Magazine Culture

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete
Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène PonteNombre de page : 362 pages
Editeur : Michel Lafon
Date de sortie : 1 juin 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 274993219X
ISBN-13 : 978-2749932194
Prix éditeur : 18,95€
Disponible sur liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte. Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil. Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

Mon avis :

On peut dire que ce livre se sera fait hautement désirer, mais aussitôt reçu, aussitôt lu. Et quelle lecture ! 

J’ai adoré la plume de Carène Ponte: douce, sardonique, malicieuse, pleine d’humour et tout de même romantique. Voilà un roman feel-good comme je les aime et qui fera votre bonheur cet été !

Molly a tout pour être heureuse : un travail quelconque certes, mais un boulot tout de même, et aussi un mec qui fait ses quatre volontés… Oui bon, sans doute un peu trop. Son seul point d’ombre est la mort de sa meilleure amie. Cette dernière a trop vu le film Ps : I Love You et décidé d’envoyer après sa mort, à l’aide d’un intermédiaire, des lettres, tous les mois  à Molly.

Cette dernière doit vivre pour elle.

Ce que j’ai adoré dans ce récit, c’est tout cet aspect positif qui donne vraiment envie d’aller de l’avant et surtout de ne pas hésiter à prendre sa vie en main plutôt que de se laisser porter par soucis de sécurité.

Plus l’histoire avance et plus on se rend compte que Molly ne vit pas vraiment, elle se raccroche aux branches d’une vie sans saveur parce qu’elle a peur de se retrouver seule. Vivre en couple n’est pas le but ultime d’une femme. Mais Molly veut croire à ses vérités et ne pas voir ce que tente désespérément, et même après sa mort, de lui dire Marie. Marie a tout prévu pourtant, elle connaissait bien Molly.

Donc, Molly, par amitié va vivre POUR Marie… Enfin, c’est ce qu’elle croit. Marie va en quelque sorte l’a réconcilier avec son véritable « elle-même ». C’est Molly, qui au final, va se retrouver et ouvrir les yeux sur ce qui est vraiment bon pour elle. Bien sûr, Molly a son petit caractère qui fait qu’il lui sera difficile de tout envoyer bouler pour courir l’aventure… Mais quand l’aventure vient à elle, quel choix lui reste-t-elle ?

J’ai aimé, que dis-je, j’ai adoré la trame de cette histoire qui est plus complexe qu’elle n’y parait au premier abord. L’air de rien, c’est un véritable hymne à la vieMolly est un personnage attachant malgré ses travers. Quand elle comprendra ce que tente de lui démontrer Marie, elle ira de l’avant. Et que dire de la plume de Carène Ponte et de son humour à toute épreuve ? J’ai vraiment apprécié les petites allusions et notes qui allaient de pair (en bas de pages), ça me parle totalement  !

Bref, comme on dit sur Panam (Paris) : j’ai kiffé cette lecture et je vous encourage à vous jeter sur ce livre qui fait du bien au moral !

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

C’était très bien

" data-orig-size="546,68" sizes="(max-width: 546px) 100vw, 546px" data-image-title="C’était très bien" data-orig-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"","orientation":"0"}" data-medium-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980?w=250" data-permalink="https://songedunenuitdete.com/les-notations-des-songeuses/cetaient-tres-bien/" alt="" srcset="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png 546w, https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=100 100w, https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=250 250w" class="alignnone size-full wp-image-131826" data-large-file="https://artemissia.files.wordpress.com/2016/12/cc3a9taient-trc3a8s-bien.png?w=980?w=546" />

Acheter ce livre sur Amazon

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène PonteNombre de page : 362 pages
Editeur : Michel Lafon
Date de sortie : 1 juin 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 274993219X
ISBN-13 : 978-2749932194
Prix éditeur : 18,95€
Disponible sur liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte. Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil. Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

Mon avis :

On peut dire que ce livre se sera fait hautement désirer, mais aussitôt reçu, aussitôt lu. Et quelle lecture ! 

J’ai adoré la plume de Carène Ponte: douce, sardonique, malicieuse, pleine d’humour et tout de même romantique. Voilà un roman feel-good comme je les aime et qui fera votre bonheur cet été !

Molly a tout pour être heureuse : un travail quelconque certes, mais un boulot tout de même, et aussi un mec qui fait ses quatre volontés… Oui bon, sans doute un peu trop. Son seul point d’ombre est la mort de sa meilleure amie. Cette dernière a trop vu le film Ps : I Love You et décidé d’envoyer après sa mort, à l’aide d’un intermédiaire, des lettres, tous les mois  à Molly.

Cette dernière doit vivre pour elle.

Ce que j’ai adoré dans ce récit, c’est tout cet aspect positif qui donne vraiment envie d’aller de l’avant et surtout de ne pas hésiter à prendre sa vie en main plutôt que de se laisser porter par soucis de sécurité.

Plus l’histoire avance et plus on se rend compte que Molly ne vit pas vraiment, elle se raccroche aux branches d’une vie sans saveur parce qu’elle a peur de se retrouver seule. Vivre en couple n’est pas le but ultime d’une femme. Mais Molly veut croire à ses vérités et ne pas voir ce que tente désespérément, et même après sa mort, de lui dire Marie. Marie a tout prévu pourtant, elle connaissait bien Molly.

Donc, Molly, par amitié va vivre POUR Marie… Enfin, c’est ce qu’elle croit. Marie va en quelque sorte l’a réconcilier avec son véritable « elle-même ». C’est Molly, qui au final, va se retrouver et ouvrir les yeux sur ce qui est vraiment bon pour elle. Bien sûr, Molly a son petit caractère qui fait qu’il lui sera difficile de tout envoyer bouler pour courir l’aventure… Mais quand l’aventure vient à elle, quel choix lui reste-t-elle ?

J’ai aimé, que dis-je, j’ai adoré la trame de cette histoire qui est plus complexe qu’elle n’y parait au premier abord. L’air de rien, c’est un véritable hymne à la vieMolly est un personnage attachant malgré ses travers. Quand elle comprendra ce que tente de lui démontrer Marie, elle ira de l’avant. Et que dire de la plume de Carène Ponte et de son humour à toute épreuve ? J’ai vraiment apprécié les petites allusions et notes qui allaient de pair (en bas de pages), ça me parle totalement  !

Bref, comme on dit sur Panam (Paris) : j’ai kiffé cette lecture et je vous encourage à vous jeter sur ce livre qui fait du bien au moral !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines