Magazine Culture

Les Dépouilles de Poynton - Henry James

Par Ivredelivres
Les Dépouilles de Poynton - Henry James

" une merveille du style Jacobite de la première époque "

Poynton est une magnifique propriété du sud de l'Angleterre. A la mort du propriétaire tout va passer dans les mains de son fils Owen Gereth, et quand je dis tout c'est vraiment tout : la maison, le domaine, les meubles et toutes les oeuvres d'art qu' Adela Gereth et son époux, amateurs de beauté, avaient patiemment amassés.

La laideur, les niaiseries esthétiques sont pour Mrs Gereth " u ne secrète souffrance " aussi lorsqu'Owen s'éprend et se fiance à Mona Brigstock qui n'a aucun goût pour les belles choses et qui offre " le hideux spectacle d'une pimbêche disgracieuse et mal habillée " , Mrs Gereth sait qu'il va lui falloir agir avec célérité et détermination.

Les Dépouilles de Poynton - Henry James

Poynton " l'histoire d'une vie"

Owen Gereth n'a jamais aimé Poynton aussi faut-il une stratégie à Mrs Gereth et cette stratégie s'apelle Fleda Vetch, une jeune personne élégante mais pauvre, intelligente et sensible à l'art et qui va servir d'intermédiaire entre les différents protagonistes, l'essentiel étant pour Mrs Gereth que jamais oh grand jamais ! Mona ne puisse devenir la propriétaire des merveilles de Poynton quitte à ce que son fils s'unisse à quelqu'un sans le sou.

Henry James est habile et se joue de son lecteur, nous sommes immédiatement ralliés à sa cause alors que nous n'avons jamais le plaisir de visiter vraiment Poynton. Tout est dans l' art du sous-entendu, du dit à demi.

Fleda et Mrs Gereth s'installent dans une maison charmante mais à mille lieux de l'héritage convoité. Et le temps et les manipulations de Mrs Gereth font leur chemin, Owen finit par être troublé par Fleda mais il n'est pas si facile de défier et duper Mona Brigstock.

Les Dépouilles de Poynton - Henry James

Tout le talent d' Henry James est là. Ce n'est pas une de ses oeuvres majeures mais quel plaisir de suivre les manipulations des uns, les réticences des autres, les fourberies et les scrupules, les promesses faites et non tenues, les vainqueurs et les vaincus. C'est tortueux à souhait, on éprouve de la sympathie pour Fleda, de l'agacement devant la bêtise d'Owen.

Les Dépouilles de Poynton - Henry James

Le livre : Les dépouilles de Poynton - Henry James - Traduit par Simone David - Editions Calmann-Levy ou Editions Sillage


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ivredelivres 1145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines