Magazine Culture

[Cannes 2017] D’après une histoire vraie, la panne d’inspiration de Roman Polanski

Publié le 27 mai 2017 par Linfotoutcourt

Après la Vénus à la fourrure, le couple dans la vie et au cinéma Roman Polanski/Isabelle Seigner font un nouveau projet ensemble. Présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2017, on attendait beaucoup de D'après une histoire vraie ... La déception n'en a été que plus forte.

Peu convaincant. C'est une histoire comme en raffole Stephen King avec la confrontation entre le personnage de la romancière (Seigner) et la mystérieuse grande admiratrice (Eva Green). La dernière poussant la première à écrire son livre caché au lieu de se perdre dans la fiction impersonnelle. Hélas, les deux actrices ne réussissent pas à faire vivre leur rôle en dehors des clichés habituels, ce qui est déjà un point qui n'augure rien de bon sur la qualité de l'œuvre.

Peu inspiré. Même si le sujet est correctement traité, D'après une histoire vraie demeure convenu du début à la fin. De plus, la mise en scène du cinéaste n'est pas aussi inspirée qu'à l'accoutumée - en toute franchise, on pourrait même dire flemmarde. De la part d'une personne qui a réalisé Rosmary's Baby et Chinatown, on se demande bien ce qui a pu se passer pour en arriver au stade où un de ses films a plus de similitudes avec un téléfilm de M6 qu'à ces deux classiques.

Retrouvez tous nos articles consacrés au 70e Festival de Cannes ici.

D'après une histoire vraie sortira le 1er novembre 2017 en France et est présenté hors compétition au Festival de Cannes 2017.

(Visited 37 times, 37 visits today)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine