Magazine Culture

AVA, film de Léa Mysius

Publié le 04 juillet 2017 par Onarretetout

515909

Avoir 13 ans et apprendre brutalement qu’on va perdre la vue… Cette façon d’entrer dans le conte a de quoi nous intriguer. Comme nous intrigue ce chien noir qui traverse une plage encombrée de vacanciers aux gestes répétitifs d’un farniente sous le soleil. Le soleil qui va s’obscurcir pour AVA, un nom de trois lettres qui n’en sont qu’une à l’endroit ou à l’envers, qui signifie, dit-on, « je désire » mais que désire-t-elle, cette fille ? Car c’est dans cet âge où naissent les désirs liés à la sensualité, à la sexualité qu’un ophtalmologue lui annonce la sentence de la cécité toute proche. À 13 ans, c’est à elle qu’elle pense, pas à sa mère qu’elle dira « médiocre », pas à l’enfant de sa mère qui est encore « en cage ». À elle qui demande un chien, qui va kidnapper un chien. Elle l’appellera Lupo, façon d’associer le sauvage et le familier. Lupo, un chien noir qui la mènera vers le blockhaus près de l'océan. L’océan est toujours présent, les grands rouleaux de ses vagues qui pourraient l’engloutir, la faire disparaître. L’océan dans lequel elle tient éloignée sa mère (Laure Calamy) après qu'accidentellement elle lui ait dit « stop ». Près duquel elle découvre le sexe, cette « petite bête ». Et c’est toute la vie qui la prend toute entière, l’aventure, un peu Bonnie Parker, un peu personnage de Godard, amoureuse de Juan (Juan Cano), un jeune Gitan qui n’a plus nulle part où aller après une dispute et qui voudra s’enfuir en voiture, comme, dans un autre film (À bout de souffle), Michel Poiccard traverse la France en voiture. Et ce n’est pas la bouche fermée de Jean Seberg qui clôt ce film-ci, c’est le sourire d’Ava (Noée Abita) qui, à cet instant, suspend l’image avant que le cercle noir la recouvre. Si elle ne se souvient pas de la beauté, moi je me souviens d’elle et de l’image de ce chien noir. Et de cette chanson du XVIIe siècle interprétée par Rosemary Standley et Dom La Nena, Bisogna morire, pour dire l'appétit de la vie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine