Magazine Culture

Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete
Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa


Les Nuits d’Aksehir de Raku IchikawaNombre de page : 198
Editeur : Akata
Date de sortie : 13 avril 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 236974202X
ISBN-13 : 978-2369742029
Prix éditeur : 8,50€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Ayako est une jeune étudiante à Tokyo, en école de mode. Pourtant, peu motivée, elle ne trouve pas l’inspiration pour créer des design satisfaisants et originaux. Mais grâce à l’amulette qu’elle porte autour cou, une inattendue opportunité va s’ouvrir à elle : Hodja, immigré turc, va lui proposer de travailler en tant que serveur au sein d’Akşehir, son petit restaurant égaré au cœur de Shinjuku. Au fil de ses rencontres et de ses nuits de service, mais aussi au contact de Zakuro, fascinante danseuse orientale, Ayako va découvrir tout le charme de la culture turque… au-delà de tous clichés ! Et si cette nouvelle ouverture sur l’étranger lui montrait enfin la Voie à suivre ?

⭐ Mon avis :

Au départ, j’ai été très intriguée par le dessin, puis j’ai lu le résumé. Curieuse, je me suis aventuré à lire quelques pages et une nouvelle fois, je me suis fait prendre à mon propre jeu. J’ai dévoré ce titre, le ventre ruminant comme une affamée qui n’a pas mangé depuis la veille. À ce propos, si vous avez dans le but de lire cette petite pépite, faites-le, mais après avoir mangé, c’est un conseil. Pourquoi ? Mais, parce que l’auteure nous dépeint les plats que l’héroïne, Ayako va servir avec tant d’amour et de précisions que je n’ai pas arrêté d’avoir l’eau à la bouche tout le long. À la fin, je n’avais plus qu’une envie : manger de la cuisine turque.

Un manga qui vous dépaysera agréablement !

Au-delà de l’aspect culinaire très présent dans ce manga, j’ai adoré suivre Ayako dans cette découverte tout autant culinaire que culturelle. J’ai toujours aimé la vision très sensuelle que les Japonais ont des pays étrangers et orientaux. Cela ne donne plus qu’une envie : le découvrir par nous-même. Ayako est une jeune japonaise de son temps, un peu solitaire et sans grande ambition, qui va se retrouver embarquée dans un univers hors de ses propres normes par Hodja, un immigré turc qui tient un petit restaurant sur Shinjuku. Ne sachant pas dire non, elle va vite commencer le dur métier de serveuse là-bas et fera la rencontre de Zakuro, une jeune danseuse japonaise qui anime les fins de soirée par une danse orientale.

Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa
Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa
Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Voilà un manga totalement dépaysant, je dois dire qui a réussi à m’immerger dans cet univers dans lequel le Japon se retrouve mêlé à l’orient, et ce, de la plus belle des manières. Ayako aime ce qu’elle voit, ce qu’elle goûte et le lecteur n’a plus qu’une envie : la rejoindre. Zakuro, quant à elle, est un personnage plus sombre et assez mystérieux qui apporte beaucoup à la jeune fille sans vraiment le vouloir. Ayako voit en elle une sorte de modèle, mais aussi de muse. Quant à Hodja, le sympathique petit patron du restaurant, on en sait peu sur lui et cela le met dans une case à part. Par moment, il me faisait penser à un petit génie enfantin qui exauce les vœux les plus secrets de ceux qui croisent sa route. Je dois dire que, malgré tout, j’ai eu beaucoup de tendresse à son égard.

Quant aux dessins magnifiques, ils subliment à merveille tout le manga. Je suis tombée en amour avec le trait de Raku Ichikawa. C’est très esthétique et épuré.

Si vous voulez vous dépayser un peu, que vous aimez vous régaler les yeux avec une histoire qui change de ce que l’on peu trouver actuellement en librairie, je vous conseille vraiment de vous laissez embarquer dans le petit restaurant d’Aksehir en compagnie d’Ayako, Zakuro et Hodja ! Le tout accompagné de Manti et d’un bon raki.

Pour ma part, cette petite pépite des éditions Akata est un vrai coup de cœur !

Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Acheter ce manga sur Amazon

Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa


Les Nuits d’Aksehir de Raku IchikawaNombre de page : 198
Editeur : Akata
Date de sortie : 13 avril 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 236974202X
ISBN-13 : 978-2369742029
Prix éditeur : 8,50€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Ayako est une jeune étudiante à Tokyo, en école de mode. Pourtant, peu motivée, elle ne trouve pas l’inspiration pour créer des design satisfaisants et originaux. Mais grâce à l’amulette qu’elle porte autour cou, une inattendue opportunité va s’ouvrir à elle : Hodja, immigré turc, va lui proposer de travailler en tant que serveur au sein d’Akşehir, son petit restaurant égaré au cœur de Shinjuku. Au fil de ses rencontres et de ses nuits de service, mais aussi au contact de Zakuro, fascinante danseuse orientale, Ayako va découvrir tout le charme de la culture turque… au-delà de tous clichés ! Et si cette nouvelle ouverture sur l’étranger lui montrait enfin la Voie à suivre ?

⭐ Mon avis :

Au départ, j’ai été très intriguée par le dessin, puis j’ai lu le résumé. Curieuse, je me suis aventuré à lire quelques pages et une nouvelle fois, je me suis fait prendre à mon propre jeu. J’ai dévoré ce titre, le ventre ruminant comme une affamée qui n’a pas mangé depuis la veille. À ce propos, si vous avez dans le but de lire cette petite pépite, faites-le, mais après avoir mangé, c’est un conseil. Pourquoi ? Mais, parce que l’auteure nous dépeint les plats que l’héroïne, Ayako va servir avec tant d’amour et de précisions que je n’ai pas arrêté d’avoir l’eau à la bouche tout le long. À la fin, je n’avais plus qu’une envie : manger de la cuisine turque.

Un manga qui vous dépaysera agréablement !

Au-delà de l’aspect culinaire très présent dans ce manga, j’ai adoré suivre Ayako dans cette découverte tout autant culinaire que culturelle. J’ai toujours aimé la vision très sensuelle que les Japonais ont des pays étrangers et orientaux. Cela ne donne plus qu’une envie : le découvrir par nous-même. Ayako est une jeune japonaise de son temps, un peu solitaire et sans grande ambition, qui va se retrouver embarquée dans un univers hors de ses propres normes par Hodja, un immigré turc qui tient un petit restaurant sur Shinjuku. Ne sachant pas dire non, elle va vite commencer le dur métier de serveuse là-bas et fera la rencontre de Zakuro, une jeune danseuse japonaise qui anime les fins de soirée par une danse orientale.

Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa
Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa
Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Voilà un manga totalement dépaysant, je dois dire qui a réussi à m’immerger dans cet univers dans lequel le Japon se retrouve mêlé à l’orient, et ce, de la plus belle des manières. Ayako aime ce qu’elle voit, ce qu’elle goûte et le lecteur n’a plus qu’une envie : la rejoindre. Zakuro, quant à elle, est un personnage plus sombre et assez mystérieux qui apporte beaucoup à la jeune fille sans vraiment le vouloir. Ayako voit en elle une sorte de modèle, mais aussi de muse. Quant à Hodja, le sympathique petit patron du restaurant, on en sait peu sur lui et cela le met dans une case à part. Par moment, il me faisait penser à un petit génie enfantin qui exauce les vœux les plus secrets de ceux qui croisent sa route. Je dois dire que, malgré tout, j’ai eu beaucoup de tendresse à son égard.

Quant aux dessins magnifiques, ils subliment à merveille tout le manga. Je suis tombée en amour avec le trait de Raku Ichikawa. C’est très esthétique et épuré.

Si vous voulez vous dépayser un peu, que vous aimez vous régaler les yeux avec une histoire qui change de ce que l’on peu trouver actuellement en librairie, je vous conseille vraiment de vous laissez embarquer dans le petit restaurant d’Aksehir en compagnie d’Ayako, Zakuro et Hodja ! Le tout accompagné de Manti et d’un bon raki.

Pour ma part, cette petite pépite des éditions Akata est un vrai coup de cœur !

Les Nuits d’Aksehir de Raku Ichikawa

Acheter ce manga sur Amazon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines