Magazine Beaux Arts

Exposition “Territoires” Clément Reinaud | Pont Des Arts 109 – Marcillac

Publié le 23 juin 2017 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Du 1er au 25 juillet 2017 - Vernissage samedi 1er juillet à partir de 18h

https://www.facebook.com/pontdarts

Depuis quelques années, je peins des scènes de jeux d'enfants symbolisant les rapports de domination entre les Hommes. J'ai peint des cowboys, des chevaliers, des princesses, des pirates, des super-héros... Tous ces récits, sortis du contexte ludique et fantastique, prennent pourtant leurs racines dans les périodes les plus obscures et violentes de l'Histoire. Inconsciemment, les enfants s'initient très vite aux rapports de domination, à ce concept manichéen du " Bien contre le Mal ", à la peur, à l'Histoire, à des questions politiques.

J'attache beaucoup d'importance à la représentation, qui en deviendrait parfois volontairement grotesque puisque mes tableaux sont des collages ou des faux-semblants. Chaque figure provient de temps et d'espaces différents : morceaux d'images glanées sur le net ou de photos personnelles, objets empruntés dans le coffre à jouet ou fabriqués pour être peints d'après nature. Tous ces éléments sont mêlés dans le tableau créant des relations improbables qu'il faut hiérarchiser par la peinture. Ces scènes représentées paraissent réalistes, mais ne sont que subterfuge et fabrication, comme des pièges visuels où j'aime tomber pour questionner le rôle et le pouvoir attractif d'une image. Ce choix du détail, ce réalisme implique un temps de faire, de labeur. Cela me permet de penser et de pénétrer plus profondément dans l'image et la matière.

Je rapproche ces objets ludiques (costumes, ballon, figurines, modèles réduits...) aux (en)jeux économiques actuels. Ce filtre doux et sucré du jeu devient grinçant et acide, lorsque des enfants s'amusent à convoyer un baril et ce qui reste d'une statue mésopotamienne millénaire sous l'œil pourtant averti d'un drone acheté dans un magasin de jouets (Le Convoi, 2016). Ces enfants sont une métaphore d'un système économique tout aussi inconscient et immature qui avancerait ses pions pour contrôler de nouveaux territoires. L'enfance, séduisante, est utilisée de manière symbolique comme adulte en devenir. Je confronte ce futur, fragile et incertain, à cette Histoire dont on ne sait que faire, entre boucheries et géopolitique, entre horreur et aversion pouvant être engendrée par notre société contemporaine derrière cette façade apparemment bien peinte et rutilante.

Clément Reinaud

PONT des ARTS Moulin du Comte 12330 Marcillac-Vallon. Aveyron
Horaires : les samedis de 15h à 18h30 et les dimanches de 11h à 13h et de 15h à 18h30

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte