Magazine Culture

1416. Thirteen reasons why ou comment j'ai regardé une série en trois jours

Publié le 04 avril 2017 par Samarian
Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un billet consacré à une seule série, ça faisait longtemps aussi qu'une série ne m'avait pas captivée à ce point. La dernière fois c'était avec The OA, mais la fin m'avait laissée perplexe.
THIRTEEN REASONS WHY
Le synopsis
Clay Jensen reçoit un paquet contenant des cassettes audio enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle des personnes qui sont de près ou de loin impliquées dans sa mort: amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. Treize raisons de sauter le pas que nous allons découvrir en même temps que Clay et qui peuvent bouleverser la vie de beaucoup de monde.
13 raisons de regarder
1. C'est une série Netflix ( et donc un gage de qualité ?) qui est en plus inspirée d'un livre. Thriteen reasons why de Jay Asher, publié en 2007 aux éditions Albin Michel. 
2. Une série très addictive! Comme je vous le disais en introduction, ça faisait longtemps que je n'avais pas autant accroché à une série. J'ai regardé 13 épisodes en trois jours! Je me suis couchée à pas d'heure parce que j'étais incapable de dire stop et si j'en crois les messages sur twitter, je n'ai pas été la seule dans ce cas.
1416. Thirteen reasons why ou comment j'ai regardé une série en trois jours
3.Une histoire très originale. Je n'avais jamais vu une série basée sur le thème du suicide et pourtant j'en regarde beaucoup ... Surtout qu'ici, on va découvrir la vie d'Hannah, les raisons qui l'ont poussées à mettre fin à sa vie, mais aussi les conséquences de son décès sur son entourage. C'est un sujet délicat qui est traité avec beaucoup de respect et sans jugement. 
4. Des allers/retours entre le présent et le passé. Autre très gros point fort de cette série, c'est qu'elle arrive à se jouer du temps. Le passé, aussi bien que le présent est très intéressant. J'avais autant envie de découvrir les raisons qui ont poussé Hannah à se suicider, que les conséquences qu'a eu sa mort. D'ailleurs, j'étais presque contente que Clay ait un pansement dans le présent, parce qu'il y a de nombreux moment ou je ne savais plus quand j'étais (oui, cette phrase est étrange, mais vous la comprendrez quand vous aurez vu la série). 
1416. Thirteen reasons why ou comment j'ai regardé une série en trois jours
5. L'adolescence bien traitée. L'adolescence est une période difficile à vivre et souvent les séries pour ado montrent des gamins pourris/gâtés, qui usent et abusent de l'argent de papa/maman et qui ont des priorités qui sont très éloignées de celles que j'ai eu à leur age. Ici, on colle beaucoup plus à la réalité et cela peut faire écho à des situations qu'on aura connues.
6. Une série pour les ados, mais pas que. Si la série, comme le livre, est à la base destinée aux jeunes adultes, je la trouve pourtant très mature. Il faut dire que la série fait la part belle aux adultes et qu'ils ne sont pas là pour faire uniquement office de potiche.
1416. Thirteen reasons why ou comment j'ai regardé une série en trois jours
7. Des personnages complexes. Dans cette série pour ado, on va retrouver des sportifs adulés, des pom-poms girls canons, le fils de riche, la gothique, l'intello ... Bref, tous les personnages clichés qu'on rencontre habituellement dans ce genre de série. Pourtant j'ai trouvé qu'ils étaient ici bien plus travaillés. Le sportif beau gosse a une histoire familiale compliquée, l'intello se débat avec sa sexualité ... Les personnages ne sont pas que des façades, ils ont de vraies personnalités et de vraies histoires.
8. Des histoires approfondies. Toujours pour rester dans les personnages, j'ai vraiment apprécié le fait qu'aucun ne soit laissé de côté et qu'on ne se contente pas de rester en surface. Ce format de 13 épisodes de 50 minutes permet de se concentrer sur chacun d'entre eux et de rentrer vraiment dans leurs intimités. Les parents d'Hannah par exemple ne sont pas juste des personnages larmoyants et désespérés, non, ils doivent continuer à affronter les problèmes du quotidiens. 
9. Les acteurs bien choisis. De bons personnages avec de bonnes histoires c'est bien, mais il faut aussi qu'ils soient bien interprétés. Ouf, encore une fois c'est le cas ici ! J'ai personnellement beaucoup aimé découvrir Dylan Minnette (Clay) et Katherine Langford (Hannah). Je les ai trouvé terriblement vrais et l'alchimie entre les deux acteurs est bien présente. J'ai aimé redécouvrir Kate Walsh, je l'ai trouvée parfaite en mère endeuillée et Miles Heizer, très loin de son rôle dans Parenthood ! En faite, il n'y a pas un acteurs que je n'ai pas apprécié. 
1416. Thirteen reasons why ou comment j'ai regardé une série en trois jours
10. Des musiques qui font plaisir.Vous le savez, je ne suis pas très fan des chansons modernes qui sortent aujourd'hui. J'irai même jusqu'à dire qu'elle m'agresse parfois. La, je suis allée chercher le nom de certains artistes, j'ai découvert des chansons que j'ai envie de mettre dans mon mp3 pour pouvoir les réécouter. D'ailleurs depuis hier soir, j'écoute cette playlist en boucle.
11. Des images chocs à bon escient.Souvent, les séries censurent (ou se font censurer) les images qui pourraient se montrer trop choquantes. Ou alors, il y a des images choquantes mais elles n'apportent rien à l'histoire. Ici, elles sont annoncées, mais elles sont présentes. Oui, certaines scènes sont difficiles à regarder et pourtant, elles m'ont semblé nécessaires. Celle du jacuzzi m'a complètement bouleversée et comment qualifier celle de la baignoire ?
1416. Thirteen reasons why ou comment j'ai regardé une série en trois jours
12. La fin. Bien évidement je ne vous raconterais pas la fin, mais je l'ai trouvée très juste et très intelligente, mais surtout très réaliste. 
13. Une série qui peut aider et qui fait réfléchir. Le documentaire, qui donne la parole aux producteurs et aux acteurs montre cette envie d'essayer d'aider les plus jeunes à affronter l'adolescence. Montrer l'impacte de la mort sur les proches peut peut-être faire réfléchir. Voir l'importance des mots que l'on emploi et de nos actions aussi. Je ne sais pas comment j'aurais réagit si j'avais vu cette série au lycée ou au collège, mais quoiqu'il en soit c'est une série qui fait réfléchir. C'est ce que j'appelle une série intelligente. 
...............................................
Besoin de vous: Il faut que j'éradique mes fautes d'orthographes alors n'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Samarian 133 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine