Magazine Culture

The Proper Ornaments - Théâtre Denis (Hyères) - 15/04/17

Publié le 16 avril 2017 par Oreilles
The Proper Ornaments - Théâtre Denis (Hyères) - 15/04/17de gauche à droite ; Max Oscarnold, Daniel Nellis  et James HoareCourtesy of Sami Mehaddi
Superbe écrin que ce Théâtre Denis toutes places assises, dont on devine qu'avec la Villa Noailles qui surplombe la ville, il s'agit de  the place to be pour passer une bonne soirée. Dans ce cadre feutré du festival Faveurs de Printemps se sont tenues quelques jours auparavant les prestations de l'admirable Peter Von Poehl, l'homme qui a plus que donner des idées de songwritting à Jacco Gardner et la revenante folkeuse Vashti Bunyan, pour donner une idée de l'intimisme des lieux.
Ce soir, John Cunningham, chouchou de la critique britannique revient d'un long hiatus avec un nouvel album (Fell) et a convoqué un piano à queue pour ce faire. Attention sage et polie pour une musique boisée et agréablement ennuyeuse. Mais à la vérité, nous sommes venus et avons parcouru 400 km aller-retour pour le support-band, les fabuleux Proper Ornaments, auteurs d'un dernier album en tous points remarquable.
Alors, bien sûr 55', on trouve ça un peu chiche ; car on en eut voulu beaucoup plus, à tout le moins une demi-heure. Mais nos engliches qui ont passé une partie de l'après-midi à écluser à la terrasse d'à côté sont en forme. Sur la dizaine de titres exécutés au pas de charge, seulement serait-on tenté de dire, trois sont extraits de Foxhole. Point de "Just A Dream", ni de "1969" ou de "When We Were Young", mais un trépidant hymne à l'incinération et la dispersion des cendres en ré.
Le meilleur moment du set, outre la jam formidable de 10' qui le conclut, c'est ce roboratif "Now I Understand" l'un des sommets de de Wooden Head (2014) et sa puissante ligne de basse, sur lequel Max Oscarnold fait le show et se tire la part du lion, au contraire du plus effacé James Hoare, son compère qui lui la joue plutôt shoegaze.
Ces mecs sont bons, savent jouer et avec trois fois rien, écrivent des classiques en mode Pastels-Velvet à la douzaine. Qu'on se le dise !
La vidéo de "Now I understand", en attendant un extrait vidéo live :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oreilles 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines