Magazine Cuisine

Manger autrement, manger de façon durable

Par Dey
Comme je vous l'ai dit ici, j'ai assisté à une conférence de Gilles Daveau. C'était pendant ma période "40 jours sans viande" alors cette conférence ma doublement intéressée! J'ai beaucoup aimé cette conférence car elle ne prônait pas le 100 % bio ou le 100 % veggie mais plutôt une cuisine variée, raisonnée pour qu'elle soit durable.   Aujourd'hui nous avons tous l'idée d'un repas type entrée-plat-fromage-dessert calqué sur celui de la gastronomie mais ce n'est pas vraiment le type de repas quotidien que l'on consomme à la maison ou a la cantine! Si je prends l'exemple de repas cité lors de la conférence :  - salade avec du thon - morceau de viande et son accompagnement - fromage - dessert avec un produit laitier. Nous avons 4 fois des protéines, est-ce nécessaire au quotidien?   Les protéines ce sont un assemblage d'acides aminés qui nous aident à construire nos cellules, nos cheveux... en gros tout notre corps! Pour nous construire nous avons besoin de 8 acides aminés présents dans les protéines de notre alimentation. On en trouve dans tout ce qui est "animal" et nous les assimilons très bien.   Cependant ces mêmes acides aminés sont également présents dans d'autres produits : les céréales et les légumineuses! Le petit hic c'est que dans les céréales un des 8 acides aminés est en déficit ce qui nous empêche de bien assimilés les autres. Dans les légumineuses, c'est un autre acide aminé qui est "en manque". Mais la nature est bien faite car il nous suffit d'allier les deux dans notre assiette pour pouvoir absorber et assimiler les acides aminés dont nous avons besoin. Ce duo céréales/légumineuses est présent à travers le monde et depuis des années : mais & haricot rouge, riz & lentille corail, semoule & pois chiche...   Quelques exemples :   - Curry de carottes & pois chiches avec du riz Manger autrement, manger de façon durable   - Curry de navets, lentilles & semoule Manger autrement, manger de façon durable      Par ailleurs la qualité et la provenance des produits sont importants pour l'agriculture locale et pour notre planète mais s'ils sont mal cuisiné cela ne sert à rien! J'ai beaucoup aimé l'exemple de Gilles Daveau : celui des cantines. Pour nourrir un grand nombre de bouches pour un repas il faut une grosse quantité de viande. Une mauvaise cuisson va faire prendre un gros % de poids à la viande. Si on ajuste la cuisson pour ne pas dénaturer la viande (basse température par exemple) la viande garde son jus... et le % de perte est moindre, il faudra alors moins de viande au départ!! Le gain peut alors permettre d'acheter une viande de plus grande qualité...
Il existe 4 repas : - animal - mixte - végétarien - végétal
Manger autrement, manger de façon durable
Et c'est en variant ces 4 types de repas que l'on mange de façon durable! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dey 2578 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines