Magazine Cinéma

[Dossier] Les 20 meilleurs films de Tom Cruise

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Dossier] Les 20 meilleurs films de Tom Cruise

Partager la publication "[Dossier] Les 20 meilleurs films de Tom Cruise"

Cette semaine est sorti La Momie, avec Tom Cruise, qui inaugure au passage l’ambitieux Dark Universe des studios Universal. Un film massacré par une critique qui n’a d’ailleurs pas manqué de jeter la faute sur l’acteur, lui qui, il est vrai, à un peu tendance à vampiriser les projets dans lesquels il s’implique. Au point qu’aujourd’hui, on peut carrément parler de Tom Cruise movie quand le comédien tient le haut de l’affiche.
Alors qu’il prépare un nouveau Mission : Impossible et que s’apprête à sortir dans les salles Barry Seal : American Traffic (American Made), petit retour sur les plus grandes réussites de Tom Cruise… Plus ou moins dans le désordre.

Jerry Maguire (Cameron Crowe, 1996)

Ce conte moderne sur la rédemption, réalisé par un Cameron Crowe en pleine forme, a su toucher le public. L’occasion pour Tom Cruise de sortir de sa zone de confort et de camper un personnage très attachant et remarquablement écrit. Un des grands films des années 90.

via GIPHY

Vanilla Sky (Cameron Crowe, 2001)

Une relecture plus pop et plus rock du Abre los Ojos d’Alejandro Amenábar au sein de laquelle Tom Cruise regarde en face sa condition d’acteur superstar à qui tout réussi. Aussi flamboyant qu’émouvant.

via GIPHY

Minority Report (Steven Spielberg, 2002)

Tom Cruise chez Steven Spielberg, première ! Un pur trip de science-fiction, malin et tendu, aussi maîtrisé sur le fond que qu’au niveau de la forme.

via GIPHY

Mission : Impossible : Protocole Fantôme (Brad Bird, 2011)

Le meilleur des Mission : Impossible à ce jour. Dans son genre, il est parfait. C’est tout.

via GIPHY

Mission : Impossible – Rogue Nation (Christopher McQuarrie, 2015)

L’exploit de McQuarrie est de non seulement avoir réussi à justifier ce nouveau volet en lui offrant une histoire prenante et des scènes d’action hallucinantes, mais aussi d’avoir opposé à Tom Cruise une partenaire (Rebecca Ferguson) qui parvient à lui tenir tête dans un remarquable échange qui donne une bonne partie de son sel au film.

via GIPHY

Magnolia (Paul Thomas Anderson, 1999)

Un chef-d’œuvre d’émotion dans lequel Tom Cruise trouve l’occasion de se mettre totalement à nu et de livrer l’une des performances les plus bouleversantes de sa carrière.

via GIPHY

Eyes Wide Shut (Stanley Kubrick, 1999)

Glauque, perturbant, intelligent, sublime, Eyes Wide Shut appelle son lot de superlatifs et continue, 18 ans après sa sortie, de fasciner. Une œuvre complexe qui laisse sa marque dans les esprits.

via GIPHY

Né un 4 Juillet (Oliver Stone, 1989)

Gros risque pour Tom Cruise, qui a finalement bien fait de faire confiance à Oliver Stone. Si il n’est pas sans défaut, Né un 4 Juillet s’avère néanmoins marquant à plus d’un titre.

via GIPHY

Rain Man (Barry Levinson, 1988)

Tom Cruise n’est pas la véritable star de Rain Man. Il s’agit bien sûr de Dustin Hoffman. Pour autant Cruise s’avère excellent dans un rôle dévoué et beaucoup plus complexe qu’il ne peut le laisser présager au premier abord.

via GIPHY

La Guerre des Mondes (Steven Spielberg, 2005)

Un film catastrophe de science-fiction incroyable, en forme de conte sur la paternité. Ils sont forts les bougres !

via GIPHY

Collateral (Michael Mann, 2004)

Tom Cruise vs. Jamie Foxx pour un thriller tendu, crépusculaire et parfaitement emballé. Un rôle plutôt à part dans la filmographie de Cruise.

via GIPHY

Edge Of Tomorrow (Doug Liman, 2014)

Quand Un Jour sans fin rencontre Starship Troopers… Tom Cruise trouve à nouveau à qui parler en la personne d’Emily Blunt, et contribue à la réussite presque surprise de cet excellent film.

via GIPHY

Mission : Impossible 3 (J.J. Abrams, 2006)

Un épisode transitoire mais néanmoins flamboyant. Juste entre l’explosif et plus simpliste numéro 2 réalisé par John Woo et le formidable Protocole Fantôme de Brad Bird.

via GIPHY

Le Dernier Samouraï (Edward Zwick, 2003)

Souvent moqué, ce beau film d’aventure mérite plus que des brimades et demeure un des derniers beaux exemples d’un savoir-faire hollywoodien qui aurait tendance à se perdre.

via GIPHY

La Firme (Sydney Pollack, 1993)

Tom Cruise est jeté en pâture dans une eaux infestés de requins. Sydney Pollack filme et Gene Hackman donne le change. Parfait !

via GIPHY

Des Hommes d’honneur (Rob Reiner, 1992)

Tom Cruise a eu l’occasion de se mesure à plusieurs adversaires légendaires durant sa carrière, mais son duel avec Jack Nicholson dans ce formidable film de procès qu’est Des Hommes d’honneur, restera dans les annales.

via GIPHY

La Couleur de l’argent (Martin Scorsese, 1986)

Ce n’est pas le meilleur Scorsese ni le meilleur Cruise, qui en fait un peu des tonnes. Mais rien que pour Paul Newman et cette classe qui se dégage de l’ensemble, il ne pouvait pas être oublié.

via GIPHY

Legend (Ridley Scott, 1985)

Un film fantastique devenu légendaire. L’avant Top Gun. Le début de la consécration pour Tom Cruise.

via GIPHY

Mission : Impossible (Brian De Palma, 1996)

Un film d’espionnage millimétré, orchestré par un Brian De Palma en pleine possession de ses moyens et bénéficiant de l’apport d’un Tom Cruise un peu crispé mais convaincant à plus d’un titre.

via GIPHY

Walkyrie (Bryan Singer, 2008)

Un autre Tom Cruise movie plutôt surprenant. Magnifique reconstitution, histoire passionnante… Que demander de plus ?

via GIPHY

Mention à Tonnerre sous les Tropiques, Mission : Impossible 2, Jack Reacher, Night and Day, Taps, Outsiders, Jours de Tonnerre, Horizons Lointains, Entretien avec un Vampire, Outsiders

@ Gilles Rolland


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onrembobine 53826 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines