Magazine Culture

[Revue de Presse] Quand la Grande Guerre rapproche Arras et les Beatles !

Publié le 25 mai 2017 par Ludovic Danteny @yellowsubnet

On fêtera le 1er juin les cinquante ans du mythique album " Sergent Pepper's " des Beatles, dont la pochette est toute aussi légendaire. Avec notamment, au pied des " Fab Four " et de leurs illustres invités, une grosse caisse. Dont Jean-Claude Hocquet a découvert qu'elle avait un lien avec Arras...

Jean-Claude Hocquet, retraité des Finances publiques, a deux dévorantes passions : les Beatles et la Grande Guerre. Et en septembre 2015, c'est pour nous parler d'une étonnante découverte combinant l'une et l'autre qu'il avait trimbalé son mètre quatre-vingt-treize jusqu'à nous.
En feuilletant une biographie des Far Four, l'Arrageois avait lu que le grand-père de George Harrison avait succombé au 1er jour de la bataille de Loos-en-Gohelle, le 25 septembre 1915. Cent ans plus tard, Jean-Claude était donc parti sur les traces de l'aïeul du guitariste et avait retrouvé sa sépulture au Saint-Mary cemetery d'Haisnes (au nord de Loos), à quelques mètres de là où repose John Kipling, fils de l'écrivain Rudyard Kipling. L'info avait du coup été largement relayée par la presse britannique...

Étrange coïncidence

Mêlant toujours ses deux passions, c'est une autre découverte, toute aussi inattendue, que Jean-Claude Hocquet vient de faire. Alors que l'on s'apprête, le 1er juin, à célébrer les cinquante ans du mythique album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, huitième opus des gars de Liverpool, il s'est intéressé à cette fameuse grosse caisse trônant au pied de John, Paul, George et Ringo sur la pochette. Pour s'apercevoir qu'elle a un lien - étroit, mais un lien quand même - avec Arras. Ou plutôt avec la bataille éponyme...

En fait, c'est une nouvelle fois en compulsant des bouquins sur le légendaire quatuor que son regard s'est arrêté sur ce cliché en noir et blanc, pris en 1964 dans les jardins du club des Ambassadeurs de Londres. " Tandis que Lennon, Harrison et Mc Cartney jouent de la cornemuse, Ringo Star tape sur une grosse caisse. Dont les inscriptions m'ont sauté aux yeux : on y lit clairement les noms Loos, Arras, Somme, Amiens ! Et en-dessous, il s'agit de l'emblème d'un régiment, celui de l'Essex Yeomanry, qui a effectivement combattu lors de la Bataille d'Arras, en avril 1917 ".
Sans doute la grosse caisse et les cornemuses appartenaient-elles à la fanfare des descendants de ce régiment, présents au même club que les Beatles en ce jour de tournage d'un clip pour les Fab Four. Lesquels sont repartis avec (cadeau ?), pour l'exhumer trois ans plus tard, au moment de monter le décor de ce qui restera sans doute comme l'une des plus mythiques pochettes de leurs albums (avec Abbey Road !). " L'instrument a certes été customisé par un artiste aux couleurs de Sergent Pepper's, mais sur des photos tirées d'articles (ci-contre, en bas) qui avaient déjà repéré l'étrange ressemblance, immortalisant le making-of de cette journée de prises de vue, on distingue les noms des villes et le sigle du régiment. Il n'y a donc aucun doute : il s'agit du même tambour ! "

Où est passée la grosse caisse ?

Disparue de la circulation après la scission des Fab Four, elle a été mis aux enchères chez Christie's, à Londres, en 2007. La légende veut que ce soit Paul Mc Cartney qui l'ait rachetée, pour la modique somme d'un million de dollars...
Régiment oublié

Bon, certes, voilà qui ne lie pas pour l'éternité Arras aux Beatles. Mais la coïncidence est tout de même plutôt sympa. Elle est aussi l'occasion d'évoquer le destin des hommes de cet Essew Yeomanry Regiment, un régiment de cavalerie né en 1797, débarqués avec leurs chevaux au Havre en décembre 1914, et qui auront tout de suite été plongés dans l'horreur de la Grande Guerre. On les retrouve ainsi à Ypres, en Belgique, quelques mois plus tard, puis à Loos-en-Gohelle, en septembre 1915. En avril 1917, ils prennent une part active à la Bataille d'Arras. Ce sont notamment eux, et une plaque en témoigne dans le village, qui contribuent à libérer Monchy-le-Preux, au prix d'âpres combats et de lourdes pertes (135 victimes). La plupart de leurs montures y laisseront aussi leurs sabots. Un sacrifice évoqué dans le film de Steven Spielberg, War Horse (Cheval de Guerre).

Making of

Sergent Pepper's aura donc 50 piges le 1er juin. Les Beatles sont alors en pleine gloire. C'est le 30 mars 1967 que les Fab Four ont rendez-vous en studio pour prendre la photo de la pochette, qui deviendra légendaire. Chacun a choisi des stars de showbiz et du sport de l'époque pour figurer sur le cliché, auxquels les Beatles étaient individuellement ou collectivement (Bob Dylan) attachés, mais aussi des personnalités plus controversées, dont certaines (Jésus et Hitler, par exemple, choisis par provocation par Lennon) seront écartées in extremis. Sgt Pepper's a été classé premier des 500 albums de tous les temps par le magazine Rolling Stone. Il s'en est écoulé 33 millions d'exemplaires en 50 ans. Happy birthday !

Beatles mania

" Je suis un enfant des sixties. J'avais dix-douze ans quand ils ont envahi les radios et bousculé tous les codes. Alors je suis tombé dans la marmite ! ", explique Jean-Claude pour justifier de sa passion pour les Beatles. Biberonné au son des Love Me Do, She Loves You et From Me to You, il n'aura rien raté de la fulgurante carrière des Fab Four, jusqu'à leur dernier opus commun, Let It Be, sorti dans les bacs en mai 1970. Ni même de la suite des aventures, en solo, des Mc Cartney, Lennon, Harrison et Star. Un seul regret : " Celui de ne pas avoir pu les voir en concert ". Il se sera consolé avec les Stones et Bob Dylan, dont il également un inconditionnel.
La passion est telle que Jean-Claude a écrit un livre sur les Beatles, en collaboration avec Éric Krasker. La France et les Beatles, édité en 2005, compile et détaille de façon très exhaustive la discographie française des quatre gaillards de Liverpool entre 1962 et 1970, soit les huit années d'existence du groupe. Jean-Claude et Éric donnent aussi des conférences partout en France (Contact : ericetjeanclaude@gmail.com. Site : lafranceetlesbeatles.glogspot.fr).

[Revue de Presse] Quand la Grande Guerre rapproche Arras et les Beatles !

Par Hubert Féret / Photo Pascal Bonnière pour http://www.lavoixdunord.fr/

[Revue de Presse] Quand la Grande Guerre rapproche Arras et les Beatles !
[Revue de Presse] Quand la Grande Guerre rapproche Arras et les Beatles !
[Revue de Presse] Quand la Grande Guerre rapproche Arras et les Beatles !
[Revue de Presse] Quand la Grande Guerre rapproche Arras et les Beatles !
[Revue de Presse] Quand la Grande Guerre rapproche Arras et les Beatles !
[Revue de Presse] Quand la Grande Guerre rapproche Arras et les Beatles !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ludovic Danteny 6235 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines