Magazine Bébé

Sixt et histoire de crotte de nez – sponso

Par Mamanaubalcon @lesloe

Hier j'ai reçu un message de la part de Sixt le loueur de voiture. Il m'invitait à regarder cette vidéo :

J'ai bien ri en voyant la petite fille qui farfouille dans son nez un peu sans y penser. Mais voilà quelle doit se débarrasser de son butin ! Et qu'elle a des scrupules a déposer sa crotte de nez dans la joli BMW de location. Que faire ? Une seule solution, hop elle la mange. J'aime bien le petit sourire fort satisfait à la fin. Pas vous ?

Cette vidéo fun surfe sur un classique des gens en voiture. Je suis sûre que vous avez déjà surpris dans votre rétroviseur le conducteur de derrière en pleine action, non ? Moi oui, ça m'est arrivé souvent ! Et même que j'ai longtemps vanné un collègue qui me suivait à son insu.

Finalement cette histoire de crotte de nez ça donne envie de creuser (hum hum) un peu. Alors regarde cette infographie qui nous en apprend de belle sur notre relation aux crottes de nez.

Sixt et histoire de crotte de nez – sponso

Aller avoues que tu n'en reviens pas de découvrir que manger ses crottes de nez peut-être calorique (bon 2kcal pour 100g - ça fait combien de curage de nez ça ?) mais surtout, SURTOUT, cette infographie de Sixt nous apprend que c'est bon pour la santé ! Dingue. On va leur dire quoi aux enfants maintenant ? D'ailleurs ils se curent le nez les vôtres ? J'ai jamais grillé Mouette pour le coup !

Bon la moralité de cette histoire, ce que Sixt veut mettre en avant, c'est que ses clients ont tendance à respecter les véhicules qu'ils louent et ce quel que soit leur âge. Une publicité rigolote pour dire merci ! Moi j'ai envie de dire merci Sixt ; maintenant que je sais tout sur les crottes de nez je vais avoir un super sujet de conversation sous la main heu le nez

Sixt histoire crotte sponso

Sixt histoire crotte sponso


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamanaubalcon 4403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte