dans le Journal turc des sciences médicales, en 2016, montre que la curcumine protège contre les blessures sur des testicules à cause d’une accumulation et dépendance à la nicotine.

L’action immunomodulatrice de la curcumine renforce l’immunité face à la contrainte induite par la nicotine.

Le Dr. Bandyopadhyaya et son équipe ont prouvé que la curcumine peut protéger contre les dommages de l’ADN causés par la nicotine. Une autre étude a montré que la supplémentation en curcumine du curcuma (1,5 g / jour) chez les fumeurs chroniques empêche une formation mutagène.

Qu’est-ce que ça veut dire?
Que la curcumine dans le curcuma protège d’ autres organes de fumer toxicité induite. Il protège également contre les dommages causés à l’ADN par la nicotine.

Biocurcumax™

Dosage de Curcuma pour une protection préventive contre les dommage du tabagisme

Le curcuma dans le cadre d’une habitude alimentaire peut aider à améliorer notre défense antioxydante. Vous pouvez simplement saupoudrer de curcuma les salades, les soupes, smoothies ou l’utiliser dans la cuisine.

Cependant la curcumine du curcuma est mal absorbée dans le corps. En ajoutant un peu de poivre noir à votre curcuma vous augmenté de 2000% la biodisponibilité de ses actifs bénéfiques. Vous pouvez remplacer le poivre par ne huile vierge bio qui augmentera l’absorption.

Vous pouvez trouver la recette de la pâte d’or  ici.

Commencez par de petites doses dire ¼-1/2 c et augmenter progressivement si aucun effet secondaire n’a été observé. La dose recommandée est de 1 à 2 cuillère à café 2-3 fois par jour (1 cuillère à café trois fois par jour).

Évitez de le prendre avec un estomac vide le moment d’un repas est préférable. Si vous prenez de fortes doses décalé avec la prise de médicaments d’un traitement éventuel de 3 heures.

La dose idéale dépend de ce qui vous convient; certains auront besoin de 500mg/jour, d’autres auront une réponse idéale à 2g/jour et plus.

Curcuma Le lait et Curcuma thé sont aussi quelques façons de prendre le curcuma.

 .

Précautions

Le curcuma dans l’alimentation est absolument sans danger. La prudence est recommandée si la prise de suppléments de curcuma concentré est journalière.

Certaines conditions dans lesquelles il est conseillé d’éviter les suppléments de curcuma ou de réduire sa posologie sont:

  • Grossesse et allaitement
  • Avant la chirurgie (au moins 15 jours)
  • Prise d’acide anti-diabétique ou pour les ulcères de l’estomac
  • Souffrant de problèmes de vésicule biliaire (calculs rénaux connus)
  • Prise de liquéfiants sanguins fortement dosés

Evitez la pipérine si vous avez des brûlure d’estomacs chroniques.

Toujours consulter un médecin avant de prendre des suppléments de curcuma pour éviter les risques d’allergies ou des problèmes dus à dose inappropriée.

 .

Biocurcumax™

Conclusion

La nicotine est une des substances des plus nocives présentes dans la fumée de cigarette qui cause des dommages aux tissus pulmonaires. Cela peut progresser davantage vers des états graves comme le cancer du poumon.

Le curcuma et sa curcumine peuvent servir de thérapie adjuvante dans la protection des poumons contre les dommages induits par la nicotine. En outre, la curcumine est avérée protéger les autres organes et protège une meilleure santé globale contre les effets néfastes du tabagisme.

Biocurcumax™

Merci de partager Share on Facebook Share 0 Share on TwitterTweet Share on Google Plus Share 0 Share on Pinterest Share 0 Share on LinkedIn Share 0 Share on Digg Share Send email Mail Print Print 0 Total Shares

Curcuma et Tabagisme

Le tabagisme est une pratique courante depuis plus d’un siècle maintenant. Même si elle a des effets secondaires mortels, il n’y a jamais eu de diminution du nombre de fumeurs dans le monde. En revanche, leur nombre a augmenté régulièrement. Le tabagisme est le fait d’inhaler de la fumée d’une substance pendant sa combustion, tel que le tabac.

Les feuilles sèches de tabac sont fumées sous forme de cigarette, narguilé, pipe, cigare, etc. Dans le cas des cigarettes, le tabac est mélangé avec un ensemble de particules diverses et de la nicotine. Le fumeur lorsqu’il « tire » sur sa cigarette, aspire la fumée chaude et chargée de ces mélanges nocifs et de la nicotine. Ces fumées sont inhalées profondément dans les poumons. Dans les poumons, ces composants nocifs sont transportés dans la circulation sanguine.

La nicotine est un composé stimulant trouvée dans les plants de tabac (Nicotiana tabacum) et de plantes apparentées.  La plante est composée de 0,6 à 3% de nicotine et une cigarette fournit 2 mg de nicotine en moyenne.

La nicotine est associée à des maladies des poumons, des problèmes cardio-vasculaires, des anomalies congénitales, etc. La nicotine est l’un des principaux composants de la fumée de cigarette. C’est une substance addictive qui affecte le système de récompense du cerveau.

Lorsque la nicotine pénètre dans le sang des poumons, elle augmente la pression artérielle, resserre les artères et réduit l’apport en oxygène. En outre du monoxyde de carbone accompagne la nicotine ce qui réduit en plus la capacité de transport de l’oxygène dans le sang.

La nicotine provoque également une inflammation et des spasmes dans les muscles des voies aériennes conduisant à l’asthme et les maladies inflammatoires, les maladies pulmonaires obstructives chroniques. La nicotine ne cause pas le cancer du poumon, mais elle protège et améliore la croissance des cellules cancéreuses du poumon.

Le Curcuma protège contre les effets néfastes du tabagisme

4 Avantages de Curcuma contre les dégâts du tabagisme

La curcumine présente dans le curcuma a de puissantes propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-cancer qu’il utilise pour protéger les poumons des dommages induits par la nicotine.

1. La curcumine extraite du curcuma réduit la toxicité de la nicotine dans les poumons

La nicotine induit une toxicité pulmonaire qui altère le statut anti-oxydant de l’organisme. Ceci est marqué par une diminution des enzymes antioxydantes et une augmentation de la peroxydation des lipides. La lipoperoxydation est un processus naturel qui se produit dans notre corps, mais quand il est incontrôlé, il provoque des maladies et des dommages graves, voir irréversibles.

C’est la destruction des acides gras essentiels présents dans la membrane cellulaire par des espèces réactives de l’oxygène qui conduit à la mort cellulaire et à des lésions tissulaires. L’étude animale montre que la curcumine par son action freine la peroxydation des lipides et augmente le niveau d’enzymes antioxydantes permettant la restauration en minéraux à des niveaux normaux.

Ce phénomène est connu sous la désignation de stress oxydatif (déséquilibre entre pro-oxidant et agents antioxydants).

La curcumine, comme antioxydant, améliore un tel stress oxydatif induit par la nicotine.

Qu’est-ce que ça veut dire?
Que la curcumine est un antioxydant puissant et efficace dans la prévention et protection des poumons contre les dommages oxydatifs induits par la nicotine.

2. Le curcuma diminue l’inflammation pulmonaire causée par la fumée de cigarette

Une maladie pulmonaire obstructive chronique est un état dans lequel le poumon est endommagé en premier lieu par une obstruction et une difficulté à ventiler, à respirer. Non seulement l’exposition à la fumée de cigarette, mais l’accumulation de bactéries dans les voies respiratoires peuvent aussi causer cette accumulation menant à l’obstruction inflammatoire. C’est donc un danger tant pour les fumeurs que les fumeurs passifs.

La curcumine réduit cette inflammation, réduit l’activation et la migration des cellules immunitaires vers le liquide pulmonaire. Il empêche également la formation de tumeurs dans de tels cas. Les chercheurs estiment que le traitement avec de la curcumine en phase précancéreuse peut protéger les patients atteints de BPCO à haut risque de développer un cancer du poumon.

L’emphysème pulmonaire est une affection pulmonaire qui provoque l’augmentation du volume des alvéoles pulmonaires et détruit leur paroi élastique. La fumée de cigarette peut causer l’inflammation et l’emphysème.

Dans une étude animale, la curcumine a été prouvé atténuer la migration induite des cellules immunitaires vers les fluides présents dans les poumons. Elle a également réduit l’inflammation et l’emphysème causés par la fumée de cigarette.

Qu’est-ce que ça veut dire?
La fumée de cigarette peut causer l’inflammation et l’obstruction des voies respiratoires. La curcumine protège contre le développement de ces maladies inflammatoires des poumons comme la BPCO.

3. La curcumine empêche la progression d’un cancer au poumon

De nos jours 90% des cancers du poumon sont causés par la fumée de cigarette. La fumée de cigarette a un certain nombre de composants qui sont tous plus nocifs et cancérigènes les uns que les autres.

La nicotine est responsable de la dépendance , mais n’est pas cancérogène. Toutefois , la nicotine nuit en aidant à la croissance des cellules cancéreuses et à l’angiogenèse. (Lire Curcuma & angiogénèse )

Une étude de laboratoire a montré que la nicotine peut stimuler les facteurs de régulation du cycle cellulaire afin de soutenir la survie des cellules cancéreuses.

Ces cellules ont des protéines ayant une déficience dans leur fonctionnement de suppression de la tumeur. La curcumine supprime tous ces signaux de survie activés par la nicotine, indépendamment du fonctionnement de la protéine de suppression de tumeur.

Le Benzopyrène est un cancérigène inclut dans la fumée de cigarette. Il favorise la formation de tumeurs par l’activation d’une protéine appelée facteur nucléaire kappa B.

Cette protéine joue un rôle important dans l’inflammation et la croissance cellulaire. Son activation peut bloquer l’apoptose et stimuler la prolifération (métastases).

Une étude d’une culture cellulaire a montré que la curcumine empêche une telle activation du facteur nucléaire kappa B et de ses gênes inclut dans les cellules cancéreuses du poumon, ce qui empêche la progression du cancer du poumon.

La curcumine supprime un certain nombre d’autres agents biologiques afin d’éviter que le benzo [a] pyrène induise la formation d’un cancer.

Qu’est-ce que ça veut dire?
La curcumine protège les poumons contre les substances cancérigènes présentes dans la fumée de cigarette et empêche le développement du cancer du poumon.

Biocurcumax™

4. La curcumine du curcuma protège d’autres organes de la toxicité induite par la tabagisme

Les puissants antioxydants de curcumine par leur action protégent la santé des reins du stress oxydatif causé par la fumée de cigarette. La recherche montre que les curcuminoïdes peuvent stimuler la défense antioxydante et protéger le foie contre les dommages induits par la nicotine.

Il est intéressant de constater l’action éducationnelle de la curcumine sur l’organisme. En effet, si par son action à large spectre la curcumine combat l’inflammation de façon systémique n’importe où dans le corps, elle aide et soutien l’organisme afin qu’il reprenne son pouvoir d’autoguérison et de combat du mal.

La curcumine prouve également pouvoir inverser les effets néfastes causés par le tabagisme sur le sang et prévenir la formation de caillots. Une étude récente publiée dans le Journal turc des sciences médicales, en 2016, montre que la curcumine protège contre les blessures sur des testicules à cause d’une accumulation et dépendance à la nicotine.

L’action immunomodulatrice de la curcumine renforce l’immunité face à la contrainte induite par la nicotine.

Le Dr. Bandyopadhyaya et son équipe ont prouvé que la curcumine peut protéger contre les dommages de l’ADN causés par la nicotine. Une autre étude a montré que la supplémentation en curcumine du curcuma (1,5 g / jour) chez les fumeurs chroniques empêche une formation mutagène.

Qu’est-ce que ça veut dire?
Que la curcumine dans le curcuma protège d’ autres organes de fumer toxicité induite. Il protège également contre les dommages causés à l’ADN par la nicotine.

Biocurcumax™

Dosage de Curcuma pour une protection préventive contre les dommage du tabagisme

Le curcuma dans le cadre d’une habitude alimentaire peut aider à améliorer notre défense antioxydante. Vous pouvez simplement saupoudrer de curcuma les salades, les soupes, smoothies ou l’utiliser dans la cuisine.

Cependant la curcumine du curcuma est mal absorbée dans le corps. En ajoutant un peu de poivre noir à votre curcuma vous augmenté de 2000% la biodisponibilité de ses actifs bénéfiques. Vous pouvez remplacer le poivre par ne huile vierge bio qui augmentera l’absorption.

Vous pouvez trouver la recette de la pâte d’or  ici.

Commencez par de petites doses dire ¼-1/2 c et augmenter progressivement si aucun effet secondaire n’a été observé. La dose recommandée est de 1 à 2 cuillère à café 2-3 fois par jour (1 cuillère à café trois fois par jour).

Évitez de le prendre avec un estomac vide le moment d’un repas est préférable. Si vous prenez de fortes doses décalé avec la prise de médicaments d’un traitement éventuel de 3 heures.

La dose idéale dépend de ce qui vous convient; certains auront besoin de 500mg/jour, d’autres auront une réponse idéale à 2g/jour et plus.

Curcuma Le lait et Curcuma thé sont aussi quelques façons de prendre le curcuma.

 .

Précautions

Le curcuma dans l’alimentation est absolument sans danger. La prudence est recommandée si la prise de suppléments de curcuma concentré est journalière.

Certaines conditions dans lesquelles il est conseillé d’éviter les suppléments de curcuma ou de réduire sa posologie sont:

  • Grossesse et allaitement
  • Avant la chirurgie (au moins 15 jours)
  • Prise d’acide anti-diabétique ou pour les ulcères de l’estomac
  • Souffrant de problèmes de vésicule biliaire (calculs rénaux connus)
  • Prise de liquéfiants sanguins fortement dosés

Evitez la pipérine si vous avez des brûlure d’estomacs chroniques.

Toujours consulter un médecin avant de prendre des suppléments de curcuma pour éviter les risques d’allergies ou des problèmes dus à dose inappropriée.

 .

Biocurcumax™

Conclusion

La nicotine est une des substances des plus nocives présentes dans la fumée de cigarette qui cause des dommages aux tissus pulmonaires. Cela peut progresser davantage vers des états graves comme le cancer du poumon.

Le curcuma et sa curcumine peuvent servir de thérapie adjuvante dans la protection des poumons contre les dommages induits par la nicotine. En outre, la curcumine est avérée protéger les autres organes et protège une meilleure santé globale contre les effets néfastes du tabagisme.

Biocurcumax™


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Affaircenter 12585 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines