Magazine Culture

(Carte blanche) à Emmanuel Laugier, "C'est la première neige de ta vie", une remarque sur le don dans l'oeuvre d'Yves Bonnefoy

Par Florence Trocmé

Poussin"C’est à la suite d’un travail en philosophie (Dea), dirigé par Jean-François Marquet, « Yves Bonnefoy et les figures du don » (1993-1994) que j’ai essayé de synthétiser en quelques pages, pour la revue Friches (N°52/hiver 1995), pour qui Alain Freixe préparait un dossier, l’enjeu de cette figure dans l’œuvre d’Yves Bonnefoy.
Je pensais alors autant au tableau de Poussin qu’à la phrase de Plotin que reproduisait dans sa forme manuscrite L’Arrière-pays en ouverture, à propos de l’Un (que « Personne n’y marcherait comme sur terre étrangère »), mais aussi à la lancinante injonction des pages de Dans le leurre du seuil, où il fallut heurter à la porte de bois pour que ne se départage pas « le bleu à l'épaule d'un jeune homme qui sert le vin », tout ce ciel ouvert au loin, de ce simple sac de ciment ouvert et comme plié au pied de l’entrée, là où des mains et un chantier bientôt repris attestaient d’une attention encore possible… (E.L, mars 2017)"
Emmanuel Laugier a proposé à Poezibao la reprise de cet article qui est donné ici au format PDF, à ouvrir d'un simple clic sur ce lien, afin de le rendre plus facile à enregistrer et à imprimer.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines