Magazine Amérique latine

Hommage à Carlos Gardel par Rep [Troesmas]

Publié le 25 juin 2017 par Jyj9icx6
Hier, 24 juin 2017, c'était le soixante-douzième anniversaire de la disparition de Carlos Gardel, ou plutôt comme aiment dire les Argentins de leurs grands personnages, de son passage à l'immortalité. C'est donc une date qui est marquée, de manière festive, par les amateurs de tango et les admirateurs (ils sont très nombreux) du grand artiste, né à Toulouse le 11 décembre 1890 (c'est attesté dans les archives départementales de l'état-civil français) (1) et décédé accidentellement à Medellín, en Colombie, le 24 juin 1935. A Medellín qui vient de célébrer ce souvenir lors de la onzième édition du festival de tango de la ville.
Miguel Rep a donc publié ce matin, dans Página/12, une petite bande dessinée où l'on reconnaît Carlitos, le Zorzal Criollo, à son immense sourire.
Hommage à Carlos Gardel par Rep [Troesmas]
Carlitos. Carlos Gardel vient au monde. Et on se le dispute entre Toulouse, en France Tacuarembó, en Uruguay et le quartier de l'Abasto, à Buenos Aires (2) Carlitos est mort. Carlos Gardel est mort à Medellín, en Colombie. Cela, personne ne se le dispute, ni Toulouse, ni Tacuarembó, ni l'Abasto. En revanche, le paradis et le purgatoire, si ! L'enfer, jamais ! (Traduction © Denise Anne Clavilier)
(1) Cela n'empêche nullement l'Uruguay de réclamer l'artiste en affirmant qu'il est né à Tacuarembó, dans le nord du pays, à une autre date, comme cela apparaissait dans les papiers d'identité que l'on a retrouvés sur le corps de Gardel lorsqu'on l'a retiré des décombres de son avion incendié. En fait, on a appris quelques mois plus tard que, depuis 1924, Carlos Gardel voyageait avec de vrais-faux papiers, qui lui avaient été délivrés en Argentine pour le protéger des autorités françaises, puisqu'il risquait la prison pour désertion (il n'avait pas répondu à la mobilisation générale d'août 1914, dans laquelle il aurait d'ailleurs été reformé à cause de l'obésité dont il souffrait lorsqu'il avait une vingtaine d'années). (2) Personne ne revendique ce quartier comme lieu de la naissance de Gardel. En revanche, c'est là qu'il a passé toute son enfance depuis l'installation de sa mère en Argentine en 1893.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte