Magazine Beaux Arts

Festival Cahors Juin Jardins 2017 ” Source & ressources” 12ème édition

Publié le 26 mai 2017 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Du 2 au 30 juin - Weekend d'ouverture du 2 au 4 juin

Vernissage vendredi 2 juin à 19h au parc Tassart

http://cahorsjuinjardins.blogspot.fr

Source & Ressources
Pour sa douzième édition, le festival Cahors Juin Jardins 2017, désigne le jardin comme source et ressources des intérêts humains.
Que ce soit dans le monde rural ou dans l'espace urbain, le jardin est au coeur des préoccupations et des revendications
contemporaines. Tout projet architectural citadin envisage son espace végétalisé, paysagé, naturel, potager, sur les toits, sur les
murs, dans la rue... Tout projet d'aménagement du territoire rural impose précautions environnementales et sauvegarde du
paysage.
Pourtant les intérêts humains n'ont jamais été aussi dissociés des intérêts du vivant, de la nature et de la terre. Les plus alarmistes
parlent même de chaos global. Aujourd'hui, le transhumanisme rêve d'un homme aux capacités augmentées. L'espèce
humaine est devenue une force d'ampleur tellurique, capable d'agir sur son environnement au point que la terre est entrée dans
une nouvelle ère géologique : l'anthropocène*.

Que sont les futurs possibles?
Au croisement des disciplines artistiques, botaniques et humanistes, Cahors Juin Jardins continue de semer les graines d'une
humanité environnementale et créative. Dans les jardins et sur le territoire.
En 2017, le festival invite les artistes, quelle que soit leur discipline (plasticien, peintre, artiste land art, photographe, écrivain,
designer, architecte...), à réfléchir sur la question de l'origine, du commencement, de la matière première. CJJ leur propose
ensuite de s'intéresser aux ressources, naturelles, renouvelables, humaines, transhumaines et imaginaires. Pour quels futurs ?
Le festival invite enfin l'initiative citoyenne à s'interroger sur l'émergence d'une humanité environnementale à travers le concept
des jardins paysage (lire l'encadré), modestes parcelles où la vie doit à la coopération, à l'échange et au partage. Elle privilégiera
les nouvelles pratiques de culture inspirées de l'ingéniosité de la nature et des symbioses existantes entre les plantes. Car à la
source des jardins paysage, il y a nécessairement des ressources humaines.

::: MICHEL BLAZY Junk Garden
Partenariat FRAC Midi-Pyrénées - Musée des Abattoirs - Chapelle du Foyer Lamourous
Michel Blazy est un artiste majeur de la scène française de l'art contemporain, où il occupe une place particulière. La plupart du temps éphémères, ses oeuvres sont réalisées avec des matériaux organiques qui mutent au cours de leur exposition.

::: KARINE BONNEVAL vidéo
Umarmens, série Dendromité > Square Olivier de Magny Tenues d'explorateur > Bibliothèque Patrimoniale du Grand-Cahors
En partenariat Jardins Synthétiques
Depuis plusieurs années, Karine Bonneval concentre sa recherche sur les relations paradoxales que nous entretenons avec le vivant. A travers les notions de territoire, d'exotisme, d'exploration, d'hybridation, de matières premières, elle interroge notre rapport à la nature, que l'homme a domestiqué sans toujours réaliser qu'il est partie intégrante de ce tout qu'il domine (Gunther Ludwig, 2015).

::: BENNY HENNINGSEN - BUREAU DETOURS Collectif (Danemark) Slime Mold - Réseau de Champignon Création participative Allées Fénelon
Basé à Copenhague, le collectif Danois Bureau Detours rassemble un mélange inspiré et détonnant d'artistes, architectes, concepteurs divers, créateurs de sons, lumières, paysagistes, plasticiens etc.. Ils agissent dans plusieurs villes d'Europe avec une philosophie du travail autour de la citoyenneté, du collaboratif et de l'intergénération. Pluridisciplinaires et engagés, ils interviennent à la lisière de l'art, du design et de l'architecture dans le paysage urbain,

::: LAURENT REYNES La Vigne des poids du monde Résidence DRAC-DRAAF /Lycée des Territoires de Cahors - le Montat
> Poids du monde (création) Allées Fénelon
> Paysages minutes (peintures) Galerie du Château du Roi
Comment construisait-on à l'origine ? Quelles formes avaient les premières architectures ? A quoi servaient-elles ? Laurent Reynes, artiste pluridisciplinaire et architecte de formation,

::: SEVERINE HUBARD Komet Partenariat Résidence des Arques 2016 Les ateliers des Arques, résidence d'artistes Parc Tassart

Artiste en résidence 2016 aux ateliers des Arques, Séverine Hubard, construit et développe, au moyen de la photographie, de la vidéo, de la performance ou du volume, sa réflexion sur l'espace, urbain en particulier, et les interactions entre la ville et la population.

::: MEGGIE SCHNEIDER Source-Res-Source Partenariat Goethe-Institut Square Jouvenel
Établie à Berlin, Meggie Schneider est une artiste dont le travail explore les frontières entre le privé et le public. Ses recherches l'amènent souvent à se positionner aux antipodes de la consommation individuelle. Elle étudie l'esthétique du quotidien et son architecture. Elle s'empare de fragments de la vie quotidienne qu'elle fait sortir de leur contexte habituel pour ensuite les replacer dans un cadre nouveau prenant la forme d'installations immédiatement habitables. Ces lieux de vie quotidiens, à la fois communs et familiers, ouvrent la voie à des réflexions et des souvenirs tangibles ; le foyer, l'habitat,

2-3-4 juin 14h > 19h : Ouverture des jardins privés

25. Le jardin Perché 158, rue Saint-Georges

Exposition des objets graines (Objets au fil des ans par les artistes de juin jardins)

Exposition Textes -Images" Cahors en Sténopé" Emmanuelle Andlauer - Philippe Cadu


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte