Magazine Sport

L’incroyable coup de pression du clan Verratti au PSG !

Publié le 07 juillet 2017 par Gab @parischampions

marco verratti

Annoncé avec insistance du côté du Barca, Marco Verratti vit une situation contractuelle avec le PSG. L'Italien n'est réticent à rejoindre le club catalan mais les dirigeants parisiens mettent leur veto. Marco ne quittera pas le club de la capitale de sitôt, il fait partie intégrante du projet.

La situation est très équivoque autour du milieu parisien, partira, partira pas, rien n'est certain, hormmis la volonté du Paris Saint Germain à le conserver dans son effectif.
Dans un entretien accordé au Corriere dello Sport, Donato Di Campli, l'agent de Marco Verratti en remet une couche sur l'attitude du PSG dans sa gestion du milieu de terrain italien :

Le Barça vise Marco Verratti depuis un an. Mais la situation s’est envenimée ces derniers jours, souligne-t-il. En France, alors que Marco ne parle pas et que je suis simplement son agent, on nous insulte, on nous attaque à droite et à gauche.. Traître et mercenaire sont les insultes les plus gentilles, outre "Raiola de France". Moi et Marco, nous ne sommes pas ingrats, on sera toujours reconnaissants envers le PSG pour ce qu’il nous a donné et nous donne.

souligne-t-il avant de critiqué le PSG muet pour le moment, (hormis Youri Berchiche qui devrait débarqué prochainement) lors de ce mercato :

Le PSG veut construire une équipe finalement compétitive qui ne gagne plus qu’en Ligue 1 et en Coupe de France mais aussi en Europe ? On parle beaucoup de Mbappé et d’une offre de 150M, mais, pour le moment, aucun joueur du niveau Ligue des Champions n’est arrivé à Paris

A la fin de l'entretien, fustige Nasser qui compte bien garder Verratti jusqu'au terme de son contrat soit jusqu'en 2021 :

Ne pas vendre Verratti au Barça pour 100M€ est devenu une question d’orgueil, commente Di Campli. Vous savez ce que m’a dit Al-Khelaïfi ? "Il y a un contrat jusqu’en 2021 et moi je ne pourrais jamais vendre Marco car je le considère comme le champion autour duquel je veux construire un grand PSG et si je le vends, je joue ma place. À Doha ils ne me pardonneront jamais." Paris m'a dit qu'emmener Verratti au Barça serait comme enlever Totti à la Roma. Je vais bientôt rencontrer Al-Khelaïfi et Henrique pour expliquer que Marco ne s’est pas monté la tête, qu’il est assez fort pour essuyer les critiques, les méchancetés.

Dur !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gab 933448 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine