Magazine Culture

Elijah

Par Lespetitsmots Deslibraires @MLibraires
Actualités

Elijah

auteur : Noël Boudou

... 12 heures avantajouter un commentaire par Violaine Belouard 929173396 Elijah publié par Violaine Belouard

Noir, c’est noir !

La couleur dominante, vous l’aurez compris, c’est un noir bien bien foncé avec tous les adjectifs possibles et imaginables capables de vous décrire ce qu’est le NOIR !

C’est percutant de démarrer un roman avec un événement tragique capable de vous retourner sans que vous vous en aperceviez !

Et si Noël Boudou s’était arrêté là…

Mais non !

Tout au long du récit on traversera les routes sinueuses empruntées par le protagoniste, Gabriel. Ce n’est pas mon genre de lecture de prédilection alors autant vous dire que j’avais un peu la trouille en démarrant ma lecture.
Cependant, très rapidement je me suis accrochée à Gabriel et Elijah. C’est plutôt « normal » pour Elijah car il n’a rien demandé et il ne peut malheureusement rien faire sans Gabriel alors on a aussi envie de le protéger. Mais Gabriel, c’est un attachement différent et si à différents moments l’envie de juger ses actes est forte, à d’autres moments ces mêmes actes posent questions et m’ont fait réfléchir. Je ne cautionne pas la violence, loin de là, mais je me suis notamment demandé ce qu’on fait des enfants qui tombent sur de mauvais parents ? Comment on le gère ? Comment on peut aider ?

Ce livre bousculera votre esprit c’est obligé !

Un gamin qui subit des violences reste forcément marqué alors comment renouer avec une vie normale quand rien ne va dans le sens que l’on souhaite ?

Gabriel est aux antipodes de son homologue l’ange et pourtant il poursuivra son seul et unique objectif et le gardera bien en tête à chaque instant même aux sombres heures de sa vie. Son frère c’est toute sa vie !

Et puis, telle une flamme qui s’allume dans la nuit, la vie reprend doucement une place et apporte avec elle l’amour et la tendresse qui ont tant manqués à Gabriel.

J’ai trouvé ce premier roman réussi, même très brillamment réussi. Il est plus que sombre et l’auteur ne mâche pas ses mots, il y va très fort et n’utilise pas de métaphores pour transmettre son message. Et ça fonctionne super bien car je n’ai pas pu lâcher le livre avant de l’avoir fini. J’ai d’autant plus été touchée car le sujet des violences familiales notamment celles faites aux femmes et aux enfants est un sujet pour lequel il faut lever les peurs et parler. La société doit avancer alors je trouve remarquable que de tels romans puissent donner lieu à discussion.

Le sujet des discriminations liées au handicap fait aussi partie intégrante de cet ouvrage et tout est amené pour que le lecteur sorte de sa lecture en se disant que l’auteur a eu raison d’être parfois hard dans ses propos. Il faut que ça tilte en face !
Le tout mis ensemble avec un phrasé unique, parfois violent mais très efficace, que les sentiments plus doux ne soit pas occultés et que peut-être au bout de l’histoire le bien triomphe, d’une certaine manière me fait penser que le message de Noël Boudou est passé.

J’espère qu’Elijah vous marquera autant qu’il m’a marqué !
Un livre coup de cœur !

Elijah Elijah Elijah Elijah Elijah

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lespetitsmots Deslibraires 13417 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines