Magazine Culture

Télérama supplément 2017 Festival IN d'Avignon et OFF

Publié le 29 juin 2017 par Nathpass
Le théâtre et l'Opéra vont être obligés de plus en plus se démocratiser et non pas par les forces révolutionnaires mais par l'offre et la demande dans un monde occidental libéral... par les rois cela a été protégé jusqu'à la petite bourgeoisie, mais là maintenant, il n'est plus possible de rester entre soi.
Il faut que tous aient un accès à la culture de son choix, tu imagines... 
alors bien sûr il va y en avoir des détournements spéculatifs mais en attendant c'est cela chaque théâtre doit être rentable et donner la possibilité au public de pouvoir en faire à n'importe que âge et pas encore gratuitement ou avec aides ou subventions pour les amateurs.
Je vous le redis ici ne vous laissez pas impressionner par le côté chasse gardée contrit de références "mais tu ne connais pas ," procurez vous un programme et lisez le à fond et laissez vous conduire par vos goûts vos questionnements vos envies de découvrir et avec le public du in il y a souvent l'occasion de discuter à Avignon d'aller à des rencontres au Cloitre St Louis déjà pour prendre les places ou en échanger,  ensuite de partager avec les intervenants lors d'entretiens culturels et je vous assure que vous serez plus dépaysé que par un voyage touristique...
Télérama supplément 2017 Festival IN d'Avignon et OFFhttp://www.festival-avignon.com/fr/
Télérama supplément 2017 Festival IN d'Avignon et OFF
"je n'ai rien contre les effets, mais il y a une grande vanité dans le spectaculaire. Il doit rester un outil, ne pas être une fin en soi. Si le théâtre se transforme en grand huit, autant aller à la fête foraine. Le spectaculaire, c'est comme du pop corn. "
"nous sommes au théâtre deux cents ou cinq cents qui rêvons côte à côte et (osons) parfois dormir ensemble. Nous vivons une aventure collective et pourtant intime."
"je veux que le spectacle se passe dans la tête des gens. Pour laisser place à leur imaginaire, je dois favoriser la présence du vide laisser au public le loisir de remplir ce vide comme il le souhaite et lui permettre de descendre en lui-même pour y découvrir des choses inconnues."
Pascal Kirsh metteur en scène de la Princesse Maleine de Maurice Maeterlinck. Supplément Télérama Festival Avignon 2017

"le théâtre c'est un bouquet de significations composé de manière collective, où le public peut, chaque soir, choisir son angle comme s'il se promenait autour d'une statue pour regarder les détails caches... Irremplaçable par rapport au cinema où le point de vue est imposé !" Simon Stone Ibsen Huis, d'après Henrik Ibsen. cour du Lycée St Joseph du 15 au 20 juillet à 21h en néerlandais surtitré.
http://www.avignonleoff.com
Pour le Off c'est encore plus facile la carte d'abonnement et après on coche les lieux les horaires et on téléphone pour réserver et dans les files d'attente on se renseigne...

mon montage via Florence Le Corre et vous pouvez le partager.... 

"N'étant pas au Festival d'Avignon en 2016, je me rattrape en 2017 ! Bonheur absolu de retrouver un des succès de cette saison "Une maison de poupée" d'Ibsen, adapt. et mes P. Person, joie de participer à la création du "Paradoxe amoureux" de P. Bruckner et fierté de savoir que "Peau d'âne" d'après Perrault, mes de P. Lucbert et très librement adapté par mes soins enchantera le tout nouveau Théâtre des 2 galeries. Pendant ce temps-là, à Paris, "Le Dindon" de Feydeau poursuivra sa route au Lucernaire jusqu'au 20 août. Une année particulière..." via Florence Le Corre
/Télérama supplément 2017 Festival IN d'Avignon et OFF
Télérama supplément 2017 Festival IN d'Avignon et OFF
Télérama supplément 2017 Festival IN d'Avignon et OFF

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nathpass 1125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte