Magazine Cinéma

La filature (2016) ★★☆☆☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
LA FILATURE (2016) ★★☆☆☆

Synopsis : Pour arrêter le patron de la pègre qui a tué son partenaire et enlevé la fille de celui-ci, un policier de Hong-Kong fait équipe avec un Américain accro au jeu et futé.

Origine du film : Hong-Kong, Chine, États-Unis
Réalisateur : Renny Harlin
Scénaristes : Jay Longino, BenDavid Grabinski, Jay Longino, Wen-Chia Chang
Acteurs : Jackie Chan, Johnny Knoxville, Fan Bingbing, Eric Tsang, Eve Torres, Winston Chao, Yeon Jung-hoon, Michael Wong, Sara Forsberg
Musique : Chan Kwong-wing
Genre : Action, Aventure, Comédie, Policier
Durée : 1 heure et 47 minutes
Date de sortie : 17 novembre 2016 (France)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Cider Mill Pictures, Dasym Entertainment, InterTitle Films, JC Group International, Talent International Film Cultural Company, Talent International Media
Distribué par : Beijing Talent International Film
Titre original : Jue di tao wang
Notre note : ★★☆☆☆

" Skiptrace " ou " La Filature " pour la distribution française, est un film d'action américano-chinois datant de 2016, réalisé par Renny Harlin, à qui l'on doit également " Les acteurs principaux sont Jackie Chan, qu'on a pu voir dans " " (2013), Eric Tsang, qu'on a pu voir dans " " (2013), Fan Bingbing, qu'on a pu voir dans " " (2011), et Johnny Knoxville, qu'on a pu voir dans " Notre commentaire : Peur Bleue " (1999). Elvis & Nixon " (2016).

Le film a été annoncé pour la première fois en mai 2013, comme étant une coproduction sino-américaine dirigée par Sam Fell et mettant en vedette Jackie Chan et Fan Bingbing. Jackie Chan, interprétant un détective hongkongais qui s'allie avec un joueur pour trouver un leader criminel. La société Exclusive Media acquit les droits de diffusions internationales. Le 22 octobre 2013, il a été annoncé que l'acteur Seann William Scott avait intégré le casting afin d'interpréter le joueur invétéré. Le 3 septembre 2014, Johnny Knoxville a remplacé William Scott pour ce rôle secondaire.

Le tournage devait débuter le 13 janvier 2014, mais a finalement commencé le 3 septembre 2014 à Hong Kong et en Chine, pour s'achever le 15 décembre 2014. Le directeur de la photographie, Chan Kwok-Hung, s'est noyé alors qu'il était sur un sampan (bateau chinois à fond plat servant souvent d'habitation) à Sunny Bay de Lantau Island à Hong Kong. Ce métrage lui est dédié.

" La Filature " a pris la première place lors de son lancement en Chine, rapportant 60 millions de dollars. Le film a finalement engrangé 126 millions de dollars au box-office chinois.

" La Filature " amène Jackie Chan à essayer une nouvelle fois la combinaison sino-américaine, mais malheureusement, c'est nettement moins payant que les précédentes versions qui proposaient Jackie Chan / Chris Tucker puis Jackie Chan / Owen Wilson (Shanghai Kid). Johnny Knoxville n'arrive pas à apporter la touche d'humour naturelle qui se dégageait avec fluidité de ces deux franchises précédentes.

La mise en scène de " La Filature " est absolument pathétique. Renny Harlin ne semblant pas être sûr lui-même de ce qu'il veut montrer. Vous pouvez ressentir cette confusion dans son cadrage. Le montage vous forcera parfois à secouer la tête de dépit, tellement c'est grave. L'humour est relativement confiné à quelques scènes. Avec Johnny Knoxville aux avant-postes, on pouvait s'attendre à nettement mieux. Mais l'attente devient punitive, car il ne se passe rien de particulier en terme de comédie.

Reste le phénomène Jackie Chan qui parvient toujours à nous divertir malgré que le nombre de scènes de combats dans ses films ont connu un déclin graduel au cours de ces dernières années. L'âge, 63 ans dans quelques jours, y est certainement pour beaucoup. Il y a encore quelques années, même quand l'histoire n'était pas bonne, ses performances martiales et ses cascades pouvaient compenser. Désormais, ce n'est plus le cas. Il est peut-être temps qu'il utilise une doublure pour certaines scènes pour éviter qu'il ne se blesse lors de ses cascades comme on peut toujours le voir lors du générique de fin de chacun de ses films.

En conclusion, " La Filature " est un modeste film d'action qui ne fera qu'ajouter une ligne supplémentaire à la déjà très longue filmographie de Jackie Chan. L'histoire est sans grand intérêt et l'intrigue est cousue de fil blanc. La photographie est parfois indigeste et la mise en scène semble souvent hasardeuse. Le duo Jackie Chan - Johnny Knoxville ne fonctionne pas aussi bien que ceux qui mettaient en scène Chris Tucker ou Owen Wilson. En outre, Fan Bingbing est sous-exploitée dans un rôle secondaire sans réelle dimension. Un métrage qui finira rapidement aux oubliettes.

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines