Magazine Sport

La réponse fracassante de Nasser à l’agent de Marco Verratti !!!

Publié le 07 juillet 2017 par Gab @parischampions

Nasser Al Khelaifi

C'est un véritable combat de coq. Nasser Al-Khelaïfi et l'agent de Marco Verratti, Donato Di Campli, se rendent coup pour coup. Ce dernier a comme à son habitude lancé les hostilités. Et la réponse du président ne s'est pas fait attendre...

Ce n'est un secret pour personne. Marco Verratti n'en peut plus pour rejoindre le FC Barcelone. Il y a de cela un peu plus d'un mois, le petit hibou avait demandé à ses dirigeants un bon de sortie. La réponse de son président fut sans appel. C'est un non ! Catégorique. C'est bien simple, Nasser Al-Khelaïfi n'a même pas souhaité en discuter personnellement avec sa star. La porte est fermée. Au grand dam du joueur, et de son agent.

Une situation que n'apprécie guère Donato Di Campli. Il l'a d'ailleurs fait savoir ce matin dans les colonnes du Corriere dello Sport. L'italien s'en est pris violemment au responsable Qatari. Pour lui, si on ne laisse pas son poulain partir, c'est parce que Nasser lui-même ne pourrait survivre à son départ.

Ne pas vendre Verratti au Barça pour 100 M€ est devenu une question d’orgueil. Tu sais ce que m’a dit Nasser Al-Khelaïfi ? « Il y a un contrat jusqu’en 2021 et moi je ne pourrais jamais vendre Marco, car je le considère comme le champion autour duquel je veux construire un grand PSG et si je le vends, je joue ma place. À Doha ils ne me le pardonneront jamais. (...) Le club voyage à un rythme de 30.000 maillots de Marco par semaine. Tu sais ce qu’ils m’ont dit à Paris ? Emmener Verratti au Barça serait comme enlever Totti à la Roma"

Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir le principal intéressé. Contacté par Canal Supporters, le président du club de la capitale a démenti sans détour les déclarations de Di Campli. Un proche de Nasser a ainsi confié:

Non, mais vous imaginez le président du PSG parler ainsi à un agent ?

Quant au chiffre de maillots vendus énoncé par l'agent de l'international italien, il a fait doucement rire.

"Il serait sur les bases de Cristiano Ronaldo… ", a annoncé le proche du président.

Comment décelé le vrai du faux ? D'un côté, un agent impulsif coutumier des déclarations fantasques et virulentes. De l'autre, un homme d'affaire impassible, serein, et sûr de ses choix...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gab 933448 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine