Magazine Concerts & Festivals

Live Report : Feist au Festival de Jazz de Montréal

Publié le 05 juillet 2017 par Captain_h0wdy @twit2mat
Live Report : Feist au Festival de Jazz de Montréal

Hier soir à Montréal il y avait Feist au Festival international de Jazz.

J'attendais son retour depuis des années, je commençais à désespérer... Quand tout d'un coup j'ai vu passer son nom lors de la conférence de presse du festival.

Autant vous dire que j'étais comme un gamin le jour de Noël, d'abord parce que cela voulait dire qu'elle sortait un nouvel album, mais aussi que j'allais la revoir sur scène !

Je pense l'avoir vu lors de son dernier passage à Paris en 2011 à l'ouverture de Hier Soir à Paris ( live report dispo ici même) et je m'en souviens encore très bien, tant cela m'avait marqué.

Feist fait partie de mes artistes préférés, sa musique me touche, sa voix me bouleverse. J'ai dû écouter ses albums des centaines de fois sans jamais m'en lasser. Je la considère tout simplement comme l'une des artistes les plus talentueuses de notre époque.

Forcément, j'ai été un peu déçu en arrivant dans la salle, car celle-ci n'avait pas de fosse. Festival de Jazz oblige, l'ambiance était intimiste. Néanmoins Feist a su tirer son épingle du jeu en proposant un concert en deux parties.

Sur la première heure, elle s'est concentrée sur son dernier album qu'elle a joué dans son intégralité. Comme c'est souvent le cas, celui-ci a prit toute sa splendeur en live et aujourd'hui j'ai beaucoup de plaisir à le réécouter en repensant à son interprétation d'hier. Il faut dire que l'album comporte de nombreux passages reproduisant l'atmosphère spécifique du live dont le rendu est tout simplement magique une fois sur scène.

Malgré l'ambiance intimiste, Feist a tout de même réussit la prouesse de faire danser les gens dans une salle assise. Attirant la foule avec un slow magistral, elle a profité de ce moment pour entamer la deuxième partie de son concert consacré à ses albums précédents.

Le tempo était beaucoup plus rock et énergique, nous offrant ainsi une autre palette de son univers.

Feist aime la scène à ça se voit. Elle est très à l'aise, échange beaucoup avec son public, adapte ses chansons pour que chacun puisse y contribuer et surtout : elle prend son pied ! Comme une petite fille, elle sautille sur le tempo pieds nus, danse, rigole, s'amuse avec ses musiciens, martyrise sa guitare... c'est un vrai plaisir à voir !

Petit bonus, elle nous a offert une version revisitée de son plus gros titre " 1,2,3,4 " qu'elle avait pris l'habitude d'écarter de sa set list depuis pas mal de temps (ou alors en version purement instrumentale). Comme elle l'a très bien expliqué, ce morceau a aujourd'hui 10ans et elle voulait nous montrer à quoi ressemblaient 10 ans de carrière avec une interprétation terriblement touchante.

Après 2h de show et un rappel, Feist a donc laissé son groupe terminer le concert alors qu'elle quittait la scène en dansant, me laissant encore un souvenir live inoubliable...
Le Festival International de Jazz de Montréal continu jusqu'au 8 juillet avec une programmation très riche et de nombreux concerts gratuits ! Pour ma part, je serai au concert de Joss Stone ce soir, mais je vous invite à consulter toute la programmation sur le site du festival : montrealjazzfest.com

RDV là-bas ;)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Captain_h0wdy 7645 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte