Magazine Culture

Daniil Harms – Je suis le génie des mots qui vibrent…

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Daniil Harms – Je suis le génie des mots qui vibrent…Je suis le génie des mots qui vibrent
Je suis le maître des pensées libres
Je suis le roi des beautés sans but
Je suis le dieu des sommets déchus
Je suis le maître des pensées libres
Je suis le ruisseau des joies limpides.

Quand je lâche mes yeux sur la foule
Elle se fige comme un oiseau
Et autour de moi tel qu’un poteau
Elle se tient muette sans houle
La foule comme un oiseau figée
Et je la balaie comme un déchet.

*

Я гений пламенных речей.
Я господин свободных мыслей.
Я царь бесмысленных красот.
Я Бог исчезнувших высот.
Я господин свободных мыслей.
Я светлой радости ручей.

Когда в толпу метну свой взор,
Толпа как птица замирает
И вкруг меня, как вкруг столба,
Стоит безмолвная толпа.
Толпа как птица замирает,
И я толпу мету как сор.

1935

***

Daniil Harms (Даниил Хармс, 1905, Saint-Pétersbourg, Russie – 1942, Léningrad)La baignoire d’Archimède, anthologie poétique de l’Obériou (Circé, 2012) – Traduit du russe par Henri Abril



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 11329 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines