Magazine Culture

Les artistes francophones a suivre au plus vite

Publié le 08 mai 2017 par Unionstreet

Illustrateur, proche du milieu urbain, graphiste, rappeur, architecte de décoration, artisans, créateurs. Sur US Magazine, nous mettons en avant les passionnés qui font la rue et ceux qui la vivent.

Toujours à l'affut des artistes qui feront le monde de demain et des personnes qui évoluent dans les milieux qui vous sont inconnus. Afin de rester pertinent, nous limitons le nombre de chroniques publiées sur le site afin de vous fournir des sujets de qualité.

Nous recherchons toujours des personnes motivées pour rejoindre notre équipe. Pigiste, graphiste, cadreur, monteur, magicien, mécanicien écrivez nous et dite nous comment vous aimeriez travailler avec nous.

LES ARTISTES FRANCOPHONES A SUIVRE AU PLUS VITE

Miroir, miroir... Dis-nous qui sont les plus chauds ?

Mêlant égo-trip et introspection, l'artiste s'est révélé en 2016 avec un projet efficace sorti en mai. Son univers sombre et atypique ainsi que son flow et son attitude font de lui un rookie à ne pas sous-estimer. Son prochain projet, d'après ses dires lors d'un direct sur Facebook, sera complètement différent de ce qu'il a fait jusqu'à maintenant... On a hâte !

Si certains se plaignent encore que l'Hexagone n'ait pas d'équivalents à des artistes comme Bryson Tiller ou Tory Lanez qui allie à merveille sonorités RnB et Trap, c'est qu'ils n'ont pas encore écouté ce que faisait Haristone. Son premier projet Norman Bates Vol. 1 est sorti il y'a peu et on vous le recommande chaudement !

On ne pouvait pas parler de Di-Meh sans parler de Makala, ni parler de Makala sans parler de SlimKa. Ainsi, on va faire d'une pierre trois coups en vous parlant du crew qu'ils forment ensemble. Bien loin du vu et revu, les trois rappeurs suisses font de la Trap leur élément, expérimentant et apportant une vague innovante au mouvement francophone.

Membre du bien connu groupe 5 Majeur, Heskis a sorti deux titres en 2016 mais puisque chez Union Street on préfère de loin la qualité à la quantité et que la qualité a été en l'occurrence au rdv avec ces deux titres, on ne pouvait pas ne pas parler de lui. L'artiste nantais vient de sortir son premier projet solo " GG ALLIN " et personnellement, on s'est pris une claque.

De douces sonorités mêlant pop, rap et rock se trouvant donc à mille lieux de ce qu'on peut entendre en France. Le producteur et le rappeur se sont vraiment bien trouvés et nous l'ont une nouvelle fois prouvé avec leur dernier EP intitulé Bluh, projet sorti le 17 février et composé de 8 titres plus incroyables les uns que les autres.

Annecy est sur la carte avec Luni S et son univers sombre et à sa manière mélancolique. Flow nonchalant servant des paroles tranchantes, le tout sur des productions semblant tout droit venu d'Atlanta : un rappeur de plus à ajouter à la liste de ceux qui risquent de tout retourner en 2017. Ah, au fait, son premier projet intitulé Souterrain Son Vol. 1 est sorti et c'est de la frappe.

Membre du collectif Bon Gamin, Ichon ride également en solo et a été très productif en 2016 avec notamment un projet intitulé FDP sorti en mai ainsi que des morceaux annonçant le suivant qui sortira sous peu. Ne se fixant aucune contrainte musicale, Ichon le fait au feeling et le fait très bien. Très très bien même. GO.

En place depuis plusieurs années maintenant et soutenu par Nekfeu, Sneazzy ou encore Doum's, le crew évoluant le plus souvent sur des beats trap énervés mais kickant également sur tout type de productions, n'a malgré le talent qui émane de ses 4 membres par encore réussi à se faire une place solide dans le game. Le son qu'ils ont balancé fin décembre " Le Mal Est Fait " ainsi que le dernier en date " Passe D " laisse supposer que les choses vont bientôt changer pour eux.

Une plume que beaucoup doivent lui envier tant la justesse de ses mots fait mouche quand on écoute un de ses sons. Le fond donc, mais également un flow caméléon s'adaptant à la perfection à tout type de production. La mixtape Double H ( Harbor & Hexpir) est bientôt disponible, il faudra écouter ce caillou qui s'annonce dors et déjà bouillant. Décidemment, Strasbourg est décidemment une ville pleine de talents.

Pour les personnes qui ne supportent pas le vocoder, Laylow va vous faire changer d'avis (inshallah) tant il maîtrise bien cet outil. L'utilisant à merveille pour donner plus d'impact à des lyrics saisissants et à un flow à la fois puissant et nonchalant, l'artiste a sorti le mois dernier un projet Mercy, qui se démarque de part son originalité et sa qualité.

Comments

comments


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unionstreet 88609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine