Magazine Culture

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete
La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

⭐ Mon avis sur la saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]Créée par : Jenji Kohan
Année de sortie : 2017
Avec : Taylor Chilling, Kate Mulgrew, Natasha Lyonne, Danielle Brooks, Taryn Manning, Uzo Aduba, Laura Prepon, Selenis Leyva, Adrienne C. Moore, Yael Stone, Dasha Polanco, Lea DeLaria,…
Nationalité : Américaine
Genre : Comédie, Drame
Statut : En production
Format : 60 minutes
Nombre d’épisodes : 13

Disponible sur Netflix en VO et VF

Synopsis :

Entre les murs de la prison pour femmes de Litchfield, la vie n’est pas rose tous les jours. Rattrapées par le passé, des détenues venues d’horizons divers cohabitent dans cette société en vase clos. Si coups bas et tensions sont monnaie courante, l’amour, la solidarité mais surtout l’humour subsistent dans le quotidien des inoubliables prisonnières.

⭐ La bande-annonce de la saison

⭐ Mon avis :

Après une année à attendre la saison 5, enfin, on a pu découvrir ce qu’il allait se passer à Litchfield après le meurtre de Poussey et le début de l’émeute et surtout, ce qu’allait faire Daya, qui a l’arme d’un gardien en main ! Après le cliffhanger (ou le mot poli pour dire « c’est quoi cette fin de saison de tarée, sérieusement ? Un an à attendre comme ça ? ») qu’ils nous ont fait à la fin de la saison 4, la nouvelle saison promettait d’être grandiose et de bousculer tout l’ordre établi à Litchfield.

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

Dans cette nouvelle saison placé sous le signe de la rébellion, le temps est vraiment condensé car tout est centré sur l’émeute, cette saison dans le temps ne se déroule que sur trois jours seulement. Par rapport aux précédentes, celle-ci semble vraiment prendre plus son temps et s’arrêter sur les différents personnages aux différents moments de l’émeute, sans faire d’ellipse. C’est un épisode marquant de l’histoire de Litchfield et après le final éprouvant, c’est aussi un moment charnière dans la série. Dans la saison 6, les choses vont forcément irrémédiablement changer et je sais déjà qu’on ne sera encore pas épargnée. Mais je pense que la prochaine saison sera sous le signe du renouveau et qui sera par cela, à la hauteur de celle-ci, qui pour moi marque l’apogée de la série.

Ce qui ressort à chaque épisode de Orange is the new black que je visionne, c’est la profonde humanité qui ressort de chaque personnage (ou presque). Cette saison est particulière mais on ne change pas une recette qui gagne, on retrouve toujours les flash-back qui nous permettent de découvrir le passé de nos différents personnages, secondaires comme principaux. On découvre par exemple une partie du passé de Frieda, une prisonnière que je trouvais assez drôle et intrigante déjà. Comme beaucoup, c’est un personnage qui dissimule beaucoup de choses et elle est vraiment un personnage intéressant que l’on va beaucoup découvrir dans cette saison.

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

J’ai remarqué qu’il y avait cependant un peu moins de flash-back que d’habitude, mais aussi qu’ils ne sont plus centrés seulement sur les prisonnières, mais aussi sur les gardiens ou encore sur les membres de la MCC. Cela rend la chose encore plus intéressante selon moi ! On se prend presque d’empathie pour ces représentants d’autorité et je crois que j’apprécie Caputo maintenant, je n’aurais pas cru dire ça un jour !

Dans cette saison où les prisonnières sont presque en vacances et où elles renouent avec leur habitudes de bases et l’extérieur, la série s’ouvre aussi un peu plus au monde hors de la prison. Cela nous permet de découvrir les personnages sous un autre angle, où elles s’imprègnent de liberté et reprennent leur mode de vie loin du carcan de la prison et des ses règles et horaires. Des personnalités se libèrent, d’autres se radicalisent. En tous cas, cela permet encore d’explorer nos différents personnages. J’ai eu un énorme coup de coeur pour Pennsatucky que je n’avais pourtant jamais réussi à apprécier dans les 4 saisons précédentes, mais là je l’ai trouvé tellement touchante et mature !

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

Au niveau des personnages, on retrouve toujours les mêmes têtes qu’on apprécie plus ou moins : Piper, Alex, Taystee, Cindy, Suzanne, Red, Nichols, Lorna, etc…Piper et Alex  se tourne toujours autant autour, mais étonnement, je les ai apprécié dans cette saison. J’ai même trouvé Piper moins insupportable que d’habitude.  Le duo Maritza-Flaca vont découvrir leur voie avec beaucoup d’humour comme elles savent le faire, elles sont insupportables mais tellement adorables finalement. Un autre duo va se former également, mais qui est franchement improbable, imaginez une russe sanguinaire avec une latina déjantée, juste ça, ça vaut le détour non ? Cette série arrive tellement à être drôle puis complètement tragique en quelques instants, c’est formidable !

Pour moi, cette saison est une des plus aboutie, où il y a un véritable enjeu qui concerne l’ensemble de la prison. Beaucoup de thèmes importants sont abordés, comme le racisme, la tolérance, la violence, la vengeance, le deuil, l’éducation et surtout comment la vie est affreuse en prison au niveau des conditions de vie. Je pense qu’il y a un réel message derrière cette émeute.

Comme tout n’est pas toujours rose et malgré le coup de cœur que j’ai pour cette saison, j’ai quand même trouvé quelques incohérences. Tout d’abord, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de personnages qu’on suivait dans les premiers épisodes, puis plus rien ! A croire que le réalisateur les a oublié ou qu’elles sont tombés dans une faille spatio-temporelle de Litchfield. J’espère qu’on en apprendra plus sur elles dans la prochaine saison du coup. Et une autre chose que j’ai trouvé complètement absurde, c’est un personnage qui se la joue à la Clark Kent qu’on ne reconnaît plus dès qu’il met ses lunettes, si vous voyez ce que je veux dire…

Encore une fois, cette série se renouvelle et ne me lasse pas du tout ! Toujours plus de personnages, qui évoluent ou qui restent fidèle à eux-mêmes, toujours plus d’émotions, de rires, de pleurs. A plusieurs reprises j’ai été prise aux tripes par ce qui arrive et les deux derniers épisodes ont été franchement éprouvant pour moi. J’attends avec impatience la saison 6 qui promet d’être absolument grandiose, rendez-vous dans un an !

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

Galeries d’images

orange is the new black saison 5 photo 4 orange is the new black saison 5 photo 14 orange is the new black saison 5 photo 8 orange is the new black saison 5 photo 13 orange is the new black saison 5 photo 16 orange is the new black saison 5 photo 9 orange is the new black saison 5 photo 12 orange is the new black saison 5 photo 3 orange is the new black saison 5 photo 7 orange is the new black saison 5 photo 10 orange is the new black saison 5 photo 11 orange is the new black saison 5 photo 6 orange is the new black saison 5 photo 5 orange is the new black saison 5 photo 15 La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

⭐ Mon avis sur la saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]Créée par : Jenji Kohan
Année de sortie : 2017
Avec : Taylor Chilling, Kate Mulgrew, Natasha Lyonne, Danielle Brooks, Taryn Manning, Uzo Aduba, Laura Prepon, Selenis Leyva, Adrienne C. Moore, Yael Stone, Dasha Polanco, Lea DeLaria,…
Nationalité : Américaine
Genre : Comédie, Drame
Statut : En production
Format : 60 minutes
Nombre d’épisodes : 13

Disponible sur Netflix en VO et VF

Synopsis :

Entre les murs de la prison pour femmes de Litchfield, la vie n’est pas rose tous les jours. Rattrapées par le passé, des détenues venues d’horizons divers cohabitent dans cette société en vase clos. Si coups bas et tensions sont monnaie courante, l’amour, la solidarité mais surtout l’humour subsistent dans le quotidien des inoubliables prisonnières.

⭐ La bande-annonce de la saison

⭐ Mon avis :

Après une année à attendre la saison 5, enfin, on a pu découvrir ce qu’il allait se passer à Litchfield après le meurtre de Poussey et le début de l’émeute et surtout, ce qu’allait faire Daya, qui a l’arme d’un gardien en main ! Après le cliffhanger (ou le mot poli pour dire « c’est quoi cette fin de saison de tarée, sérieusement ? Un an à attendre comme ça ? ») qu’ils nous ont fait à la fin de la saison 4, la nouvelle saison promettait d’être grandiose et de bousculer tout l’ordre établi à Litchfield.

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

Dans cette nouvelle saison placé sous le signe de la rébellion, le temps est vraiment condensé car tout est centré sur l’émeute, cette saison dans le temps ne se déroule que sur trois jours seulement. Par rapport aux précédentes, celle-ci semble vraiment prendre plus son temps et s’arrêter sur les différents personnages aux différents moments de l’émeute, sans faire d’ellipse. C’est un épisode marquant de l’histoire de Litchfield et après le final éprouvant, c’est aussi un moment charnière dans la série. Dans la saison 6, les choses vont forcément irrémédiablement changer et je sais déjà qu’on ne sera encore pas épargnée. Mais je pense que la prochaine saison sera sous le signe du renouveau et qui sera par cela, à la hauteur de celle-ci, qui pour moi marque l’apogée de la série.

Ce qui ressort à chaque épisode de Orange is the new black que je visionne, c’est la profonde humanité qui ressort de chaque personnage (ou presque). Cette saison est particulière mais on ne change pas une recette qui gagne, on retrouve toujours les flash-back qui nous permettent de découvrir le passé de nos différents personnages, secondaires comme principaux. On découvre par exemple une partie du passé de Frieda, une prisonnière que je trouvais assez drôle et intrigante déjà. Comme beaucoup, c’est un personnage qui dissimule beaucoup de choses et elle est vraiment un personnage intéressant que l’on va beaucoup découvrir dans cette saison.

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

J’ai remarqué qu’il y avait cependant un peu moins de flash-back que d’habitude, mais aussi qu’ils ne sont plus centrés seulement sur les prisonnières, mais aussi sur les gardiens ou encore sur les membres de la MCC. Cela rend la chose encore plus intéressante selon moi ! On se prend presque d’empathie pour ces représentants d’autorité et je crois que j’apprécie Caputo maintenant, je n’aurais pas cru dire ça un jour !

Dans cette saison où les prisonnières sont presque en vacances et où elles renouent avec leur habitudes de bases et l’extérieur, la série s’ouvre aussi un peu plus au monde hors de la prison. Cela nous permet de découvrir les personnages sous un autre angle, où elles s’imprègnent de liberté et reprennent leur mode de vie loin du carcan de la prison et des ses règles et horaires. Des personnalités se libèrent, d’autres se radicalisent. En tous cas, cela permet encore d’explorer nos différents personnages. J’ai eu un énorme coup de coeur pour Pennsatucky que je n’avais pourtant jamais réussi à apprécier dans les 4 saisons précédentes, mais là je l’ai trouvé tellement touchante et mature !

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]

Au niveau des personnages, on retrouve toujours les mêmes têtes qu’on apprécie plus ou moins : Piper, Alex, Taystee, Cindy, Suzanne, Red, Nichols, Lorna, etc…Piper et Alex  se tourne toujours autant autour, mais étonnement, je les ai apprécié dans cette saison. J’ai même trouvé Piper moins insupportable que d’habitude.  Le duo Maritza-Flaca vont découvrir leur voie avec beaucoup d’humour comme elles savent le faire, elles sont insupportables mais tellement adorables finalement. Un autre duo va se former également, mais qui est franchement improbable, imaginez une russe sanguinaire avec une latina déjantée, juste ça, ça vaut le détour non ? Cette série arrive tellement à être drôle puis complètement tragique en quelques instants, c’est formidable !

Pour moi, cette saison est une des plus aboutie, où il y a un véritable enjeu qui concerne l’ensemble de la prison. Beaucoup de thèmes importants sont abordés, comme le racisme, la tolérance, la violence, la vengeance, le deuil, l’éducation et surtout comment la vie est affreuse en prison au niveau des conditions de vie. Je pense qu’il y a un réel message derrière cette émeute.

Comme tout n’est pas toujours rose et malgré le coup de cœur que j’ai pour cette saison, j’ai quand même trouvé quelques incohérences. Tout d’abord, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de personnages qu’on suivait dans les premiers épisodes, puis plus rien ! A croire que le réalisateur les a oublié ou qu’elles sont tombés dans une faille spatio-temporelle de Litchfield. J’espère qu’on en apprendra plus sur elles dans la prochaine saison du coup. Et une autre chose que j’ai trouvé complètement absurde, c’est un personnage qui se la joue à la Clark Kent qu’on ne reconnaît plus dès qu’il met ses lunettes, si vous voyez ce que je veux dire…

Encore une fois, cette série se renouvelle et ne me lasse pas du tout ! Toujours plus de personnages, qui évoluent ou qui restent fidèle à eux-mêmes, toujours plus d’émotions, de rires, de pleurs. A plusieurs reprises j’ai été prise aux tripes par ce qui arrive et les deux derniers épisodes ont été franchement éprouvant pour moi. J’attends avec impatience la saison 6 qui promet d’être absolument grandiose, rendez-vous dans un an !

La saison 5 d’Orange is the New Black [sans spoilers de la saison 5]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines