Magazine Cinéma

KONG: SKULL ISLAND « L'archétype du navet surcoté »

Par Christian Papia @ChristianPAPIA

(2/10)

164176

Synopsis: Un groupe d'explorateurs plus différents les uns que les autres s'aventurent au cœur d'une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu'ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…

Après avoir ressorti Godzilla de l'oubli en 2014, c'est autour du légendaire gorille géant de réapparaître aux écrans. Kong Skull Island n'est pas un remake du premier King Kong de 1933 (comme ont pu l'être les films de 1976 et 2005), mais un nouveau récit fantastique sur cette fameuse île du crâne. Le défi est grand : King Kong est une star de la culture pop et Peter Jackson avait, en 2005, pondu un chef-d’œuvre encore très présent dans les mémoires. Dans ce nouveau récit, on retrouve un groupe de chercheurs et de militaires envoyés en mission sur une île inexplorée du Pacifique, ils seront vite confrontés à des formes de vie inconnues et meurtrières et feront la rencontre du roi de l'île : Kong. 

526252

Copyright WARNER BROS.  

Malheureusement le scénario se résume à cela, aucune originalité, aucun suspens, aucun rebondissement : rien. Le récit est désespérément plat ! On retrouve comme dans Godzilla (2014) une pathétique tentative d'ajouter de la profondeur philosophique sur la place de l'Homme en sortant la carte « d'espèces antiques qui dominaient le monde », mais cette idée avortée est totalement idiote et mal orchestrée. Le reste du scénario est du vu et revu : les hommes se retrouvent séparés, chaque groupe va subir une attaque différente, certains membres vont devenir détestables, d'autres vont avoir de l'empathie pour la bête... Ce scénario réunit tous les clichés des plus gros navets disposant de budgets exorbitant mais dépourvu de talent. 

042156

 Copyright WARNER BROS.  

Même du côté visuel ce n'est pas parfait, le choix des couleurs de certaines scènes est maladroit, certains monstres sont laids et décalés du reste du film. Néanmoins on ne peut nier que les effets graphiques soient de qualité (encore heureux vu le budget de 180 millions!!), la première attaque de Kong impressionne beaucoup et le visuel de nouveaux monstres font preuve d'originalité et de détails incroyables. Côté musique et dialogue on est au plus bas. Les musiques ne sont pas mauvaises en soi mais totalement inadaptées aux scènes et surexploitées à en donner la nausée. Les dialogues eux sont plus risibles les uns que les autres, on enchaîne les clichés, les morales à deux balles et les phrases idiotes sans fond ni forme. Même pour le casting on se demande si on n’est pas dans une parodie. Jackson dans un énième rôle de gueulard agressif, Hiddleston et Larson totalement largués, toutes les prestations sont aussi basses que les dialogues. 

525235

Copyright WARNER BROS.  

On ressort de cette séance avec la tête qui tourne, on subit pendant deux heures un enchaînement sans fin de scènes de monstres sans aucun lien les unes aux autres. Aucun semblant de moral n'est mis en valeur, aucune émotion n'est créée. On est bien loin de la romance du type « La Belle et La Bête » qui a fait qu'on a tous eu de la compassion pour ce gorille exécuté sur l'Empire States Building. Ce film est monotone, superficiel et n'attisant qu'une seule émotion : le dégout. Aucun élément de Kong Skull Island n’arrive à la cheville du King Kong de Jackson même côté effets spéciaux (malgré les 12 ans d'intervalle!). Ce film est d'une médiocrité sans pareil, un déchet craché par des studios sans inspiration, une honte pour le cinéma.

Kong : Skull Island - Bande Annonce Officielle 2 (VF) - Tom Hiddleston

M.MOUCHE

$http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.content&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.comment&bid=1345206$> $http://www.canalblog.com/cf/my/?nav=blog.category&bid=1345206$>


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christian Papia 13465 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines