Magazine Culture

Miss You de Kate Eberlen

Par Lacroquelivres

Miss You de Kate EberlenQuel livre? Miss You de Kate Eberlen, un roman de Chick-Lit!

Pourquoi ce livre? Et voila, j’ai encore craqué pour un titre présent sur Netgalley… Et ce n’est pas ma PAL qui se réjoui, croyez moi… Mais la couverture était sympa et le résumé m’a vraiment attirée! (Pour une fois que je lis un résumé…)

De quoi ça parle? « C’est le premier jour du reste de ta vie », voilà une phrase que Tess a vue des centaines de fois sur une de ses assiettes, chez elle, dans le sud de l’Angleterre. En cet été 1997, la jeune fille ne peut s’empêcher d’y songer, tandis qu’elle savoure la fin de ses vacances idylliques à Florence avec sa meilleure amie Doll. Car sa vie est bel et bien sur le point de changer : elle s’apprête à entrer à l’université. À son retour pourtant, une terrible nouvelle bouleversera son existence à jamais. C’est le premier jour du reste de sa vie. Gus est lui aussi en vacances à Florence, avec ses parents. La vie de cette famille a quant à elle déjà changé de manière soudaine et tragique. À la rentrée, il entamera des études de médecine. Ce jour-là, tous deux admirent côte à côte l’église San Miniato al Monte. Plus tard dans la même journée, Tess demande à Gus de la prendre en photo avec Doll, sur le Ponte Vecchio. Au cours des seize prochaines années, leurs chemins vont se croiser et se recroiser, durant quelques secondes, sans que l’un ou l’autre ne s’en aperçoive. Séparés par la distance et leurs destins respectifs, auront-ils un jour l’occasion de réellement faire connaissance ?

Mon avis: J’ai vraiment aimé cette idée de destins croisés et j’étais impatiente de découvrir Tess et Gus. Car pendant plus de quinze ans, ils vont ne faire que se croiser ou avoir des rendez-vous manqués.

Tess dont la vie est loin d’être un long fleuve tranquille, qui à la mort de sa mère se retrouve en charge de l’éducation de sa petite soeur de 5 ans. Sa vie amoureuse sera chaotique et l’on attend avec impatience le moment ou elle rencontrera enfin l’amour, plutôt que ces histoires tristes à pleurer.

Gus, qui reste marqué par le souvenir de son frère, mort accidentellement en faisant du ski. Sa vie est pleine de non-dit étouffants.

Il est rageant de n’être que spectateur de cette histoire. On a envie de secouer nos héros en disant « Mais regarde! Ton âme sœur est juste la! ». J’ai vraiment adoré ce roman, il est vraiment bien construit et je ne peux que le conseiller!

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lacroquelivres 1242 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines