Magazine Cinéma

Scott pilgrim (2010) ★★★☆☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
SCOTT PILGRIM (2010) ★★★☆☆

Synopsis : Scott Pilgrim n'a jamais eu de problème à trouver une petite amie, mais s'en débarrasser s'avère plus compliqué. Entre celle qui lui a brisé le coeur - et qui est de retour en ville - et l'adolescente qui lui sert de distraction au moment où Ramona entre dans sa vie - en rollers - l'amour n'a jamais été chose facile. Il va cependant vite réaliser que le nouvel objet de son affection traîne les plus singulières casseroles jamais rencontrées : une infâme ligue d'ex qui contrôlent sa vie amoureuse et sont prêts à tout pour éliminer son nouveau prétendant...

Origine du film : Royaume-Uni, Japon, États-Unis
Réalisateur : Edgar Wright
Scénaristes : Michael Bacall, Edgar Wright
Acteurs : Michael Cera, Mary Elizabeth Winstead, Kieran Culkin, Chris Evans, Anna Kendrick, Brie Larson, Alison Pill, Ellen Wong, Brandon Routh, Jason Schwartzman
Musique : Nigel Godrich
Genre : Action, Comédie, Fantastique
Durée : 1 heure et 52 minutes
Date de sortie : 1er décembre 2010 (France)
Année de production : 2010
Sociétés de production : Big Talk Films
Distribué par : Universal Pictures
Titre original : Scott Pilgrim vs. the World
Notre note : ★★★☆☆

Cette critique est présentée dans le cadre du Popcorn Ciné Club proposé par Popcorn & Gibberish. N'hésitez à pas y participer et à venir en discuter sur le groupe Facebook dédié à cet effet.

Notre commentaire : " Scott Pilgrim vs. the World " ou tout simplement " Scott Pilgrim " pour la distribution française, est une comédie fantastique datant de 2010, co-écrite, produite et réalisée par Edgar Wright, à qui l'on doit également " Hot Fuzz " (2007). Les acteurs principaux sont Michael Cera, qu'on a pu voir dans " This Is the End " (2013), Mary Elizabeth Winstead, qu'on a pu voir dans " Retour en Enfer " (2007), Kieran Culkin, qu'on a pu voir dans " Movie 43 " (2013), Chris Evans, qu'on a pu voir dans " Captain America; Civil War " (2016), Anna Kendrick, qu'on a pu voir dans " Mr Wolff " (2016), Brie Larson, qu'on a pu voir dans " 21 Jump Street " (2012), Alison Pill, qu'on a pu voir dans " Miss Sloane " (2016), et Jason Schwartzman, qu'on a pu voir dans " The Grand Budapest Hotel " (2014). Ce film est basé sur une série de romans graphiques intitulée Scott Pilgrim signée de Bryan Lee O'Malley.

Dès que Bryan Lee O'Malley eut terminé le premier volume de sa bande dessinée dédiée à Scott Pilgrim, son éditeur, Oni Press, a contacté le producteur Marc Platt pour lui proposer une adaptation cinématographique. Universal Studios a contacté le réalisateur Edgar Wright, qui venait tout juste de terminer " Shaun of the Dead " (2004) qui a accepté d'adapter les bandes dessinées Scott Pilgrim. En mai 2005, le studio a signé Michael Bacall pour écrire le scénario.

La distribution des principaux rôles a débuté en juin 2008 et le tournage principal a commencé en mars 2009 à Toronto et s'est achevé comme prévu en août de la même année. " Scott Pilgrim " a bénéficié d'un budget de 85 à 90 millions de dollars. Divers producteurs de Radiohead ont contribué à la bande son du film.

Mark Webber, Alison Pill, Johnny Simmons et Michael Cera ont tous dû apprendre à jouer de leur instrument respectif et ont passé du temps avant le début du tournage à répéter ensemble, comme un groupe de musique. Les acteurs chantent également eux-mêmes sur la bande son du film. Chris Murphy du groupe Sloan était l'entraîneur de la guitare pour les acteurs du film. La musique de la série de jeux vidéo Legend of Zelda est utilisée dans une scène de rêve dans le film.

Globalement " Scott Pilgrim " souffre de son aspect juvénile. La cible semble clairement être les adolescents. Il semble que l'échec commercial du métrage trouve son explication dans ce sens. le public plus âgé n'aura pas trouvé d'intérêt à ce film. En outre, rien n'a de sens réel. Certains aspects sont répétitifs. Enfin, j'ai eu du mal avec Michael Cera sur lequel j'ai du mal à accrocher, notamment dans les scènes de combat où je ne l'ai absolument pas trouvé crédible.

Cependant, il faut l'avouer Edgar Wright est un réalisateur inspiré. C'est rapide, drôle et les visuels sont très bien travaillés, de la couleur de cheveux des personnages féminins en passant par l'affichage des scores du principal protagoniste après chacun de ses combats. L'esprit heureux-triste est tellement infectieux que " Scott Pilgrim " vous donne l'impression d'être chez vous dans son monde, même si le paysage est, à première vue, peu familier.

Un film qui laisse un fort sentiment mitigé entre le spectacle destiné à une génération de geek, alimenté par un ensemble d'éléments forts comme la bande-dessinée, les jeux vidéo, le cinéma et la musique, et l'ingéniosité des visuels, qui se veulent innovants, inventifs et particulièrement efficaces avec des couleurs et des inserts improbables ainsi que des attitudes complètement illogiques de certains personnages, allant à contre-courant de ce que l'on peut attendre.

" Scott Pilgrim " a fait l'objet d'une édition en DVD ainsi qu'en Blu-ray, paru le 5 avril 2011 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, " Scott Pilgrim " offre un script qui n'est de loin pas aussi éblouissant que ses visuels, mais le rythme est rapide et finalement, l'histoire est drôle et inventive. Cette pointe d'originalité est manifestement le point fort d'Edgar Wright, pour peu que l'on soit fan de l'humour . La bande originale est également l'un des points forts de ce film. La distribution offre d'honorables prestations. Un film qui se laisse agréablement regarder sans pour autant être fondamentalement transcendant, laissant une impression finale mitigée, voir perplexe.

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines