Magazine Ebusiness

La Fintech pour passer des chaînes en fer aux chaînes en or

Publié le 31 mars 2017 par Pnordey @latelier

Lors de l’édition 2017 de France Fintech nous avons rencontré Divine, figure du hip-hop US et businessman, qui a créé BLAK Fintech, une start-up entendant lutter contre la débancarisation aux Etats-Unis.

Divine est un enfant des rues de Brooklyn. Pour sortir d’une misère endémique, il commence par vendre de la drogue. « J’étais très bon » se rappelle-t-il. « Etre vendeur de drogue est un véritable business, il faut sourcer les clients, savoir manier le marketing avec audace et avoir une vraie âme d’entrepreneur, surtout dans un milieu hostile comme celui de la rue ». Il connaît le racisme et les injustices, la marginalité et l’exclusion, et décide alors de sortir de l’illégalité pour en faire une arme et mettre son business au service de sa communauté. Selon lui, « la finance permet de résoudre toute sorte de problèmes sociaux. Mais ce qui apparaît comme capital, c’est la connaissance. Etre instruit financièrement est la clé».

 Selon lui, un des problèmes majeurs des Etats-Unis, c’est la débancarisation. De nombreux afro-américains, dans ces quartiers, se sentent encore exclus de l’écosystème financier. C’est pourquoi, il a créé sa propre société, BLAK Fintech, avec l’aide de Ben Horowitz, leader de la Fintech. Il la définie comme « une société construisant des solutions, services bancaires personnalisés par le biais de la technologie ». Pour lui, la Fintech est un vecteur privilégié pour apporter des solutions personnalisées à des problèmes sociaux structurels. De l'incarcération à l'innovation, il y a trois pas. La résilience, la créativité et l'empowerment. Des valeurs résolument hip-hop.

La Fintech pour passer des chaînes en fer aux chaînes en or

BLAK est l’acronyme pour « Building Leverage; Acquiring Knowledge », littéralement, bâtir un levier, acquérir de la connaissance. Mais c’est aussi un hommage à la communauté afro-américaine à qui s’adresse en priorité son entreprise. « La finance amène à la connaissance. Et la connaissance est la clé de l’empowerment ». Ainsi, Divine se sert des Fintech comme discrimination positive destinée à réduire les inégalités. Pour lui, la technologie horizontalise la communication et les rapports de force. C’est pourquoi il met en lumière le caractère éminemment politique des technologies Fintech. Le rappeur a ainsi crée en 2007, ce qu’il appelle la « BLAK card », une carte Visa prépayée attachée à un véritable compte bancaire permettant d’accéder à l’ensemble de ses services, notamment les crédits.

Son initiative montre comment la collaboration des Fintech et des banques permet de répondre à des besoins spécifiques en les incluant dans l’écosystème financier. « Mon objectif est avant tout d’inclure les gens dans le système financier. Mais cette politique de l’accès doit passer par deux fondamentaux que sont l’égalité et l’éducation. C’est pourquoi j’ai cherché à développer un système de rattachement qui prenne compte des spécificités démographiques des afro-américains en rendant des services abordables. Ce qui est en jeu c’est l’impact social de l’inclusion financière. Seule elle peut donner une voix à ceux qui n’en ont pas. ». Des valeurs résolument hip-hop.

Le Hip-hop a joué un énorme rôle social, spécialement dans les ghettos américains. Il se sert de la colère des rues et de ses réalités pour transformer les chaînes de fer en chaînes en or. A l’exclusion, l’inclusion. A la soumission, l’empowerment. Un cri de la rue qui raisonne dans la BLAK card. « Ce produit est pour tous ceux qui ose rêver, entreprendre, avoir du succès et créer quelque chose à partir de rien. C’est pour tous ceux qui viennent de la misère et qui aspirent à la richesse». Et de conclure « L’entreprenariat est le nouvel élan de la rue ».

  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pnordey 18702 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte