Magazine Culture

Le dernier

Par Blackout @blackoutedition
8 mai Le dernier Le dernier tombé à la guerre ne voulait pas y aller. C'était un homme comme vous et moi. Blond aux yeux bleus comme un aryen, il était le père de deux jeunes petites filles. Sa femme se prénommait Juliette, mignonne quoiqu'un peu enrobée, toujours souriante. Lui s'appelait André. Sur le monument aux morts surmonté d'une hideuse sculpture en bronze représentant un soldat armé jusqu'à la baïonnette, bave aux lèvres et yeux exorbités, on imagine aisément la soif de tuer, le nom de la dernière victime, commun, son prénom et deux dates. Trop rapprochées. Juste en dessous, trois patronymes identiques. Trois frères qui ont laissé leur vie pour que jamais ça ne recommence… André revenait du ravitaillement, il allait sauter dans la tranchée lorsqu'une balle l'a atteint dans le dos. Ce matin, les gradés commémoreront les morts pour eux. Avant la prochaine.

Lire le texte d'hier

Tweeter

Suivre @blackoutedition

dernier

© Black-out


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blackout 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines