Magazine Culture

Ceci N'est Pas Riverdale

Publié le 07 avril 2017 par Hunterjones
Ceci N'est Pas Riverdale Archie Andrews, Veronica Lodge, Betty Cooper, Jughead Jones, Reggie Mantle, Moose, Midge, Mr Weatherbee, Pops, Big Ethel...
Voilà des personnages avec lesquels nous avons grandi au travers de petites B.D. de Vic Bloom, Bob Montana et sous le crayon de Dan DeCarlo, racontant de courtes histoires candides à l'humour très léger et au décor extrêmement 50's. Encore aujourd'hui, personne ne s'étonnerait de trouver dans sa salle de bain quelques Archie's traînant quelque part.
Ceci N'est Pas Riverdale
Dans la B.D.:
Archie est un étudiant de 17 ans, roux, charmant, extrêmement maladroit, mais généreux et aux belles valeurs, ce qui lui attire l'amitié de tous et l'intérêt féminin de la blonde et maternelle Betty Cooper, ainsi que de la riche brune et vaniteuse Veronica Lodge. pour lesquelles il a une attirance qu'il peine à départager. Presque toute les filles le trouve attirant. Son meilleur ami est Forsythe Pendleton Jones et est appelé "Jughead" car il a toujours une couronne sur la tête. Jughead mange comme un ogre, ce qui reste amusant puisqu'il est longiligne.
Ceci N'est Pas Riverdale Contrairement à Archie, il a peu d'intérêt pour les femmes, mais Big Ethel, une grande jeune fille, un brin grotesque, le trouve fort intéressant. Ce qui l'agresse. Reggie Mantle est le rival d'Archie, lui soutirant quelques fois ses copines, ayant une confiance sans borne trempant dans l'arrogance. Plein de défauts vaniteux. Voilà pourquoi Veronica se reconnaît aussi un peu en lui. Moose est le gros joueur de football, parfois aux côtés d'une adorable copine: Midge. M.Wheaterbee est le rond directeur de l'école de Riverdale. Pops, le proprio du resto du même nom, un typique drive-in, extrêmement populaire dans les années 50 en Amérique du Nord.
Ceci N'est Pas Riverdale
Lire (et relire) un Archie's, c'était comme lire le derrière d'une boîte de céréales. Un doux bain pour le cerveau. Rien de trop sérieux. Rien de trop compliqué. De la pop gomme baloune.
On a tenté d'adapter la série de B.D. en un téléfilm au début des années 90, mais ce ne fût pas concluant du tout. En dessins animés, un peu plus. Cette année, on diffuse sur Netflix, une série produite par Netflix, et créée par Roberto Aguirre-Sacasa.
Ceci N'est Pas Riverdale
Une série dans laquelle, l'amoureuse et moi avons plongé nos yeux et notre attention dernièrement.
Dans l'inconfort constant.
Il est certain que pour adapter quelque chose d'inspiré des années 40-50, il y a de nombreux risques de désintérêt public qui effraient les producteurs. Le confort mental de nos parents, de notre génération aussi, n'est pas celui des Y ou des milléniaux. Qui voudra voir les tribulations amoureuses naïves de jeunes étudiants qui ne peuvent même pas se rejoindre par texto ou encore chasser des vampires la nuit? Ça intéressera quelqu'un?
Ceci N'est Pas Riverdale
Les producteurs ont donc choisi de faire de la bande à Archie, un groupe de jeunes de 2017. On a changé le ton. On baigne beaucoup moins dans le candide et l'humour et on flirte davantage avec le mystérieux, le glauque, le sexy et le dramatique. La série débute avec un meurtre et après 7 épisodes, on travaille toujours sur la recherche du meurtrier. (au 8ème, Montréal s'invite!). On a aussi introduit quelque chose qui était largement absent dans les B.D. à deux exceptions près*, des parents. Qui prennent une place beaucoup trop large dans la série télé. Le plaisir de lire Archie résidait en partie dans l'affranchissement imparfait de jeunes de leurs parents. En tout cas pour mes yeux. Fallait voir Archie gérer sa vieille voiture, ça rappelait Gaston Lagaffe et son gaffophone.
Ceci N'est Pas Riverdale La présence parmi les parents de Mädchen Amick nous fait même penser plus à Twin Peaks qu'à Happy Days. mais encore, si il y avait l'humour... Luke Perry et Skeet Ulrich ne sont pas des choix fâcheux dans les rôles respectifs du père monoparental d'Archie et du père totalement dysfonctionnel de Jughead. Jughead, transformé ici en narrateur, journaliste/enquêteur et écrivain en devenir, est nettement plus sombre et existentiel. C'est lui qui nous raconte Riverdale. Ça m'a pris du temps à reconnaître un des jumeaux de Zack et Cody, maintenant teint en noir. Le guitariste néo-zéalandais Keneti James Apa s'est pour sa part teint en roux afin d'incarner Archie Andrews.
Ceci N'est Pas Riverdale Dans les deux cas, les boys sont très sexy. On peut dire la même chose de Betty et Veronica, la première étant extrêmement charmante et d'une pureté sainte. La seconde étant plus vampire, superficielle, vaguement latino (ce que nous suggère davantage sa mère), mais nettement plus gentille que dans les B.D. La part mesquine féminine a été léguée à la soeur jumelle d'un ado assassiné et à leurs parents, personnages que je ne connaissais pas, peut-être même créé simplement pour la série. Josie & the Pussycats sont devenues un band de filles noires, la mère de l'une d'elle est mairesse de la ville, M.Weatherbee est mince et noir aussi. Chuck Clayton, le seul noir de la B.D. originale (avec son père, l'instructeur de football) a hérité de la personnalité de Reggie (devenu asiatique) et celui-ci est presque strictement méchant. Big Ethel est devenue ronde (au lieu de grande), Moose explore la bisexualité (???) et Midge est disparue. Miss Grundy, une vieille enseignante aux cheveux blancs dans la B.D. devient une cougar, couchant avec Archie. Pas de divulgâchis ici.
Ceci N'est Pas Riverdale
Le niveau de surprise n'accote pas le niveau d'étonnement. On se s'étonne de voir un contexte sombre et extrêmement 2017, mais avec des vestiges des années 50 qui font assez peu de sens. Il semble n'y avoir qu'un seul resto à Riverdale et c'est Chez Pops (devenu noir lui aussi, et sans réplique aucune). On porte des manteaux sportifs comme on le faisait entre 1944 et 1988 et dans Happy Days, ce que l'on ne fait plus beaucoup de nos jours. On isole, cache et envoie en "réhabilitation" une jeune fille enceinte comme on l'aurai fait dans les années 50. Betty s'habille de manière si conservatrice qu'on la croirait membre du parti Conservateur. On a beaucoup de miroir des années 50, ce qui aurait pu être fameux avec un président des États-Unis et une équipe autour qui en incarne beaucoup les valeurs, mais le mot "étrange" revient plus souvent à l'esprit. Le malaise est persistant.
Ceci N'est Pas Riverdale
On a définitivement sexualisé la B.D.. La couronne de Jughead est devenue une tuque avec pointes de couronne, mais on semble avoir complètement éliminé l'idée qu'il mangeait tout le temps. L'humour, même si léger dans la B.D., est en souffrance dans la série. Brad Pitt mange dans toute ses scènes dans un des Ocean Eleven. Il était Jughead chez Soderbergh. Et comme Pitt n'a pas une once de graisse lui non plus, de le voir constamment avec un burger ou une cochonnerie en main était une belle idée. Simple et amusant.
Ceci N'est Pas Riverdale
Y a pas assez de simple et pas assez d'amusant dans la série de Roberto Aguirre-Sacasa.
On y voit beaucoup de décisions de productions alors qu'on aurait dû se concentrer sur les personnages.
Les clins d'oeil à la nostalgie sont nombreux, ne serais-ce que dans les titres des épisodes évoquant tous des films du passé, mais il y a une colère latente dans tous les personnages qui fait oublier le confort léger que nous offrait les B.D. Qui nous fait oublier le bain chaud. Comme si on avait démesurément électrifié quelque chose de très bien, acoustique.
Ceci N'est Pas Riverdale En revanche, c'est probablement parce qu'on avait visé léger dans la première adaptation, que l'impact l'est resté, léger.
Tandis que cette version risque d'être plutôt aimée. Des Y et des Milléniaux. N'ayant rien à foutre de l'original.
Comme ils se foutent de Rockwell.
Comme on se foutait de Barbara.
Il faut aussi savoir que dans les dernières versions B.D. (animées?) d'Archie, que nous ne fréquentions plus, celui-ci meurt assassiné. Voulant protéger son ami gay, Kevin, personnage tardif de leur univers et aussi présent dans la série. Le côté sombre était donc déjà existant, mais méconnu de nos générations.
Ceci N'est Pas Riverdale
On continue de l'écouter chaque semaine. Par curiosité.
Mais ce n'est pas notre Riverdale.
C'est autre chose.
Un remix.
Jamais aimé les remix.
Ceci N'est Pas Riverdale
Disponible sur Netflix.
*Fred Andrews père d'Archie, ne ressemblant aucunement à l'incarnation de Luke Perry, mais le personnage B.D. ne ressemblait pas du tout à Archie de toute manière, et Mr Lodge, riche père de Véronica, en prison pour fraude dans la série télé, qu'on a pas vu encore. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines