Magazine Bd & dessins

CHRONIQUE : Penfield – Parallaxi5

Publié le 21 avril 2017 par Vargasama

CHRONIQUE : Penfield – Parallaxi5Auto-production / 30.09.2016
Jazz - Prog

La formation jazz-prog helvétique nommée Penfield (du nom de ce fameux " orgue à humeur " décrit dans le roman de Phillip K. Dick, " Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? ", adapté au cinéma par Ridley Scott dans son mythique " Blade Runner ") nous présentait le 30 Septembre 2016 son dernier opus baptisé " Parallaxi5 ".
Composé de 8 morceaux flirtant avec le jazz, l'électro et le post-rock, ce disque audacieux, expressif et psychédélique s'inscrit dans la filiation de la période 70's de Roger Waters et de son british Pink Floyd, élaborant la bande-son éclectique d'un long métrage imaginaire, orchestré par les claviers omniprésents (Moog et Rhodes) de Thierry Scherer alias Zed, les solos jazz enthousiasmants du saxophoniste et leader Michael Borcard et le lyrisme accrocheur du guitariste Théo Kummer. Bien sûr, tout ces talents ne sauraient pleinement s'exprimer sans le soutien d'une assise rythmique au groove incandescent, menée par le batteur Mathieu Hay et la bassiste Julien Michel.

La musique qui ressort de ce laboratoire d'expérimentations aux sonorités analogiques vintage est clairement narrative. Modelée par la spontanéité, la virtuosité, la complicité et le savoir lâcher-prise du quintet genevois, elle suscite en nous des images sur lesquelles viennent se caler nos humeurs changeantes, épousant tantôt des ambiances reggae-jazz mélancoliques ( " Les Sentiers Goudronnés ") et electro-rock vigoureuses ( " L'Anonyme "), tantôt des atmosphères jazz-rock sophistiquées ( " La Physique Anarchique "), trip-hop ( " Hapax 34 002 "), space rock ( " [Hapax] Rosen ") et hip-hop jazzy ( " Fashionned Wonderland ") avec le concours de MC Xela.

L'aspect visuel est donc une composante essentielle du groupe qui interagit sur scène avec un VJ, histoire de proposer un voyage cosmique des plus immersifs et hypnotiques.
Outre les plages instrumentales inventives et vibrantes qui sans cesse nous font parcourir près de 40 ans d'histoire musicale, il se dégagent de " Parallaxi5 " un goût particulier pour le verbe et la langue de Molière. Des textes parlés, saisissants et captivants, interprétés par Walter Gallay et Capt. Etc., animent ainsi une oeuvre décalée, attachante et finalement contagieuse!

Penfield

A propos de l'auteur

CHRONIQUE : Penfield – Parallaxi5

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vargasama 4828 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte