Magazine Culture

« La carrière du mal » – Robert Galbraith

Publié le 07 juillet 2017 par The Cosmic Sam @thecosmicsam

J’avais déjà beaucoup aimé les deux premiers volets des enquêtes de Cormoran Strike dont je vous parlais ici et ici.

J’étais donc plus qu’impatiente de découvrir le troisième tome des aventures de ce détective privé bourru, ancien de la BSI et de son acolyte, la séduisante et guerrière Robin Ellacott.

Le livre : « La carrière du mal »

« La carrière du mal » – Robert Galbraith

Crédit photo : Samsha Tavernier

L’auteur : Robert Galbraith est le pseudonyme de J.K Rowling, l’auteure britannique qui a écrit la célebrissime saga « Harry Potter » traduit dans 67 langues et vendue à plus de 450 millions d’exemplaires.

Elle a également écrit le roman « Une place à prendre » qui a été adaptée en série par la BBC.

Avec la saga autour des aventures de Cormoran Strike, J.K Rowling a souhaité sortir de sa zone de confort et questionner sa qualité d’auteure. Ses livres policiers ont été salués par la critique avant que son identité ne soit révélée (et ne fasse exploser les ventes!)

Pour la suivre : c’est ici et ici.

Le résumé : « Lorsque Robin Ellacott reçoit ce jour-là un mystérieux colis, elle est loin de se douter de la vision d’horreur qui l’attend : la jambe tranchée d’une femme.
Son patron, le détective privé Cormoran Strike, est moins surpris qu’elle, mais tout aussi inquiet. Qui est l’expéditeur de ce paquet macabre ? Quatre noms viennent aussitôt à l’esprit de Strike, surgis de son propre passé. Quatre individus capables les uns comme les autres, il le sait, des plus violentes atrocités.
Les enquêteurs de la police en charge du dossier ne tardent pas à choisir leur suspect idéal – mais Strike, persuadé qu’ils font fausse route, décide de prendre lui-même les choses en main. Avec l’aide de Robin, il plonge dans le monde pervers et ténébreux des trois autres coupables potentiels. Mais le temps leur est compté, car de nouveaux crimes font bientôt surface, toujours plus terrifiants… »

Mon avis : ENORME coup de coeur pour ce livre. Je l’ai dévoré en retrouvant ce côté addictif qui m’avait tant fait aimé les « Harry Potter« . C’est là tout le génie de J.K Rowling. En fine psychologue, elle maîtrise parfaitement les tréfonds de l’âme de tous ses personnages et parvient à les rendre terriblement humains et vrais.

Cormoran Strike devient un anti héros torturé et attachant, tandis que la jolie Robin s’éloigne de son rôle de parfaite fille de la campagne pour devenir une femme au passé trouble.

La nouveauté de ce tome réside dans l’immixtion du serial killer. Sa voix est entendue dans des chapitres qui font froid dans le dos tellement ce meurtrier est perverti par le mal et le sadisme.

Ces vicissitudes paraissent très réalistes, de même que l’enquête, son déroulé et ses nombreuses impasses. Contrairement à de nombreux romans policiers, les indices ne tombent pas du ciel et les choses semblent parfois trainer, reflétant bien ce que peuvent être de telles enquêtes privées. Pourtant, le rythme ne faibli pas tout au long de ces 600 pages et on est happés par le suspense jusqu’au bout du bout.

L’auteure tire les ficelles de son intrigue avec brio et nous fait tourner en bourrique concernant l’identité du meurtrier qui prend, tour à tour, les traits de chacun des trois suspects principaux.

La chute est toujours aussi brillante, quoique cette fois je l’ai trouvé un peu rapide compte tenu de la longueur des investigations.

Ce troisième opus a une tonalité un peu particulière car il se concentre davantage que les précédents sur l’intimité des personnages : l’ambiguïté des relations entre Cormoran et Robin, les tumultes amoureux avec Matthew – le fiancé qu’on aimerait franchement bien dégager – et les sordides fantômes du passé qui viennent hanter nos deux protagonistes.

Tous ces éléments, en plus d’apporter un éclairage différent sur l’histoire, donnent à Cormoran et Robin une nouvelle palette de nuances inexplorées jusqu’alors.

Attention aux âmes sensibles, le ton est cru et un peu sanguinolent sans, néanmoins, tomber dans l’excès.

En bref : Vous l’aurez compris, j’ai A-DO-RE et j’étais frustrée de terminer ce livre. Je n’ai désormais plus qu’une envie : que le quatrième tome « Lethal White » (titre anglais) arrive vite dans les librairies et que la série prévue par la BBC One sorte enfin!

« La carrière du mal » – Robert Galbraith

Holliday Grainger et Tom Burke : le casting de choc pour la série BBC One. 

Avez-vous lu ce livre? D’autres enquêtes de Cormoran Strike? 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


The Cosmic Sam 2000 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine