Magazine Beaux Arts

Exposition «Utopies» Elia Pagliarino | Lieu d’Art Contemporain La Mouche – Béziers

Publié le 07 avril 2017 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Du 14 avril au 15 juillet 2017 - Vernissage jeudi 13 avril à partir de 18h

La mouche Lieu d'art contemporain http://paglia.e-monsite.com/

La galerie La Mouche accueille les Utopies dessinées par Elia Pagliarino. Sensible et fantaisiste, étrange et poétique, cet imaginaire naturaliste révèle pourtant une part souvent cachée de la nature humaine. Elia Pagliarino nous guide dans un voyage en trois temps qu'on peut parcourir avec l'appétit d'un ethnologue, ou la curiosité de l'enfance.

Première étape,

le temps présent, celui des " Contes Sauvages " :_les grands formats tracent, à la manière des gravures anciennes du XIXème, un bestiaire humain exubérant. Ces métamorphoses esthétiques réveillent notre émerveillement enfantin, nos contes populaires, parfois drôles, parfois émouvants, quelque fois étranges.

Ce monde débridé parle aussi de mixités - du genre et des origines - en perpétuels changements, dans une frénésie de révolution . Une utopie nécessaire.

Deuxième étape,

le temps à venir, celui des " Espèces en Voie d'Apparition " : une collection anthropologique de nouveaux Spécimens dans l'esprit des planches naturalistes. Immersion dans un muséum du futur ! Ces Spécimens sont issus de croisements humains, animaliers, végétaux, minéraux et technologiques.

Comme une revanche sur l'extinction accélérée de nombreuses espèces, ces spécimens ont emprunté attributs et fonctions pour mieux s'adapter à leur environnement, avec fantaisie, logique et poésie. Une utopie du vivant.

Troisième étape,

le temps passé ou en cours d'achèvement, celui des " Balises ".

Ces céramiques recensent des histoires individuelles ou collectives inscrites dans le passé de nos civilisations ou en cours d'extinction. Ces petites histoires témoignent de la Grande Histoire et tendent un fil invisible entre les pays et les civilisations. De la Patagonie à Okinawa, de Manhattan au Pakistan, de l'Afrique Centrale à l'Islande,... Elia Pagliarino entreprend là un long chemin pour témoigner d'une mémoire collective universelle, l'utopie n'est plus une chimère mais devient un engagement humaniste.
Dans le vaste espace clair et paisible de LA MOUCHE, au coeur de la nature languedocienne habitée de sculptures contemporaines, les Utopies invitent au voyage ; l'aventure est là ! Chaque volet de ces Utopies est attribué à une salle d'exposition, pour un lieu considéré comme un des plus beaux centres d'art privés du sud de la France. Que l'Utopie est belle quand tout est fait pour l'aimer !

Domaine de Pradines Le Bas, Route de Corneilhan, 34500 Béziers (prendre route départementale D154) Tél. 04 67 30 63 52
Entrée libre du lundi au samedi de 10h à 12h & de 14h à 19h


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte