Magazine Culture

Macron le caméléon

Publié le 30 mars 2017 par Halleyjc

Bien vu Dr WO

Par Dr WO dans Chroniques médicales le 30 Mars 2017 à 11:40

Dans le premier débat télévisé où se sont confrontés les cinq candidats en tête selon les sondages pour la présidentielle, Macron s’est déclaré à plusieurs reprises d’accord avec certains de ses concurrents. Ce constat n’a pas manqué de soulever quelque ironie. C’était inhabituel, mais cela n’avait rien d’étonnant compte tenu de la position qu’il a adopté sur l’échiquier politique, son rejet de toute idéologie et son projet de proposer des solutions provenant aussi bien de la droite que de la gauche.

Néanmoins, des déclarations lors de sa campagne électorale font parfois penser au caméléon qui adopte pour sa protection la couleur du milieu dans lequel il se trouve. Pour Macron, c’est plus pour plaire et recueillir des voix que pour se défendre. C’est pour plaire aux Algériens qu’il a déclaré que la colonisation fut un « crime contre l’humanité ». Cette attitude me rappelle l’extraordinaire film de Woody Allen : « Zelig » où le héros adopte le caractère et même les traits physiques des gens qu’il fréquente, devenant obèse parmi les obèses ou noir parmi les noirs, afin d’être adopté par le milieu où il se trouve.

Lors de sa visite à l’île de la Réunion Emmanuel Macron a répondu à une question sur les médecines alternatives : « On n’a pas assez développé, à la fois la prévention, la médecine par les plantes, et les thérapies alternatives », en ajoutant : « Le Pr Joyeux qui fait un travail remarquable, est très connu à travers l’ensemble de l’Outre-mer. C’est une manière intelligente d’utiliser la biodiversité ». Déclaration voulant sans doute plaire à celui qui avait posé la question et qui prétendait que l’on pouvait aisément traiter le diabète par la nutrition et les plantes plutôt que par les médicaments qui peuvent évidemment provoquer des effets secondaires.

Pour séduire son interlocuteur, le candidat Macron n’a pas hésité à formuler une brochette de bêtises :

– Le travail remarquable du Pr Joyeux (cancérologue) a surtout consisté à s’opposer à la vaccination, ce qui lui a voulu quelques réactions de la part de l’Académie de médecine et du Conseil de l’ordre.

– Le développement de la prévention qui semble constituer l’essentiel de sa proposition de réforme de l’assurance maladie est en fait la tarte à la crème de tous les politiques depuis des décennies. Si son intérêt n’est pas discutable sur le plan médical, son intérêt sur le plan économique est sujet à caution (voir ICI).

– La médecine par les plantes n’est pas sans intérêt, mais n’est pas sans effets secondaires (voir ICI)

– Les thérapies alternatives (que l’on pourrait assimiler aux « faits alternatifs » de l’équipe de Trump) n’ont pas d’efficacité autre que celle du placebo (voir ICI). Il est prudent de réserver les médecines douces aux maladies douces qui guérissent spontanément. Les médecines parallèles sont surtout parallèles aux maladies et ne se rencontrent jamais.

Macron a-t-il été influencé par les nombreuses émissions de TV consacrées à ces thérapies alternatives ?

Leur liste a été établie par l’ASTEC (l’Association pour la science et la transmission de l’esprit critique), dont je cite, ci-dessous, un extrait de la lettre ouverte aux médiateurs des programmes de l’audiovisuel public :

« On ne peut que constater l’importance du temps d’antenne voué à promouvoir ou à présenter sans esprit critique des dizaines de pseudosciences et de médecines non conventionnelles (…). Sans analyse critique, les allégations des pseudo-experts sont reçues comme des vérités validées par le service public et ajoutent un argument d’autorité « vu à la TV » dans l’arsenal de personnes incapables de prouver la justesse de leurs thèses et qui vivent donc de la crédulité des gens. À une époque où tout le monde déplore l’ère de la « post-vérité » les discours démagogiques, la radicalisation et les ravages de la pensée extrême, et où les pouvoirs publics déclarent régulièrement qu’il faut stimuler l’esprit critique, nous pensons que les journalistes (et j’ajouterais les politiques) devraient être parmi les premiers à se former pour comprendre la démarche scientifique et connaître les biais cognitifs qui leur font écrire des articles ou des reportages ». (https://www.esprit-critique.org/2017/03/06/traitement-pseudosciences-service-public/)

http://obraska.eklablog.fr/242-macron-le-cameleon-a129372026

Complément prédictif personnel : Dans la mythologie zouloue, le caméléon est présenté comme le messager de l’immortalité. Il est ainsi dit qu’un caméléon nommé Unwabu aurait été envoyé par les Dieux pour apporter l’immortalité aux hommes mais que, prenant tout son temps lors de son voyage, il se fait dépasser par Intulu le lézard qui leur apporte la mortalité à jamais.

Sans oublier que Jean-Bernard Hiram dit Staun le caméléon est né dans l’île de la Guyane.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Halleyjc 1348 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines