Magazine Culture

Tuez-Les

Publié le 12 avril 2017 par Hunterjones
Tuez-Les "Ne faites que me tuer, ne faites que me tuer, ne faites que me tuer, ne faites que me tuer, ne faites que me tuer..."
Il l'a peut-être dit plusieurs autres fois la vidéo s'arrête après 10 secondes. Le pauvre homme d'origine asiatique avait la bouche en sang et il s'agrippait aux rideaux de l'avion. On venait de lui faire vivre un stress inhumain. Brutal. 
Ma planète peut devenir parfaitement animale et barbare pour des riens.  Tuez-Les
La compagnie aérienne United Airlines, fraîchement sortie de la faillite (février), a fait ce qu'on appelle un colossal fuck-up le week-end dernier. Ayant vendu plus de billets qu'il n'y avait de sièges, on a été obligé de demander à 4 passagers, qui avaient payé leur billets en bonne et due forme, de céder leur place en échange de 400$. Quand personne ne s'est porté volontaire, on a bonifié l'offre en disant qu'on paierait aussi la chambre d'hôtel pour la nuitée supplémentaire (et non prévue) à l'aéroport de Chicago. Personne encore n'a voulu se porter volontaire. Parce que c'est bien ce que l'on demandait: des volontaires
Volontaire: qui fait preuve d'autorité, de volonté ferme.  Tuez-Les
TOUS les passagers à bord avaient attendu deux heures de plus que prévu pour passer de Chicago à Louisville car le vol avait pris beaucoup de retard. Donc tout le monde à bord devait déjà être légèrement plus fatigué qu'originalement prévu. La volonté ferme de tous était d'enfin partir. La preuve d'autorité ne serait pas la leur.
Puisqu'aucun volontaire ne s'est offert, on a été "forcé" de faire une pige "au hasard".  Tuez-Les
Explication des guillemets:  On était pas forcé, puisque les 4 passagers auxquels il aurait fallu céder les places étaient 4 employés d'United Airlines...  4 EMPLOYÉS DE UNITED AIRLINES! 
Vous pensez que ces gens ne sont pas familiers avec les manières de faire en transport aérien? Parce que la ligne aérienne avait merdé, il fallait se trouver 4 innocentes victimes pour en payer le prix? Peut-être que ces employés étaient eux-mêmes à l'origine du problème. Visiblement tout le monde devait se rendre là où ils avaient payé pour le faire. Trois, on finit par quitter l'avion. Mais pas de 4ème. 
Tuez-Les On a pas choisi au hasard , on a visé les gens qui voyageaient seuls ou deux couples. Un premier couple dans la vingtaine a accepté, mais en manifestant largement son mécontentement. Une autre personne, seule, aurait apparemment accepté aussi*. Puis, on a visé l'homme d'origine asiatique qui a refusé. On l'a menacé d'appeler la sécurité. Il a demandé si c'était parce qu'il était asiatique qu'on lui demandait à lui et pas à d'autres. On a pas répondu. La compagnie aérienne a fait intervenir la sécurité et la suite est connue. On a extirpé de force le pauvre homme contre son gré, de son banc, il s'est cogné la tête sur un bras de siège, ce qui l'a fait saigner de la mâchoire, on l'a traîné sur le sol pendant qu'il criait son désarroi. Il a improvisé qu'il était médecin et qu'il devait voir ses patients dès lundi matin (ce qui n'est pas vrai). Des passagers ont filmé. Les images de cette stupide expulsion musclée ont fait le tour du monde lundi. Pénible. Et mal de tous les angles. Tuez-Les
L'homme asiatique, la bouche toujours en sang, a réussi à revenir dans l'avion, où on lui a un peu soigné sa bouche et il a, pendant quelques temps, occupé un siège ailleurs dans l'avion. Avant de finalement perdre connaissance, d'être sorti de l'avion sur une civière et d'être transporté à l'hôpital où on l'a traité pour une possible commotion cérébrale.  
Tuez-Les Les 4 employés qui ont pris les place à bord du vol on souffert le martyr eux aussi. Les passagers qui avaient assisté au viol étaient outrés et l'on fait savoir aux 4 nouveaux passagers traités comme des escrocs pendant tout le trajet. On les as vivement invectivés et on leur a rappelé qu'ils devraient avoir honte. Un lien de confiance a été brisé en permanence, plusieurs ont précisé. Comment maintenant faire confiance à ces gens qui travaillent si fort si on sait qu'on peut vous retirer ce qu'on vous as promis dogmatiquement pour des erreurs commises par d'autres?
Ce moment aura de graves séquelles sur la vie de cet homme. Une commotion, c'est un abonnement à vie pour les problèmes du cerveau. Et je souhaite des séquelles plus graves encore pour United Airlines, je le souhaite très fort. Tuez-Les
La compagnie a ajouté l'insulte à l'injure en disant dans un communiqué qu'elle s'excusait d'avoir a réaccommoder le client. d'AVOIR À RÉACCOMMODER LE CLIENT!
Tuez-Les
Le niveau de haine est immense envers cette compagnie. Dans quelle autre domaine pouvons nous payer des centaines de dollars pour un service souvent essentiel, qu'il soit personnel ou professionnel, et qui puisse vous être volé de la sorte sous prétexte que la compagnie avait peur de perdre de l'argent en overbookant? Pénaliser l'overbooking serait beaucoup plus logique que d'agresser un simple voyageur.  Et United Airlines ne devrait pas être désolée d'avoir overbooké (ce qu'ils ont finalement avoué), puisque c'est une pratique courante. La compagnie devraient mettre à la porte tous les gens impliqués dans l'horreur que vient de vivre cet homme.   Tuez-Les
Et on se demande pourquoi le passager violé demandait à ce qu'on le tue?
Pas plus tard qu'il y a un mois, 2 jeunes filles voulant décoller avec leur famille de Denver se sont vu refuser l'accès au vol parce qu'elles portaient des leggings...Elles avaient 10 ans. On les as sommé de porter une robe par-dessus leur leggings, ce que la famille n'avait pas avec eux au moment de se faire refuser le vol.
C'était encore United Airlines.
Tuez-Les Consommateurs aériens des États-Unis et d'ailleurs, tuez cette compagnie aérienne.
Notre planète ne doit pas être de ce moule.
United Airlines aurait perdu près d'un milliard en bourse hier?
Keep it goin'
*Pour la petite histoire, et ce n'est peut-être qu'un hasard, mais les 4 qui auront dû céder leur place étaient TOUS de minorités visibles...
  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines