Magazine Culture

[Annecy 2017] Rudolph the Black Cat : tente de nous caresser dans le sens du poil

Publié le 25 juin 2017 par Linfotoutcourt

Etre adorable à croquer ne suffit pas pour intéresser le spectateur. La preuve avec Kunihiko Yuyama et Motonori Sakakibara, qui ont tellement misé sur leurs personnages croquignolets, qu'ils en ont oublié l'histoire. Rudolph the black cat parait donc vraiment très chou, mais pas fignolé du tout.

La brigade des choupinous. Du chaton perdu et apeuré, au gros matou de gouttière, en passant par le féroce chien de garde, toutes les boules de poils ont de quoi nous faire craquer. Et quand elles ne jouent pas de leurs grands yeux tristes ou de leur sourire délicieux, elles séduisent par leur candeur enfantine et leur touchante irrationalité. Attention, néanmoins, à ne pas tomber dans le too much et le cliché à coups de gentil chat de maison et vilain félidé des rues.

Une pelote de fil blanc. Le film n'a pas plutôt commencé que l'on en connaît déjà la fin. Chaque élément narratif est prévisible et décevant. Le scénario tourne en rond et désespère de lenteur. Rudolph the black cat souffre alors beaucoup de son manque d'ambition et de son ton conventionnel. On finit donc par s'ennuyer de cet amas d'idées reçues sans la moindre originalité. Puis lorsque vient le dénouement, un mélange de frustration et d'exaspération nous accable. Tout ça pour ça !

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival International du Film d'Animation d'Annecy 2017 ici.

Rudolph the Black Cat n'a pas encore de date de sortie en France et a été présenté hors compétition lors du Festival International du Film d'Animation d'Annecy 2017.

(Visited 7 times, 7 visits today)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine