Magazine Amérique latine

Première visite officielle d'un chef d'Etat suisse en Argentine [Actu]

Publié le 17 avril 2017 par Jyj9icx6

Première visite officielle d'un chef d'Etat suisse en Argentine [Actu]

La Présidente suisse le 7 décembre 2016, le jour de son élection


Madame Doris Leuthard, la Présidente de la Confédération helvétique élue pour un an à la tête du Conseil fédéral, et détentrice du ministère (département) de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (le DETEC), entame aujourd'hui une visite officielle en Argentine avec une délégation de chefs d'entreprises. C'est la première fois qu'un chef d'Etat suisse pose cet acte diplomatique entre le pays alpin et le Cône Bleu...
Le gouvernement argentin espère que cette visite apportera des investissements étrangers au pays qui en a bien besoin pour relancer son économie après la longue période de protectionnisme sévère imposé par les gouvernements kirchneristes successifs. Mauricio Macri ne s'est guère épargné pour donner aux investisseurs étrangers l'envie de venir dans son pays mais il n'a pas rencontré le succès escompté, tant l'image du pays est abîmée par son instabilité légendaire tout au long du XXème siècle. On espère la signature de plusieurs contrats de coopération bilatérale, et pas dans le domaine du chocolat...
Doris Leuthard est juriste de formation, elle a fait ses études à Zurich. C'est la deuxième fois qu'elle préside son pays (sa première présidence date de 2010, l'année du bicentenaire de l'abolition de la vice-royauté en Argentine). Sur le plan politique, elle est chrétienne-démocrate. Elle devrait pouvoir s'entendre assez facilement avec l'actuel chef d'Etat argentin, qui est certes plus libéral qu'elle sur le plan économique mais se veut fidèle aux valeurs traditionnellement attachées au christianisme. En Suisse, le très discret président de la Confédération est élu en décembre pour l'année civile suivante, parmi les sept conseillers du Conseil fédéral, Exécutif à sept départements de cet Etat fédéral dont la forme actuelle remonte à 1848.
Il est à noter qu'en français, c'est un journal suisse, La Gazette de Lausanne, qui sut donner à ses lecteurs les meilleures informations sur la guerre d'indépendance sud-américaine et en particulier sur les faits et gestes du Général San Martín, dont l'Argentine fête cette année le bicentenaire du plus grand exploit militaire, la Traversée des Andes, pour la libération du Chili (1).
Pour aller plus loin : lire l'article de La Nación lire la notice biographique officielle de Doris Leuthard sur le site du Gouvernement helvétique. Le grand quotidien romand Le Temps n'en parle pas encore aujourd'hui.
(1) Les articles publiés dans la Gazette de Lausanne, entre juin 1817 et avril 1824, ont été repris en intégralité dans l'une des deux annexes de mon anthologie de documents historiques San Martín par lui-même et par ses contemporains, que j'ai publiée en mai 2014 en France aux Editions du Jasmin (à commander en librairie - livraison rapide dans la zone Schengen). La presse suisse bénéficiait en effet d'une grande liberté d'expression, après l'annexion de la Suisse romande à l'Empire français. Elle pouvait donc relayer mieux que la presse parisiennes les informations qui arrivaient à Londres. La presse française, notamment Le Journal des Débats, devait quant à elle supporter la censure de la Restauration des Bourbons, proches de l'Espagne de Fernando VII.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2680 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte