Magazine Culture

Le Printemps du Livre de Montaigu – Le compte-rendu de Kaali

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Amies lectrices,

Ce week-end dernier, se tenait le printemps du livre de Montaigu (85) ! N’habitant pas très loin (tout est relatif), j’ai sauté sur l’occasion ! En arrivant sur place, j’ai remarqué l’organisation impressionnante du salon.

Le Printemps du Livre de Montaigu – Le compte-rendu de Kaali

En effet, deux structures sont occupées pour l’occasion. Le théâtre est le lieu des conférences, café littéraires, du bar-restaurant, des commodités et surtout d’un point d’ombre et de fraîcheur dans cette fournaise de début de saison. Juste à côté, un chapiteau est monté pour le salon, le chapiteau des écrivains, le paradis pour des lectrices comme nous

La première impression que j’ai pu avoir en entrant, ce fut un immense : Woaw ! Des auteurs en veux-tu, en voilà ! Impossible de savoir par où et par qui commencer… Car oui, j’avais fait quelques repérages de noms avant de venir, mais j’ai très rapidement lâché prise en voyant des auteures dont j’ai croisé le roman à travers la blogosphère et dont je n’avais pas vu la présence sur la liste, le nom ne me disant pas grand-chose.

Le Printemps du Livre de Montaigu – Le compte-rendu de Kaali

J’ai donc eu l’immense plaisir (et honneur) de rencontrer (dans le désordre) : Georgia Caldera (Une déesse à mes yeux, ses romans sont mes bibles), Emily Blaine (Merci de m’avoir reconnue), Marie Vareille, Angéla Morelli, Manon Fargetton, Mathou ou encore Stéphanie Pélerin, par exemple. Chacune d’entre elles, a pris le temps de discuter, d’échanger, de parler de leurs romans comme d’un bébé, toujours avec le sourire et honnêtement, cela fait un bien fou de voir le côté humain des auteures, sans aucune prise de tête ! J’ai pris le temps de faire tous les stands, regarder tous les romans qui étaient à notre disposition et il y en a pour tous les goûts ! De la jeunesse pour les enfants en bas-âge, au policier, l’érotique, les histoires vraies, les romances, le fantastique, etc. C’est le genre de sortie à faire en famille afin que chacun se découvre une envie de lire !

Emily Blaine
M.Fargetton
Mathou - Sophie Henrionnet - Marie vareille
Marie vareille
Georgia Caldera
Angéla Morelli

Pendant des heures entières, je me suis posée sur un petit nuage et je pense que j’y suis encore restée. Je suis absolument certaine qu’à partir de maintenant, je ferai en sorte de ne louper aucune édition, plus conviviale, je pense, que le salon du livre de Paris et surtout plus proche.

Je suis sortie de là, mon sac sur le dos, plus un tote-bag que l’on peut acheter sur place, tous deux remplis de romans dédicacés Aussi euphorique qu’en rentrant, mais heureuse.

Si ce salon vous intéresse, je serai ravie d’en discuter avec vous et surtout prendre rendez-vous pour l’an prochain ! Qui sait…

Amies lectrices,

Ce week-end dernier, se tenait le printemps du livre de Montaigu (85) ! N’habitant pas très loin (tout est relatif), j’ai sauté sur l’occasion ! En arrivant sur place, j’ai remarqué l’organisation impressionnante du salon.

Le Printemps du Livre de Montaigu – Le compte-rendu de Kaali

En effet, deux structures sont occupées pour l’occasion. Le théâtre est le lieu des conférences, café littéraires, du bar-restaurant, des commodités et surtout d’un point d’ombre et de fraîcheur dans cette fournaise de début de saison. Juste à côté, un chapiteau est monté pour le salon, le chapiteau des écrivains, le paradis pour des lectrices comme nous

La première impression que j’ai pu avoir en entrant, ce fut un immense : Woaw ! Des auteurs en veux-tu, en voilà ! Impossible de savoir par où et par qui commencer… Car oui, j’avais fait quelques repérages de noms avant de venir, mais j’ai très rapidement lâché prise en voyant des auteures dont j’ai croisé le roman à travers la blogosphère et dont je n’avais pas vu la présence sur la liste, le nom ne me disant pas grand-chose.

Le Printemps du Livre de Montaigu – Le compte-rendu de Kaali

J’ai donc eu l’immense plaisir (et honneur) de rencontrer (dans le désordre) : Georgia Caldera (Une déesse à mes yeux, ses romans sont mes bibles), Emily Blaine (Merci de m’avoir reconnue), Marie Vareille, Angéla Morelli, Manon Fargetton, Mathou ou encore Stéphanie Pélerin, par exemple. Chacune d’entre elles, a pris le temps de discuter, d’échanger, de parler de leurs romans comme d’un bébé, toujours avec le sourire et honnêtement, cela fait un bien fou de voir le côté humain des auteures, sans aucune prise de tête ! J’ai pris le temps de faire tous les stands, regarder tous les romans qui étaient à notre disposition et il y en a pour tous les goûts ! De la jeunesse pour les enfants en bas-âge, au policier, l’érotique, les histoires vraies, les romances, le fantastique, etc. C’est le genre de sortie à faire en famille afin que chacun se découvre une envie de lire !

Emily Blaine
M.Fargetton
Mathou - Sophie Henrionnet - Marie vareille
Marie vareille
Georgia Caldera
Angéla Morelli

Pendant des heures entières, je me suis posée sur un petit nuage et je pense que j’y suis encore restée. Je suis absolument certaine qu’à partir de maintenant, je ferai en sorte de ne louper aucune édition, plus conviviale, je pense, que le salon du livre de Paris et surtout plus proche.

Je suis sortie de là, mon sac sur le dos, plus un tote-bag que l’on peut acheter sur place, tous deux remplis de romans dédicacés Aussi euphorique qu’en rentrant, mais heureuse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines