Magazine Entreprise

Les leçons du jazz : lancez-vous, le sens viendra ensuite !

Publié le 07 juillet 2017 par Diateino

mapNotre besoin de certitudes et de repères, mais aussi la structure de nos organisations nous empêchent parfois de mettre en œuvre des solutions improvisées mais fructueuses ! Nous aimons savoir où nous allons, surtout dans le domaine professionnel. Pourtant, savoir se perdre, agir malgré l’incertitude sont aussi des qualités précieuses. C’est une des leçons qu’a tirées Frank J. Barrett de sa pratique du jazz et de son observation des organisations.

Dans un environnement complexe, nous attendons parfois de trouver du sens avant d’oser agir. Or nous gagnerions à procéder différemment, à commencer par agir puis à construire le sens au fur et à mesure de notre progression.

Dans son ouvrage Jazz et Leadership : osez l’improvisation, Frank J. Barrett illustre cette conviction par cette anecdote étonnante rapportée par Karl Weick, professeur en sciences de l’organisation :

jazz-leadership
« Un groupe de soldats hongrois en excursion dans les Alpes s’est perdu. Après des jours d’errance, ils renoncent à l’espoir qu’on puisse les retrouver et se résignent à mourir. Jusqu’à ce que l’un des soldats retrouve une carte dans sa poche. Ils repartent, rassurés d’être dans la bonne direction. Ce n’est qu’à l’arrivée, sains et saufs, qu’ils réalisent que la carte qui les a sauvés était une carte des Pyrénées et non des Alpes.

Pour Weick, cette histoire démontre que l’on ne doit pas s’enticher d’un plan stratégique, que lorsqu’on est perdu et face à une situation totalement inconnue, « n’importe quelle vieille carte fera l’affaire », ce qui signifie que n’importe quel plan conviendra parce qu’il fera de vous un débutant et qu’en tant que débutant, vous agirez et vous vous aventurerez consciemment vers l’inconnu. Vous faites quelques pas, de nouveaux chemins s’ouvrent et vous découvrez l’étape suivante. Le fait de disposer d’une carte a permis aux soldats de se mettre en situation de débutants, précisément parce qu’ils pouvaient expérimenter ; à chaque tentative d’itinéraire, ils évaluaient leur progression sur la carte, et cette comparai- son augmentait leur degré de conscience. En devenant plus conscients, ils étaient en mesure de voir davantage d’éléments du paysage, qui leur avaient d’abord échappé.

La carte des Pyrénées suivait évidemment d’autres pistes, mais elle a servi à orienter les soldats, à leur donner temporairement un sentiment de confiance, le sentiment qu’il y avait suffisamment de structure dans tout ce chaos, et une vague certitude que s’ils faisaient les premiers pas sur un chemin, ils finiraient par trouver une issue à leur problème. En un mot : agissez d’abord comme si vous alliez réussir, soyez attentif à ce qui surgit mais allez de l’avant, et ne donnez du sens qu’après.

Ces concepts se retrouvent dans la nature fondamentale de l’improvisation, et, parfois, du leadership : abandonner la certitude, se lancer, agir d’abord, et réfléchir ensuite sur l’impact de l’action. »

Et vous, quel premier pas pouvez-vous faire pour sortir d’une situation complexe même si vous ne voyez pas encore la solution ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Diateino 2555 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine